AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les conséquences de la première INTRIGUE de WHYDA, c'est par ici ! :proud: :cat:
N'hésitez pas à REMONTER WHYDA sur bazzart ou prd :hin: :fox:

Ce n'est pas parce que le forum a une annexe sur les troubles qu'il est obligatoire de jouer un personnage malade.
UN SAIN D'ESPRIT c'est tout aussi bien. :rabbit: What a Face
Il est obligatoire de BIEN lire les annexes, auquel cas le staff vous mordra les fesses. :ivil:
Nous n'acceptons pas les pseudos à initiales - retournons aux origines simplistes les enfants. :aw:
Entre autre, pour continuer sur les pseudos, les prénoms trop excentriques (drogue, alcool
:chaat: ou autre totalement improbable) sont INTERDITS, merci de rester réalistes. :chaat:
Les personnages du pays des merveilles ne sont pas acceptés, seuls les morts peuvent passer ! :maw:

Partagez | 
 

 Izia ++ Ici, livrés a nous même, nous ne sommes que des créatures (pnj autorisés)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Izia ++ Ici, livrés a nous même, nous ne sommes que des créatures (pnj autorisés)   Lun 30 Juin - 18:55


Who are you?

C
e château était magnifique. Blanc, grand, beau. Elle n’avait jamais autant aimé un endroit. Il lui semblait naturel de s’y rendre à chaque fois. La veille, elle s’était même mise à tourner, comme pour commencer à danser, avant de finalement arrêter et en sortir. Elle n’y passait pas tout son temps –et surtout pas les nuits, diable non – mais elle  aimait y passer du temps. Juste comme cela, juste par envie. Les murs étaient parfois couverts de belle choses, parfois de crasse, et même si il paraissait luisant à l’extérieur, elle savait mieux que quiconque qu’il abritait plus de mal que de bien.  

Il y avait de nombreuses choses dangereuses ici. Les créatures surtout, avec leurs dents tachées de sang et leurs attitudes menaçantes. Mais aussi ces murs si blancs qui semblaient se refermés sur vous. Heureusement pour elle, Cara avait le sens de l’orientation, et elle ne perdit pas une seule fois, pas une seule ! Elle n’ignorait donc pas tous les dangers qui regorgeaient dans cet endroit, et ça ne faisait que renforcer son amour pour ce château. Ce pays était inquiétant, alors autant être dans un endroit inquiétant et beau.

L’endroit dans cet enfer blanc qu’elle préférait était surement la salle du trône. Oui, pas vraiment original. Mais elle y avait passée plus de temps que nulle part ailleurs. Elle avait observé les yeux de la moitié des poupées de porcelaine, les trouvant magnifiques plutôt que dangereux ou inquiétants.  Elle s’était même assise sur ce trône majestueux. Pas longtemps, certes, et elle n’avait pas osé fermer les yeux pour savourer, mais elle l’avait fait au moins ! Elle n’y venait pas plus de quelques minutes de suite, mais y était venue en une journée plus de fois que dans sa salle de mathématiques, quand elle était encore en vie.

Elle s’attendait à y croiser quelqu’un : « forcement » s’était-elle dite « Un si grand château doit attirer plus qu’une seule personne. » Mais elle avait beau le parcourir de long en large, aucune tête à l’horizon. Elle avait croisé une jeune fille la veille, mais elles s’étaient séparées. Et maintenant elle était de nouveau seule. Avoir vu une présence humaine la rassurait, mais elle était toujours aussi perdue. Et pour le moment, surtout affamée.

Elle arriva dans la serre après s’être réveillée a quelques pas du château, et y pénétra dans le but de trouver quelque chose à mettre dans ses poches, rien que pour la journée –même si elle ne savait toujours pas combien de temps durer une journée – et peut être des bestioles à consommer. Elle avait mis ses gout de côté pour le moment, avoir l’estomac remplit valait bien le sacrifice gustatif. Cependant après quelque pas dedans, bien cachée à l’abri des longues feuilles, de manière à voir sans être vue, elle entendit un bruit. Elle ne pouvait pas se redresser sans risquer de se faire voir. Peut-être était-ce un humain ? Ou encore une autre créature ?  Quoi qu’il en soit elle continua à avancer prudemment. Quand soudain le bruit s’intensifia. La chose était juste derrière une plante qui lui barrait la vue, et Cara s’élança, hache à la main.
Revenir en haut Aller en bas
 

Izia ++ Ici, livrés a nous même, nous ne sommes que des créatures (pnj autorisés)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» " Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort ! " Ouais bah à ce stade là, j'suis hulk ! - ALIX
» [En cours]Reprendre ce qui a été pris [Rang A]
» Nuit 1 : Protègeras ? Protègeras pas ?
» (m) evan peters ☩ Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible...
» Qui somme-nous ? Ou allons nous ? [Benoit Semper-Milah Jones]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☩ WHAT HAVE YOU DONE ALICE ?  ::  :: Le gouffre sans fond :: Les RPs-