AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les conséquences de la première INTRIGUE de WHYDA, c'est par ici ! :proud: :cat:
N'hésitez pas à REMONTER WHYDA sur bazzart ou prd :hin: :fox:

Ce n'est pas parce que le forum a une annexe sur les troubles qu'il est obligatoire de jouer un personnage malade.
UN SAIN D'ESPRIT c'est tout aussi bien. :rabbit: What a Face
Il est obligatoire de BIEN lire les annexes, auquel cas le staff vous mordra les fesses. :ivil:
Nous n'acceptons pas les pseudos à initiales - retournons aux origines simplistes les enfants. :aw:
Entre autre, pour continuer sur les pseudos, les prénoms trop excentriques (drogue, alcool
:chaat: ou autre totalement improbable) sont INTERDITS, merci de rester réalistes. :chaat:
Les personnages du pays des merveilles ne sont pas acceptés, seuls les morts peuvent passer ! :maw:

Partagez | 
 

 La gourmandise tue plus de gens que l’épée. (PV Camille Montezuma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

❝ on peut changer en bien ou en mal ❞

✢ DENTS PERDUES : 83
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1736
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 29/06/2014
✢ PSEUDO : Eleanore
✢ AVATAR : Barbara Palvin
✢ CREDITS : Poupée,
✢ AGE DU PERSONNAGE : 19 ans
✢ DANS TES POCHES : Absolument rien. D'ailleurs, elle n'avait même pas un seul vêtement sur elle, quand elle a perdu la vie. Pour s'en trouver dans ce nouveau monde, ce fut bien une corvée! Elle a bien évidemment dû user de son imagination.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Escort-girl. Ce n'était pas un métier qu'elle affectionnait tant, mais cela lui permettait de subvenir à ses besoins quotidiens et surtout, de payer ses études de Littérature.


Friends can help each other. A true friend is someone who lets you have total freedom to be yourself - and especially to feel. Or, not feel. Whatever you happen to be feeling at the moment is fine with them. That's what real love amounts to - letting a person be what he really is.
✢ JE EST UN AUTRE : Non.
MessageSujet: La gourmandise tue plus de gens que l’épée. (PV Camille Montezuma)   Ven 4 Juil - 22:03


La gourmandise tue plus de gens que l’épée.


- Mandarine... Non.... C'est pas ça... Orange ?


E
leanore ouvrit les yeux et regarda l'arbre qui se trouvait devant elle, elle observa le fruit accroché à l'une des branches et constata que c'était une mandarine. De toute manière, mandarine ou orange, ça ne changeait rien pour elle : ce fruit avait le même goût. Néanmoins, elle aimait tout de même essayer de deviner lequel était-ce. Après sa devinette vouée à l’échec, elle prit le fruit de la branche et commença à enlever la peau en regardant autour d'elle. La serre à croquer portait bien son nom. Quand on venait ici, on ne pouvait pas s'empêcher de sentir toutes les bonnes odeurs et goûter les fruits, même ceux qui semblaient dangereux. D’une certaine manière, c'était le jardin de la tentation. Ça faisait bien longtemps qu'elle s'était laissée tentée comme à bien d'autres choses.

Depuis qu'elle était ici, la jeune femme avait eu l'occasion de découvrir les recoins des lieux. Certains étaient beaux comme le Paradis, d'autres aussi effrayants que les entrailles de l'Enfer. C'est pourquoi quand elle n'était pas avec Tobias, elle veillait à rester du bon côté, dans les endroits qui la faisait se sentir bien. Heureuse ? Non, elle ne pourrait pas dire ce mot ici, depuis qu'elle était morte, ce sentiment s'était envolé, même en la présence de Tobias. Depuis un moment, déjà, elle le sentait absent : peut-être regrettait-il d'être ici avec elle ? Jamais elle n’oserait le lui demander.

Le ciel était dégagé, donnant un aspect clair et aéré à la serre à croquer. Mais elle savait que tout ceci pouvait changer d'une minute à l'autre, étant donné qu’ici, le temps était déréglé et jamais le même. Il pouvait faire jour durant quelques heures, puis nuit durant des jours. Ça la rendait un peu nerveuse et parfois elle avait l'impression de devenir folle, c'est pourquoi elle répétait « Eleanore Maxwell, 19 ans, fille d'Ed et Marie Maxwell », ça lui rappelait qui elle était et sa vie d'autrefois. Elle avait pu rencontrer d'autres personnes qui eux avaient perdus la boule et ils ne se souvenaient plus de ce qu'ils avaient été. Certains s'étaient montrés agressifs envers elle, alors que d'autres étaient doux comme des agneaux. Parfois, elle se demandait si elle allait devenir comme eux. Perdre son identité était une des pires choses qui pouvait lui arriver, après la perte de Tobias.

- Eleanore Maxwell, 19 ans, fille d'Ed et Marie Maxwell, murmura-t-elle en s'appuyant contre un arbre. Elle se laissa glisser contre celui-ci en regardant autour d'elle, même ici elle devait rester méfiante, on pouvait l'attaquer à tout moment.

Elle prit un morceau de sa mandarine et croqua dedans. Le jus sucré du fruit envahi sa bouche pour ensuite couler dans sa gorge après avoir mâché le morceau. Elle trouvait ça délicieux, encore plus depuis qu'elle était morte. Tout était différent ici, elle avait l'impression de vivre plus intensément. A croire que la mort lui avait donné une seconde vie. Elle mangeait lentement, savourant chaque morceau de mandarine comme si c'était son dernier repas. La nourriture était rare ici, pour accéder à cet endroit ce n'était pas facile alors elle comptait en profiter, elle prendrait même des provisions pour la route. Elle avait déjà essayé une fois et ça ne s'était pas bien terminé. Elle ne savait pas si c'était un tour que ce monde lui avait joué, ou si c'était normal mais dés qu'elle avait quitté le jardin avec les bras pleins de fruits, ils s'étaient décomposés et avaient pourris. Ça l'avait fait criée et elle était sûre d'avoir entendu quelqu'un rire de son sort.

Un craquement se fit entendre à sa droite. Elle lâcha le fruit et attrapa ses cartes rasoirs en regardant dans la direction du son. Elle serra si fort l'une des cartes qu'elle se coupa, mais elle ne se calma pas avant de constater que c'était une des plantes carnivores qui venaient de bouger. Elle avait attrapé un insecte bien trop gros, tout était disproportionné ici, les insectes, animaux et plantes avaient des tailles qui ne pouvaient pas exister de son vivant, sur Terre. Elle soupira et regarda les dégâts de sa main. Il y avait une fine coupure au niveau de sa paume. Elle rangea les cartes rasoirs et sortit un vieux chiffon de sa poche, qu’elle pressa contre la plaie en grimaçant un peu. Elle ne s'habituerait jamais à la douleur. De plus, le jus de la mandarine lui piquait au niveau de la plaie, c'était désagréable. Elle se releva et écrasa brusquement le fruit qui était l'une des causes de ses souffrances. Depuis qu'elle était ici, elle avait tendance à être plus rapidement envahie par la colère et pour des choses inutiles, elle n'aimait pas ce qu'elle devenait ; haineuse. Elle souffla doucement et se calma, s'énerver était inutile, elle ne devait pas se laisser ronger par des émotions négatives.


Dernière édition par Eleanore Maxwell le Dim 6 Juil - 11:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: La gourmandise tue plus de gens que l’épée. (PV Camille Montezuma)   Sam 5 Juil - 10:08