AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les conséquences de la première INTRIGUE de WHYDA, c'est par ici ! :proud: :cat:
N'hésitez pas à REMONTER WHYDA sur bazzart ou prd :hin: :fox:

Ce n'est pas parce que le forum a une annexe sur les troubles qu'il est obligatoire de jouer un personnage malade.
UN SAIN D'ESPRIT c'est tout aussi bien. :rabbit: What a Face
Il est obligatoire de BIEN lire les annexes, auquel cas le staff vous mordra les fesses. :ivil:
Nous n'acceptons pas les pseudos à initiales - retournons aux origines simplistes les enfants. :aw:
Entre autre, pour continuer sur les pseudos, les prénoms trop excentriques (drogue, alcool
:chaat: ou autre totalement improbable) sont INTERDITS, merci de rester réalistes. :chaat:
Les personnages du pays des merveilles ne sont pas acceptés, seuls les morts peuvent passer ! :maw:

Partagez | 
 

 Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

❝ tu viens pour ton châtiment alors ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 667
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1638
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 27/07/2014
✢ PSEUDO : Jiji l'amoroso
✢ AVATAR : Dylan O'brien
✢ CREDITS : Wasteland et tumblr
✢ AGE DU PERSONNAGE : Vingt-deux ans
✢ JE SUIS : Tu donnes ta langue au chat ?
✢ DANS TES POCHES : Un sac à dos; un gilet; son arme.; la tasse ébréchée du chapelier.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Ancien étudiant en psychologie
✢ LOCALISATION : Partout et nulle part à la fois, le chemin vers ces deux endroits sont divers et variés.
«  Introduire une goutte d’anarchie, déranger l’ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... »

✢ JE EST UN AUTRE : Jiji l'amoroso
MessageSujet: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Dim 10 Aoû - 0:38


 Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.  
Kendra & Ezeckiel



Ce bois, mystérieux, intrigant et dangereux. Probablement l'endroit le plus pourri de cet endroit, celui que je savais dangereux, mais je crois que le danger faisait partie intégrante de ma vie depuis de nombreux mois et je trouvais cela plus logique de rester dans une terre que je connaissais plutôt que de voyager durant des jours sans pouvoir retrouver mon chemin. Je n'étais pas une tête brûlée, j'étais quelqu'un qui agissait avec son cerveau et pas avec son orgueil mal placé. Je n'étais pas une bite sur patte qui croyait qu'il fallait montrer ses muscles pour s'en sortir dans ce monde de merde. C'était ça l'avantage de cet endroit de merde, je n'avais pas besoin de me tuer à la musculation pour m'en sortir. Enfin la puberté avait fait des miracles sur mon corps, donc je n'avais pas à me plaindre à ce niveau-là. Les rayons du soleil vinrent fouetter mon visage, mais ce dernier avait déjà les yeux grands ouverts comme si j'attendais les rayons de lumière pour me lever. Je n'étais pas dans le bois même, j'étais sortie de ce dernier pour éviter de crever de froid cette nuit, ce n'était pas la première fois que je venais ici pour me reposer, me détendre et prendre le temps de respirer et éventuellement de passer une nuit de sommeil plutôt correcte. Cet endroit ? C'était un arbre qui semblait incroyablement vieux et que je trouvais également incroyablement beau. C'était stupide, je détestais la campagne, enfin ce n'était clairement pas mon délire... Ma ville d'enfance n'était pas non plus un trou paumé, mais je préférais la vie à Londres, c'était vivant et cela respirait la créativité et l'originalité. Je n'étais pas fait pour vivre tout seul dans une grande maison de campagne en pleine nature, ce n'était pas mon délire, même si j'adorais la nature en règle générale... Faut dire, cette dernière s'imposa un peu à moi dans ce pays... Donc j'aimais cet arbre, cela ne s'expliquait pas, mais j'appréciais la sérénité qui respirait dans ce lieu. Je sentais mon corps contre le sol et je pouvais entendre le vent souffler, comme si l’arbre était vivant et il l'était... En m'approchant de plus près, j'ai observé le tronc qui était vivant, mais réellement, il était composé d'insectes... Donc c'était peut-être flippant, mais au moins je me sentais en sécurité ici. La dernière fois que j'avais eu cette sensation, c'était lors de ma rencontre avec Faith, cela remontait à loin. Enfin non, pas tellement, mais dans mon esprit cela semblait déjà lointain et je n'étais pas du genre à être obsédé par le passé, je voulais constamment avancer en oubliant, mais pas en oubliant ce que j'appréciais, je devais faire la part des choses. Lentement, mais sûrement je ferais la part des choses...

Dans un élan de courage, je me suis redressé, j'ai enfilé mon gilet par-dessus mon t-shirt qui me servait de couverture et j'avais trouvé un sac dans la forêt, ce qui était plutôt pratique dans un monde comme celui des merveilles. J'ai alors quitté cet endroit, qui m'avait reposé une nuit durant, pour cela me sembla tellement bref, une fois à l'extérieur je sentais de nouveau cette chaleur oppressante et cette ambiance angoissante qui régnait comme le roi était maître de son échiquier. Je me demandais pourquoi je restais ici, je pourrais partir voir plus loin dans le pays des merveilles, essayer de découvrir plus, essayer de vivre autre chose, essayer d'aller mieux. J'avais toujours le visage fatigué, malgré une nuit de sommeil j'avais l'impression d'avoir une tête à faire peur, je pourrais faire fuir un écureuil. J'ai passé ma main dans mes cheveux qui ne ressemblaient plus à rien, enfin je crois. Je n'en savais rien, c'était difficile de trouver un miroir dans cet endroit... Lentement, je me suis laissé guider vers le rebord de la falaise. J'avais cette sensation de liberté et cette peur terrible qui dévorait mon ventre. Je regardais le vide avec les yeux grands ouverts. Je ne voulais pas sauter, je n'étais pas suicidaire, mais cette adrénaline qui montait dans mon corps au simple regard de l'espace vide. Je trouvais cette sensation enivrante, mais pourtant mon idylle fut de courte durée.

En l'espace d'un instant, je sentis mon cœur ralentir, une présence, une odeur ou peut-être un simple craquement... non, c'était tellement plus compliqué qu'un bruit. Je sentais cette sensation qui m'avait quitté depuis des mois, que je retrouvais, encore. C'était cette sensation qui me fit du mal, qui me fit souffrir durant des mois pour finalement me rendre dingue au point de finir par me faire exorciser : je la sentais ELLE. Elle, celle qui hantait mon âme, parce qu'elle était ma moitié, ou du moins, elle fut ma moitié. Je sentais cette présence que je ne pouvais pas expliquer et je ne voulais pas lui trouver d'explications... Je ne voulais plus de cette sensation, je luttais depuis mon arrivée ici pour ne plus avoir cette sensation qui traversait mon corps, mon cœur et mon âme... J'étais quelqu'un d'autre et il était hors de question de sombre de nouveau dans cet enfer qui fut le mien durant trop longtemps. J'ai alors détourné ma tête et mon corps en entier pour regarder derrière moi, intérieurement, je priais pour me tromper, mais d'un autre, mes hallucinations étaient la seule manière de pouvoir partager des moments avec ma sœur. « Kendra ? » Lorsque j'étais devenu fou, elle me répondait, me guidait comme si je n'étais qu'une marionnette et c'était probablement une très mauvaise idée de recommencer, mais trop tard, le mal est déjà là.




electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t287-ezeckiel-my-idea-of-heaven-is-a-solid-white-nightclub-with-me-as-a-headliner-for-all-eternity-and-they-love-me#6926 http://insanekids.forumactif.org/t290-ezeckiel-la-vie-nest-quune-longue-perte-de-tout-ce-quon-aime
avatar

❝ le clou du spectacle, n'est-ce pas Miss Marteau ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 841
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1777
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 09/08/2014
✢ PSEUDO : Kika
✢ AVATAR : Holland Roden
✢ CREDITS : (avatar) Shiya; (gif) Tumblr; (signature) Kika; (musique) Murray Gold
✢ AGE DU PERSONNAGE : 22 ans
✢ JE SUIS : une adorable petite fille (ou pas)
✢ DANS TES POCHES : La perle luisante d'une huître et quelques grains de poussière
✢ TA VIE : 96/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en art. Mais je passais plus de temps à faire la fête qu'à dessiner...
✢ LOCALISATION : Si vraiment vous me cherchez, passez sur la rive de la rivière sanglot. Je m'y suis fait un nid.


I'm being haunted by a whisper
A chill comes over me
I've been trapped inside this moment
I'm not victim, I'm not a freak.

✢ JE EST UN AUTRE : Je est moi. C'est bien assez pour le moment.
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Dim 10 Aoû - 21:30


Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être..

K
endra ouvrit lentement les yeux. Elle avait dormi dans le creux du tronc du vieux chêne, qui s'était révélé étrangement confortable. La nuit l'avait surprise lors d'une promenade dans le bois, et elle préférait ne pas continuer et risquer d'agacer une créature en marchant sur une fleur ou une motte de terre qu'il fallait éviter. Aussi avait-elle choisi de s'abriter pour la nuit, dormant sur une oreille uniquement, comme à son habitude, l'autre étant à l’affût. Mais rien n'était venu troubler son repos. C'était la première fois qu'elle passait la nuit à cette endroit et, au matin, elle se trouvait donc agréablement surprise de la tranquillité du lieu. Peut-être reviendrait-elle plus souvent. Il ne faisait pas très chaud, et l'endroit n'était pas simple à retrouver tant les indications étaient chaotiques, mais il n'était pas désagréable. Le tronc n'était pas si spacieux, et elle avait dormi repliée sur elle-même, ce n'était qu'un inconvénient mineur en comparaison d'autres endroits qu'elle avait pu tester.

La rousse s'extirpa donc de sa cache nocturne. Le Vide était là. Comme d'habitude, il s'était réveillé en même temps qu'elle. Il avait toujours été matinal. Mais, puisqu'elle devait trouver de quoi se nourrir, il restait en sourdine, effacé par une nécessité plus grande que lui. La sourdine était presque devenue son état normal depuis qu'ils étaient arrivés ensemble dans le pays des merveilles. Et quand il se faisait trop présent, elle savait s'en occuper. Elle caressa son paquet de cartes rasoir, qui n'avait pas quitté sa ceinture pendant la nuit. Elle s'était souvent coupée avec. Parfois par accident, même. Leur présence la rassurait, comme le soleil dont les rayons vinrent frapper ses yeux d'une manière presque douloureuse. La veille, elle avait vu des papillons-tartines-beurrées qui virevoltaient dans les environs. Si elle arrivait à en attraper ne serait-ce qu'un, elle aurait droit à un petit déjeuner de reine. Elle y était parfois parvenue, et savait qu'ils étaient aussi délicieux qu'ils étaient difficiles à attraper. Et, si elle ne réussissait pas, elle se contenterait d'insectes classiques. Encore. Ils étaient de loin la nourriture la plus facile à se procurer, avec les végétaux. Leur goût n'était pas toujours parfait, mais Kendra s'y était habituée. Toutefois, elle préférait les éviter au petit déjeuner, quand son estomac était encore délicat.

Elle chercha autour d'elle les lépidoptères tant espérés, mais son regard fut attiré par tout autre chose. Une silhouette sur la falaise. Quasiment rien. Une autre personne. Elle l'aurait probablement ignoré si la forme ne lui était pas extrêmement familière. Elle fut incapable de bouger, mais le Vide, lui, desserra légèrement l’étreinte qu'il faisait peser sur son cœur. Elle inspira plus profondément que ce que son vieil ami invisible ne lui avait jamais permis. Quand la silhouette se retourna, elle savait déjà qui était face à elle. Évidemment. Elle n'aurait pas pu se tromper. Il n'y avait aucune raison qu'il soit là, et pourtant. Plusieurs mètres les séparaient, mais elle pouvait voir la confusion sur son visage quand il l'appela :
« Kendra ? »
Elle voulait courir vers lui, le prendre dans ses bras comme lorsqu'ils n'étaient que des enfants, mais ses pieds ne répondait plus. Ses jambes s'étaient engourdies, d'un coup, lorsqu'elle avait entendu sa voix. Une voix qu'elle entendait dans son sommeil toute les nuits. Un sourire s'afficha sur son visage. Elle déglutit avant de répondre :

« Zeck ! »


Sa voix était encore enrouée de son sommeil, mais cela n'avait aucune importance. Pas plus que le fait de ne pas savoir ce qu'il faisait là. Il ne pouvait pas être mort comme elle. Il y avait forcément une autre explication. Mais elle aurait tout le temps de la découvrir plus tard.


Dernière édition par Kendra Matthews le Lun 18 Aoû - 17:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t332-kendra-matthews-when-wisdom-fails-it-changes-all http://insanekids.forumactif.org/t334-kendra-what-about-us#11218
avatar

❝ tu viens pour ton châtiment alors ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 667
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1638
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 27/07/2014
✢ PSEUDO : Jiji l'amoroso
✢ AVATAR : Dylan O'brien
✢ CREDITS : Wasteland et tumblr
✢ AGE DU PERSONNAGE : Vingt-deux ans
✢ JE SUIS : Tu donnes ta langue au chat ?
✢ DANS TES POCHES : Un sac à dos; un gilet; son arme.; la tasse ébréchée du chapelier.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Ancien étudiant en psychologie
✢ LOCALISATION : Partout et nulle part à la fois, le chemin vers ces deux endroits sont divers et variés.
«  Introduire une goutte d’anarchie, déranger l’ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... »

✢ JE EST UN AUTRE : Jiji l'amoroso
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Lun 11 Aoû - 12:09


 Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.  
Kendra & Ezeckiel



Je suis mort, elle est morte, mais elle ne m'a jamais quittée, je refusais l'idée de voir ma sœur partir dans un autre monde. Je me suis enfermé dans une bulle, qui finalement m'aura brûlé, consumé et détruit jusqu'à ma chute qui est symbolisée par ma mort. Mort totalement injustifiée et barbare d'ailleurs, mais ce n'était que le reflet de ma vie, mon cœur avait fini par m'abandonner, de toute manière, mon âme s'était envolé, il n'avait plus de raisons de continuer de battre à vive allure. Son souvenir fut un fardeau que j'ai porté avec passion, une passion enivrante qui avait l'odeur d'alcool et qui mélangeait les parfums et les sensations toutes plus futiles les unes que les autres. Je me souvenais de toutes ces minutes passées à tenter de retrouver le plaisir de la vie, mais cela était vain et je n'avais jamais retrouvé le simple plaisir d'avoir envie de me lever. Kendra fut ma sœur, ma raison de vivre et la seule véritable personne que j'étais sûr d'avoir aimé au point de mourir pour elle, cet amour était peut-être malsain, mais elle était ma sœur et elle resterait la seule qui pouvait me faire souffrir. C'était comme ça, ma jumelle était belle et elle avait tous les droits, mais ces droits dépassèrent mon imagination. Je ne comprenais pas comment j'avais plus me laisser dévorer par l'envie de la revoir, je ne comprenais plus. J'étais perdu, mais je pensais avoir retrouvé le sens de ma réalité, mais cette réalité n'était pas celle de ce monde, la réalité avait disparu et mon esprit était toujours aussi tordu. Je venais de retrouver ma sœur, mais durant des mois, son image, son parfum et même ses mots furent la genèse de ma haine et de mon chagrin. Peut-être que ce n'était que mon manque de sommeil qui me faisait délirer, mais elle répondit à mon appel de désespoir, comme lorsqu'elle vivante, mais elle le faisait aussi quand elle était morte.

Elle était là, souriante et toujours avec sa teinture rousse. À mesure que mes souvenirs remontaient, le mal remontait lui aussi, il s'emparait de ma chair, de mon sang et de mon âme à vive allure. Tous ces souvenirs tortueux que j'avais désespérément tenté d'oublier, remontaient à la surface. Ma vie brisée se révélait une fois de plus à moi. Ma rencontre avec Faith m'avait laissé comprendre que l'oublie était une mauvaise chose, mais une fois de plus, j'avais la preuve que c'était la seule solution que j'avais pour avancer et que cette rencontre, allait m'enfoncer, encore plus. Mon regard était peut-être vide, souriant, désespéré, apeuré ou même confiant. Je n'en savais rien, j'avais peur, j'étais perdu. Ma sœur était morte, bordel de merde, Kendra n'était pas là. Cela ne pouvait pas être elle. J'ai baissé le regard alors que j'ai légèrement levé les bras, plaçant ses dernières au niveau de ma taille et les paumes face au ciel. Je revoyais tous ces moments de douleurs simplement dans mes mains, c'était stupide, des souvenirs remontaient alors que j'avais désespérément tenté d'oublier et d'avancer, c'était un ratage complet. J'ai finalement de nouveau laissé mon regard s'ancrer dans celui de ma sœur, qui n'était qu'une illusion, peut-être. « Comment ?  » J'avais l'impression que ma vision se brouillait, le mal était là, il n'était jamais parti, il avait seulement attendu patiemment pour venir m'achever. « Tout ceci est réel ? » C'était des chuchotements pour ma propre conscience, j'avais le regard hagard qui se perdait dans l'absurdité du monde des merveilles.  « Nous sommes tous fous ? » Cette fois-ci, cette question était pour elle. Moi ? J'avais déjà la réponse, le mal était revenu, j'ai perdu la raison et bien plus que je n'osais l'imaginer.





electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t287-ezeckiel-my-idea-of-heaven-is-a-solid-white-nightclub-with-me-as-a-headliner-for-all-eternity-and-they-love-me#6926 http://insanekids.forumactif.org/t290-ezeckiel-la-vie-nest-quune-longue-perte-de-tout-ce-quon-aime
avatar

❝ le clou du spectacle, n'est-ce pas Miss Marteau ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 841
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1777
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 09/08/2014
✢ PSEUDO : Kika
✢ AVATAR : Holland Roden
✢ CREDITS : (avatar) Shiya; (gif) Tumblr; (signature) Kika; (musique) Murray Gold
✢ AGE DU PERSONNAGE : 22 ans
✢ JE SUIS : une adorable petite fille (ou pas)
✢ DANS TES POCHES : La perle luisante d'une huître et quelques grains de poussière
✢ TA VIE : 96/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en art. Mais je passais plus de temps à faire la fête qu'à dessiner...
✢ LOCALISATION : Si vraiment vous me cherchez, passez sur la rive de la rivière sanglot. Je m'y suis fait un nid.


I'm being haunted by a whisper
A chill comes over me
I've been trapped inside this moment
I'm not victim, I'm not a freak.

✢ JE EST UN AUTRE : Je est moi. C'est bien assez pour le moment.
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Mar 12 Aoû - 21:28


Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être..

V
oyant que son frère restait où il se trouvait, Kendra s’avança, forçant ses jambes à reprendre leur mobilité que la surprise leur avait ôtée. Se faisant, elle remarqua qu'il avait l'air moins heureux qu'elle l'aurait pensé, et cela la stoppa net, alors même qu'elle n'avait fait qu'un seul pas. Elle était contente de revoir son frère et ne pouvait pas imaginer que ce ne soit pas réciproque. Il la fixait et elle l'entendit demande
« Comment ? »
. Apparemment, elle n'était pas la seule à se poser cette question. Elle ne connaissait pas la réponse, mais avait choisi que cela n'avait pas d'importance devant le fait d'avoir la chance de le revoir.  Lui, apparemment, considérait cette question comme primordiale, d'après son absence totale de sourire. Elle s’apprêtait à répondre qu'elle n'en savait rien quand elle le vit murmurer quelque chose, sans comprendre ce qu'il disait. Elle fronça les sourcils pour mieux entendre – une réaction tout à fait humaine, mais incroyablement inutile. Il ne répondit pas. S'était-il même rendu compte qu'elle n'avait pas entendu ? Il ne semblait plus la regarder, comme perdu dans ses pensées.

« Nous sommes tous fous ? »
Cette fois-ci, elle entendit la question, mais ne la comprit pas. Pourquoi l'un d'eux serait-il fou ? Ça n'avait aucun sens. Elle, elle se savait saine d'esprit. Le Vide qui attendait patiemment le moment de revenir n'était pas la Folie. Pas selon elle, en tout cas. Tout en réfléchissant à sa question, elle s’avançait encore plus vers lui, pour être sûre que ses yeux – et ses oreilles – ne lui jouaient pas un tour. C'était vrai que, dans le pays des Merveilles, on pouvait parfois penser avoir perdu l'esprit. Si on lui avait dit, avant, qu'un jour elle, la fille superficielle et coquette se réjouirait un matin à l'idée de manger un papillon ou n'importe quel autre insecte, elle aurait probablement déduit que la personne racontant ce genre d'inepties était bon à enfermer. Mais c'était sa vie, maintenant. Et rien qu'à la pensée des papillons-tartines-beurrées, son estomac émit un grondement de protestation, qui coupa court à toute autre réflexion. Il était bien trop tôt pour penser.

Elle s’arrêta. Elle aurait désormais pu toucher son frère sans même tendre le bras. De près, il avait toujours l'air aussi réel. Il était bien là, au pays des Merveilles, comme elle. Peut importait la raison, c'était un miracle. Même s'il n'avait pas l'air de le voir de cet œil, ce qu'elle avait un peu de mal à appréhender. Le silence durait déjà depuis quelques secondes quand elle décida de le briser, en répondant enfin à la dernière question qu'il avait posé, ayant oublié la première dans ses réflexions :

« Pourquoi tu demandes ça ? Je ne suis pas folle, et, au dernières nouvelles, toi non plus ! »


Cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas vu, certes. Elle ne savait pas exactement combien de temps, puisque cette notion, au pays des Merveilles, était un peu étrange, comme beaucoup de choses. Mais, là dernière fois qu'elle lui avait parlé, il était normal. Mis à part sa lubie de quitter Canterbury et qu'elle n'avait jamais comprise, il l'avait toujours été, et Kendra n'en avait jamais douté, comme elle n'avait jamais douté de sa propre santé mentale. Elle prenait les choses comme elle venait.


Dernière édition par Kendra Matthews le Lun 18 Aoû - 17:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t332-kendra-matthews-when-wisdom-fails-it-changes-all http://insanekids.forumactif.org/t334-kendra-what-about-us#11218
avatar

❝ tu viens pour ton châtiment alors ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 667
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1638
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 27/07/2014
✢ PSEUDO : Jiji l'amoroso
✢ AVATAR : Dylan O'brien
✢ CREDITS : Wasteland et tumblr
✢ AGE DU PERSONNAGE : Vingt-deux ans
✢ JE SUIS : Tu donnes ta langue au chat ?
✢ DANS TES POCHES : Un sac à dos; un gilet; son arme.; la tasse ébréchée du chapelier.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Ancien étudiant en psychologie
✢ LOCALISATION : Partout et nulle part à la fois, le chemin vers ces deux endroits sont divers et variés.
«  Introduire une goutte d’anarchie, déranger l’ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... »

✢ JE EST UN AUTRE : Jiji l'amoroso
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Mar 12 Aoû - 22:39


 Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.  
Kendra & Ezeckiel



Morte. J'ai vu son corps froid, j'ai pleuré sur son cadavre et j'ai refusé d'assister à son enterrement en compagnie de ma très chère maman. Son corps fut mis en tombe, mais elle restée avec moi après ce dernier, elle n'était jamais partie tellement j'étais malheureux. Je savais que tout cela était fictif, que ce n'était qu'un fantasme et qu'elle n'avait jamais été là, mais la revoir changeait la donne. Je suis mort, elle n'était pas là, mais en réalité si. Mortes et morts nous étions, frères et sœurs nous étions dans la vie, nous le serions aussi dans la mort. Je sentais tous ces maux refaire surface, je me souvenais de la souffrance du corps inanimé de ma sœur qui s'était entaillée les veines. Je me souvenais de cette culpabilité qui me rongea durant des jours. Je n'avais plus vécu, mon corps était là, simple spectateur et le pays des merveilles semblait être cette absolution durement méritée. J'avais trop d'émotions d'un coup, toutes celles que j'avais voulu voir sombrer dans l'oubli pour me protéger... Tout cela fut vain. Tout cela partait. Mon esprit était de nouveau habité ou était-ce tout simplement elle ? Son sourire. Sa main sur ma joue. Son rire. Toutes ces émotions, tous mes souvenirs, tous ces doux souvenirs, envolés par le poids de la peine et du chagrin. J'avais l'esprit embrouillé, mes questions furent connes, mais j'avais besoin de réponses. Qu'importe si ma sœur était bel et bien face à moi, si c'était la réalité, cela signifiait que j'étais fou à lier depuis sa mort et que j'avais purement créé un fantasme pour vivre. Une vulgaire poupée en qui j'avais placé mon corps et mon âme. Cette poupée n'existait pas, elle n'était qu'un subterfuge pour fuir mon chagrin, mais peut-être qu'elle était réelle. Poupée cassée, esprit brisé, fantasme inventé et chagrin oublié. Mon esprit est tordu.

J'étais trop occupé à contrôler mes pensées que je n'ai pas réalisé que Kendra était face à moi, qu'elle était là juste devant moi et qu'il me suffirait d'un geste de la main pour la toucher. Pour lui briser la nuque. Il me suffirait d'une simple accolade pour sentir sa chaleur corporelle m'envahir. Sentir son sang couler. J'avais peur, peur que cela ne soit qu'une image et de sentir son corps disparaître. Sombrer dans les limbes de l'enfer. À la fois dévoré par une haine, mais au fond, j'avais envie de la serrer dans mes bras et de la voir rire de nouveau, simplement pour me sentir bien. J'étais incapable de faire le tri entre ce que je pensais, ce qui était réel ou ce que j'étais en train d'imaginer. Elle était face à moi, le silence était pesant, mais je n'étais pas capable de comprendre ce dernier. Je murmurais des mots tous plus incompréhensibles les uns que les autres, j'avais les neurones en ébullition. Choqué psychologiquement ? Ce n'était plus à démontrer. L'absence de bruit était pesante, le vent venait me caresser et semblait me pousser à la prendre dans mes bras, une dernière fois. Ce câlin d'adieu qu'elle ne m'avait jamais accordé, il suffirait de faire un pas et je serais enfin en position de profiter de ce dernier. Kendra, ou du moins, celle en face de moi, répondit à ma question par une autre. J'ai alors perdu mon regard dans le sien, elle semblait sincère, mais sérieusement... un fou allait-il crier sur tous les toits qu'il en était un ? Absolument pas, l'esprit humain était complexe, mais l'instinct de survie était simpliste. Il se battait pour son salut éternel et le mensonge était propice à cela, le reste lui importait peu, la survie était la base de toute chose.



« Les dernières nouvelles sont faussées si tu veux mon avis. » Je n'étais pas si sûr d'elle en ce qui concernait ma propre santé mentale, cette dernière semblait perdue, puis retrouvée, mais cette douce mentalité que je pensais avoir retrouvée n'était peut-être qu'un fantasme de plus. Peut-être, je n'aimais pas vivre dans le doute. J'étais incapable de positiver, pourtant, avant, je positivais constamment. « Je n'y mettrais pas ma main à couper, si seulement tu savais. » Elle ne pouvait pas. Comment pourrait-elle ? Elle était morte bien avant moi. J'ai alors levé la main tremblante pour la poser sur sa joue droite. Elle était là, sa chair, son sang et son cœur. Elle respirait, vivait et parlait. Elle n'était plus ce cadavre que j'avais gardé en mémoire. « J'ai pleuré ta mort Kendra, je pensais mourir et ne jamais connaître d'explication. » J'étais mort, mais même si j'hallucinais, j'aurais des réponses. Même si ces dernières venaient simplement combler mes peurs et mes angoisses, pour un temps. Je souriais, les yeux humides et le coeur à vive allure. Le Mal était là, mais cela ne comptait plus, je retombais peut-être bas, mais si je devais descendre plus bas que terre pour être avec elle...





electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t287-ezeckiel-my-idea-of-heaven-is-a-solid-white-nightclub-with-me-as-a-headliner-for-all-eternity-and-they-love-me#6926 http://insanekids.forumactif.org/t290-ezeckiel-la-vie-nest-quune-longue-perte-de-tout-ce-quon-aime
avatar

❝ le clou du spectacle, n'est-ce pas Miss Marteau ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 841
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1777
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 09/08/2014
✢ PSEUDO : Kika
✢ AVATAR : Holland Roden
✢ CREDITS : (avatar) Shiya; (gif) Tumblr; (signature) Kika; (musique) Murray Gold
✢ AGE DU PERSONNAGE : 22 ans
✢ JE SUIS : une adorable petite fille (ou pas)
✢ DANS TES POCHES : La perle luisante d'une huître et quelques grains de poussière
✢ TA VIE : 96/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en art. Mais je passais plus de temps à faire la fête qu'à dessiner...
✢ LOCALISATION : Si vraiment vous me cherchez, passez sur la rive de la rivière sanglot. Je m'y suis fait un nid.


I'm being haunted by a whisper
A chill comes over me
I've been trapped inside this moment
I'm not victim, I'm not a freak.

✢ JE EST UN AUTRE : Je est moi. C'est bien assez pour le moment.
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Mer 13 Aoû - 15:34


Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être..

«
Les dernières nouvelles sont faussées si tu veux mon avis. »
Encore une fois, Kendra eut un froncement de sourcils. Soit Ezeckiel parlait par énigmes, soit il lui manquait beaucoup d'informations. Après tout, cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas parlé. Et même avant la mort de la jeune fille, il n'était plus aussi proche qu'ils l'étaient durant leur adolescence. Elle avait détesté cet état, mais il n'en restait pas moins qu'elle avait pu manquer des événements importants dans la vie de son frère. Ou bien parlait-il simplement du pays des Merveilles en général, où toutes les certitudes volent en éclat et où la santé mentale était plus qu'accessoire pour côtoyer les indigènes.
« Je n'y mettrais pas ma main à couper, si seulement tu savais. »
Cette phrase eut pour effet d’énerver Kendra. Justement, elle ne savait pas ! Pourquoi ne lui expliquait-il pas ? Pourquoi préférait-il parler par allusion sans dire clairement ce qu'il avait en tête ? S'il n'y mettait pas du sien, elle ne risquait pas de comprendre quoi que ce soit.

Sa colère et son incompréhension auraient probablement explosé sur Ezeckiel s'il n'avait pas eu un geste qui la calma aussitôt. Il posa sa main sur sa joue, et la tempête dans l'esprit de Kendra s'apaisa. Son contact, sa chaleur, cela lui avait manqué plus qu'elle ne saurait le dire. Sans qu'elle ne sache pourquoi, il tremblait. Elle leva donc sa propre main, qu'elle plaça sur celle de son frère. Peut-être pour la stabiliser, peut-être pour être sure qu'il était bien là. Elle n'en était pas tout à fait certaine elle-même. Depuis qu'elle vivait dans les limbes qu'étaient le pays des Merveilles, elle s'était faite à l'idée qu'elle ne reverrait probablement jamais son frère. Et si cela lui faisait mal de ne plus penser qu'un Paradis existait, où tous se retrouveraient quand leur heure serait venue, elle l'avait accepté. Une part d'elle se sentait donc comme une alcoolique repentie que l'on emmenait à une soirée « open-bar ». Elle était heureuse, impatiente de rattraper le temps perdu et un peu perdue. Et c'est sur ce dernier sentiment que le comportement d'Ezeckiel appuyait malheureusement. Elle ne savait pas où il voulait en venir, si toutefois il avait une idée derrière la tête.

Elle avait fermé les yeux, essayant de donner un sens aux paroles de son frère lorsqu'il continua.
« J'ai pleuré ta mort Kendra, je pensais mourir et ne jamais connaître d'explication. »
C'était donc ça ? Il lui reprochait d'être partie ? Son allégresse laissa la place à un sentiment de culpabilité. Il était partie avant elle, certes, mais elle était partie de façon plus définitive. Elle n'avait voulu faire de mal à personne, toutefois. Elle aurait espéré qu'il comprenne.

« Je… Je suis désolée. », commença-t-elle.


Elle ne savait pas vraiment quoi dire de plus. Expliquer que, pour elle, c'était la seule issue envisageable ? Lui parler du Vide, lui dire qu'elle ne pouvait tout simplement plus le supporter et que les histoire de leur mère sur la vie après la mort lui paraissait beaucoup plus attirantes que la réalité ? Elle savait la position de Zeck sur la religion et savait que rien ne ressortirait de bon si elle l'invoquait dans son explication. Et parler du Vide lui paraissait trop personnel. C'était quelque chose qu'elle n'avait partagé avec personne, comme un secret, une partie d'elle. Si elle avait voulu le partager, la personne qui aurait été la plus indiqué aurait bien sur été son frère, mais elle craignait de paraître ridicule. Le Vide, c'était le nom qu'elle lui donnait, elle savait exactement ce que c'était. Quelqu'un ne l'ayant pas ne pourrait probablement pas comprendre son geste.

« Je ne pensais pas que cela ferait du mal à qui que ce soit. En particulier à toi. J'en avais besoin. »


Kendra marqua une légère pose, cherchant ses mots un instant pour expliquer sa dernière phrase.

« J'avais besoin que ça s'arrête. »


Cela ne l'excusait en rien d'avoir blessé son frère. La culpabilité continua de lui presser le cœur. Si fort que le Vide, petit profiteur qu'il était, commença à sortir de la torpeur qui l'avait pris à l'arrivée d'Ezeckiel. Il reprit sa place habituelle, laissant Kendra avec cette sensation familière d'être désarmée.


Dernière édition par Kendra Matthews le Lun 18 Aoû - 18:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t332-kendra-matthews-when-wisdom-fails-it-changes-all http://insanekids.forumactif.org/t334-kendra-what-about-us#11218
avatar

❝ tu viens pour ton châtiment alors ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 667
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1638
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 27/07/2014
✢ PSEUDO : Jiji l'amoroso
✢ AVATAR : Dylan O'brien
✢ CREDITS : Wasteland et tumblr
✢ AGE DU PERSONNAGE : Vingt-deux ans
✢ JE SUIS : Tu donnes ta langue au chat ?
✢ DANS TES POCHES : Un sac à dos; un gilet; son arme.; la tasse ébréchée du chapelier.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Ancien étudiant en psychologie
✢ LOCALISATION : Partout et nulle part à la fois, le chemin vers ces deux endroits sont divers et variés.
«  Introduire une goutte d’anarchie, déranger l’ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... »

✢ JE EST UN AUTRE : Jiji l'amoroso
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Mer 13 Aoû - 17:27


 Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.  
Kendra & Ezeckiel



Mes mots étaient peut-être durs, mais sentir sa chaleur sur ma main ne faisait que me sentir mieux. C'était toujours comme ça, j'allais mal au point de m'en rendre malade pour finalement laisser cette sensation qu'était l'ivresse du plaisir de la chaleur humaine. J'avais souffert durant ses nombreux mois pour simplement sentir Kendra avec moi. Pour simplement, durant une fraction, sentir ma sœur me parler et me chuchoter que j'allais bien et qu'elle n'était pas réellement morte. Mais cette sensation fut d'abord une peur que j'ai tentée de fuir. Dormir fut mon fardeau, mais plus tard, c'était avoir les yeux ouverts qui étaient trop durs à supporter. Cela n'avait pas la moindre importance due quand et du comment, mais qu'importe la situation, Kendra avait toujours été avec moi. Je n'osais même plus me regarder dans le miroir de peur de voir ses yeux à la place des miens. De devoir supporter son reflet à travers le mien, celui de ma sœur morte, celui du mal. Pas celui de ma jumelle que j'avais aimé durant des années. Peut-être que j'étais parti à Londres, mais elle, elle m'avait abandonné sans jamais oser se demander si j'allais en souffrir. Le Mal avait pris sa place, ce n'était plus Kendra, mais « elle ». Cette chose qui avait le sourire de ma sœur, sa voix, son parfum, mais son âme était absente. La demoiselle fit un deuxième pas en avant, elle plaça sa main sur la mienne qui était tremblante. J'avais peur, peur de la voir partir, mais peur de la voir ici. Je ne savais pas ce qui était le pire, dans tous les cas, j'allais en souffrir d'une manière ou d'une autre. Souffrir d'être avec elle de peur de lui faire du mal. Souffrir de son absence si elle n'était qu'un fantasme tordu de mon esprit. Souffrir parce que la souffrance est humaine et qu'il est impossible de fuir cette dernière. J'étais humain . Je n'en savais rien, j'osais le croire.

J'étais malheureux, de par son départ, mais ce fut l'après qui fut encore plus dur. Sa mort ne fut que le premier domino d'une chaîne qui ne s'arrêta pas depuis, je croyais avoir touché le dernier d'une longue liste de malheurs, mais je faisais erreur. J'étais con, tellement con. Je faisais des reproches sans le vouloir. Si ma sœur était morte, c'était pour son bien, probablement parce qu'elle était malheureuse. Qui était le véritable fautif dans cette histoire ? La sœur suicidée ou le frère incapable de lui venir en aide . Je n'étais pas tout blanc dans cette histoire et venir l'emmerde était mal venue. Surtout si c'était une hallucination, cela serait vouée à l'échec et ma conscience serait toujours aussi lourde. Je ne pourrais jamais soulager cette dernière. Je n'avais rien à dire. Je pouvais pas lui balancer toutes les atrocités que j'avais commises uniquement parce que je pensais que cette dernière était encore vu et qu'elle me guidait dans l'expression de ma colère. Kendra et moi c'était particulier. Avant nous n'avions besoin de rien pour nous comprendre, désormais, il fallait des mots et des vérités absolues. J'étais confus de la pousser à s'excuser, ce n'était pas mon but. J'ai alors secoué la tête négativement et j'ai préféré baisser le regard pour ne plus devoir affronter le sien.« T'inquiète pas. » J'ai alors relevé les yeux dans sa direction pour la regarder dans le blanc des yeux. Ma sœur ? Elle ? Je n'en savais rien, mais elle n'avait plus besoin de s'inquiéter de ça. Le mal était fait et le Mal était toujours là. Je n'avais pas envie d'y repenser et de prendre le risque de sombrer.

Elle continuait de se justifier... Elle ne pensait pas me faire du mal . Sincèrement je laissais paraître de la perplexité sans concessions. Elle s'était tranché les veines ! Elle pensait donc j'allais continuer de vivre ma petite vie sans elle . La distance entre ma ville natale et Londres était certes imposante, mais celle entre la vie et la mort était bien plus grande. Enfin pas tellement, la frontière entre la vie et la mort était brouillée dans mon esprit depuis des mois. Ce pays n'avait rien changé, il ne faisait que me donner de l'espoir pour ensuite me le retirer en m'envoyant ma sœur, ou peut-être pas justement. Esprit tordu. J'avais besoin de comprendre et elle parlait par énigmes. Je ne supportais pas ça, je voulais savoir pourquoi ma sœur était morte. Elle pouvait très bien me mentir que je serais incapable de vérifier ses dires. Je n'avais plus confiance en rien, j'avais tout perdu avec sa mort. Ma santé mentale, mon corps, mes rêves et mes envies. Je n'avais plus rien à perdre, mourir une deuxième fois ne me faisait pas peur. J'ai alors placé ma deuxième main sur son autre joue, j'avais besoin de plus que de simples énigmes. Je voulais l'aider, je m'en foutais de mon état, elle ne savait rien et n'en saurait jamais rien d'ailleurs. Je pouvais l'aider, simplement à avancer et aller mieux. Rattraper mes erreurs. « Quoi Kendra ? De quoi tu parles ? Pitié explique-moi ! Cela à un rapport avec moi ? Avec maman ? » Colère, rage et chagrin. J'ignorai laquelle émotion dominait le plus, mais j'avais envie de laisser mon passé me dévorer tellement la curiosité me bouffait. Je préférais culpabiliser et me sentir responsable de sa mort plutôt que de rester là dans l'ignorance, comme une poupée. « Je veux t'aider. » Je voulais tellement plus, mais c'était trop tard pour tout expliquer. Oublier.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t287-ezeckiel-my-idea-of-heaven-is-a-solid-white-nightclub-with-me-as-a-headliner-for-all-eternity-and-they-love-me#6926 http://insanekids.forumactif.org/t290-ezeckiel-la-vie-nest-quune-longue-perte-de-tout-ce-quon-aime
avatar

❝ le clou du spectacle, n'est-ce pas Miss Marteau ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 841
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1777
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 09/08/2014
✢ PSEUDO : Kika
✢ AVATAR : Holland Roden
✢ CREDITS : (avatar) Shiya; (gif) Tumblr; (signature) Kika; (musique) Murray Gold
✢ AGE DU PERSONNAGE : 22 ans
✢ JE SUIS : une adorable petite fille (ou pas)
✢ DANS TES POCHES : La perle luisante d'une huître et quelques grains de poussière
✢ TA VIE : 96/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en art. Mais je passais plus de temps à faire la fête qu'à dessiner...
✢ LOCALISATION : Si vraiment vous me cherchez, passez sur la rive de la rivière sanglot. Je m'y suis fait un nid.


I'm being haunted by a whisper
A chill comes over me
I've been trapped inside this moment
I'm not victim, I'm not a freak.

✢ JE EST UN AUTRE : Je est moi. C'est bien assez pour le moment.
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Mer 13 Aoû - 21:45


Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être..

«
T'inquiète pas. »
C'était plus facile à dire qu'à faire. Bien sur qu'elle s'inquiétait. Kendra avait été persuadée que son frère comprendrait qu'elle était plus heureuse morte que vivante et venait d'apprendre qu'il ne l'avait pas bien vécu. Et c'était probablement un euphémisme. Il y avait matière à culpabiliser. Elle avait donc balayé sa réponse d'un signe de tête négatif. Elle s'inquiéterait, quoi qu'il en dise et quoi qu'elle veuille. Après avoir fini sa seconde déclaration, elle se mordit la lèvre pour chasser le Vide qui s'installait, et qui commençait même à être plus présent qu'au moment de son réveil. Pourtant, il resta là, reculant à peine quand le liquide au goût métallique commença à envahir la bouche de la jeune fille.

Face à elle, Ezeckiel semblait ne pas comprendre ce qu'elle avait dit. Pire, il avait l'air plus perdu qu'auparavant.
« Quoi Kendra ? De quoi tu parles ? Pitié explique-moi ! »
N'était-ce pas évident ?  Elle ne voyait pas comment l'expliquer avec d'autres mots. Pour elle, c'était une d'une clarté confondante. Elle n'était tout simplement pas assez forte. La vie était une épreuve, et elle l'avait lamentablement échouée. Fallait-il vraiment qu'il tourne le couteau dans la plaie ? Quelle que soit l'explication qu'elle pouvait donné, le fait restait, implacable: elle avait abandonné. Elle ne le regrettait pas, mais elle aurait aimé être suffisamment résistante pour ne pas avoir à le faire. Et pourtant, elle ne pouvait pas stopper Zeck dans ses questions :
« Cela à un rapport avec moi ? Avec maman ? »
Comment pouvait-il seulement penser cela ?

« Quoi ? Non, bien sûr que non, se défendit-elle vivement. C'était moi, seulement moi. Maman et toi n'y êtes pour rien, je t'assure. »


C'était sa bérézina, son naufrage. Elle n'avait pas le droit de faire porter le chapeau à qui que ce soit d'autre. Elle devait assumer. Elle n'oserait même pas dire que la faute en revenait au Vide. Refuser la responsabilité de son échec aurait été lâche. Et elle se refusait à entrer dans la catégorie des couards, elle se reprochait déjà suffisamment d'être dans celle des faibles. Lorsqu'elle s’arrêta pour respirer, elle compris qu'elle avait coupé la parole de son frère. Ses mots n’atteignirent son cerveau qu'après sa réaction de surprise. « Je veux t'aider. » Elle n'en doutait pas, mais parler du passé ne l'aidait pas du tout, bien au contraire. Plus elle évoquait sa vie, plus le Vide prenait ses aises. A croire que sa mort était plus remplie.

« Ce qui m'aiderait, c'est de changer de sujet. Le passé est loin, ça ne sert à rien d'y revenir. »


Kendra réfléchit rapidement, cherchant un autre objet pour la discussion. Elle mourait d'envie de savoir comment Ezeckiel était arrivé au pays des Merveilles, mais ce n'était probablement pas indiqué. Rien ne disait qu'il avait plus envie d'en parler qu'elle. Et c'était elle qui proposait de se tourner vers l'avenir plutôt que de discuter de ce qui était révolu.

Heureusement, ce fut le moment que choisi son estomac pour se rappeler bruyamment à son bon souvenir Son repas frugal de la veille était loin, et la faim se faisait sentir depuis son réveil. Elle ne pouvait pas l'ignorer éternellement.

« Désolée, je n'ai pas pris de petit-déjeuner. Tu as mangé, toi ? »


Dernière édition par Kendra Matthews le Lun 18 Aoû - 18:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t332-kendra-matthews-when-wisdom-fails-it-changes-all http://insanekids.forumactif.org/t334-kendra-what-about-us#11218
avatar

❝ tu viens pour ton châtiment alors ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 667
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1638
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 27/07/2014
✢ PSEUDO : Jiji l'amoroso
✢ AVATAR : Dylan O'brien
✢ CREDITS : Wasteland et tumblr
✢ AGE DU PERSONNAGE : Vingt-deux ans
✢ JE SUIS : Tu donnes ta langue au chat ?
✢ DANS TES POCHES : Un sac à dos; un gilet; son arme.; la tasse ébréchée du chapelier.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Ancien étudiant en psychologie
✢ LOCALISATION : Partout et nulle part à la fois, le chemin vers ces deux endroits sont divers et variés.
«  Introduire une goutte d’anarchie, déranger l’ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... »

✢ JE EST UN AUTRE : Jiji l'amoroso
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Mer 13 Aoû - 22:35


 Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.  
Kendra & Ezeckiel



Je méritais des réponses ! Pourquoi ? J'avais pleuré sa mort, j'étais mort de chagrin et j'avais laissé tout me dépasser. J'avais renoncé à tout par faiblesse tout simplement parce que j'aimais une sœur qui avait préféré se donner la mort ! Je n'étais pas en colère, je n'étais pas malheureux, mais je n'étais pas heureux non plus. Je traversais une phase de transition plutôt étrange. J'avais peur, tellement peur de voir ce mal me dévorer une fois. Tellement peur de sombrer une nouvelle fois dans la folie et de laisser une traînée de sang derrière mon passage, je refusais de voir le cadavre de ma sœur une fois de plus. Je ne voulais plus de cette souffrance, je voulais qu'elle parte, je voulais enfin être libre et cette peine s’accrochait à moi comme un escargot à sa coquille. Elle affirmait que ce n'était pas ma faute et que ce n'était pas la faute de notre mère. Je détestais ma mère depuis des années, en me tuant elle n'avait fait que me soulager de toute ma peine, mais cette peine était toujours là et à cause d'elle, j'étais mort. Ma mère était le cadet de mes soucis et elle pouvait vivre dans le chagrin et se tirer une balle que je n'en aurais rien à foutre. Kendra était ma seule occupation du jour et je refusais de lâcher le morceau et de partir sans rien dire que si nous nous étions quitté le temps d'un week-end. Je comprenais, ici le temps ne passait plus et il était difficile de juger depuis combien de temps j'étais ici, je supposais donc qu'il en valait de même pour ma sœur jumelle qui refusait de m'expliquer les raisons de sa mort. Je ne pouvais pas la forcer à s'exprimer sur le fait qu'elle s'était tranché les veines, mais c'était difficile d'éviter le sujet... enfin normalement c'était facile, disons que la situation était particulière. Kendra allait devoir me parler, j'avais déjà plus foi en ma propre réalité, si je ne pouvais même plus me fier à la sienne. Réalité ? Mensonge. Mensonge ? Perte. J'ai cru être dans ma réalité, je me mentais et j'ai tout perdu. Je n'allais pas recommencer cette erreur.

Je voulais l'aider ! Elle voulait oublier le passé . Moi aussi ! Malheureusement cette rencontre avait remonté trop de souvenirs, je préférais perdre la raison une seconde fois en sachant pourquoi je souffrais autant, je m'en fichais de redevenir mauvais, je n'en avais rien à foutre de ça ! Je voulais comprendre et elle était la seule à pouvoir m'aider, elle était là seule à pouvoir être là pour moi... Personne d'autre ne pourrait être comme ma sœur à mes yeux. Elle disait que le passé était loin . Elle n'en avait pas la moindre idée. « Dans ton cas ? Il est loin de plusieurs mois. » Plusieurs mois à vivre sans elle dans le chagrin et le malheur ! Bordel de merde, elle réalisait ? Elle n'était pas conne, elle était capable de se rendre compte que si j'étais aussi surpris ce n'était pas pour rien et qu'elle ferait mieux de comprendre que cette journée se terminerait par des explications d'une manière ou d'une autre.

Elle me demanda alors si j'avais mangé... elle se foutait de ma gueule ? J'ai alors retiré mes mains de son visage, je ne comprenais pas. J'étais dans l'incompréhension la plus totale. J'ai alors levé la main en avant de la passer sur mon front, pour finalement laisser paraître mon incompréhension totale. « Tu es sérieuse où tu te fous de ma gueule ? » J'étais fou ? Folie. Peut-être étais-je désespéré ? Désespoir. « Tu espères quoi ? Qu'on va grignoter un truc au coin d'un feu en parlant de nos morts respectives ? Tout ça me dépasse Kendra. » Maux de tête. Esprit corrompu, esprit tordu, esprit brouillé.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t287-ezeckiel-my-idea-of-heaven-is-a-solid-white-nightclub-with-me-as-a-headliner-for-all-eternity-and-they-love-me#6926 http://insanekids.forumactif.org/t290-ezeckiel-la-vie-nest-quune-longue-perte-de-tout-ce-quon-aime
avatar

❝ le clou du spectacle, n'est-ce pas Miss Marteau ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 841
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1777
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 09/08/2014
✢ PSEUDO : Kika
✢ AVATAR : Holland Roden
✢ CREDITS : (avatar) Shiya; (gif) Tumblr; (signature) Kika; (musique) Murray Gold
✢ AGE DU PERSONNAGE : 22 ans
✢ JE SUIS : une adorable petite fille (ou pas)
✢ DANS TES POCHES : La perle luisante d'une huître et quelques grains de poussière
✢ TA VIE : 96/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en art. Mais je passais plus de temps à faire la fête qu'à dessiner...
✢ LOCALISATION : Si vraiment vous me cherchez, passez sur la rive de la rivière sanglot. Je m'y suis fait un nid.


I'm being haunted by a whisper
A chill comes over me
I've been trapped inside this moment
I'm not victim, I'm not a freak.

✢ JE EST UN AUTRE : Je est moi. C'est bien assez pour le moment.
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Dim 17 Aoû - 22:44


Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être..

P
enser au passé mettait Kendra mal à l'aise. Depuis son arrivée au pays des Merveilles, qu'elle considérait comme son purgatoire, elle avait réussi à faire la paix avec le Vide. Leur relation était encore houleuse, mais pas autant que ce qu'elle avait été. Ce n'était plus l'Enfer qu'elle avait pu vivre autrefois. Elle elle refusait de se laisser à nouveau submerger par ces émotions et ces sentiments qu'elle détestait tant. Comme si elle avait le choix. Le passé était douloureux. Elle voulait s'en éloigner le plus possible.
« Dans ton cas ? Il est loin de plusieurs mois. »
Apparemment, Ezeckiel n'approuvait pas sa manière de voir les choses. Selon elle, cela n'avait aucune importance que le passé date de plusieurs mois ou de plusieurs heures. Dans les deux cas, il était passé, et donc loin, dans un sens. Suffisamment loin pour qu'on ne puisse plus y retourner. Évidemment, avec une vision différente, il fallait s'attendre à ce qu'il n'apprécie pas l'envie de changer de sujet de Kendra. Elle aurait pu le dire avant même qu'il ouvre la bouche, dès le moment où il avait retiré sa main de sa joue.
« Tu es sérieuse où tu te fous de ma gueule ? Tu espères quoi ? Qu'on va grignoter un truc au coin d'un feu en parlant de nos morts respectives ? Tout ça me dépasse Kendra. »
Elle s'y attendait, mais ne s'attendait pas à ce que Ezeckiel soit si rude dans ses propos.

Les mots d'Ezeckiel étaient des poignards qui allèrent se ficher directement dans le cœur de la jeune fille. Qui nourrissaient le Vide et qui le faisaient grandir. Kendra détourna les yeux du visage de son frère. Elle ne pouvait pas soutenir son regard, elle avait l'impression de le décevoir, sans être capable de trouver les mots qui l'aideraient. Elle ne pouvait pas non plus soutenir la douleur du Vide qui la rongeait de l'intérieur. Elle s'écarta, et fit quelques pas pour s'éloigner de Zeck, lui tournant le dos pour qu'il ne voit pas les larmes qui commençaient à se former au coin de ses yeux. Çà le dépassait ? Si seulement il savait à quel point, elle aussi était dépassée. Complètement perdue. Elle aurait aimé trouvé quoi dire. Trouver la phrase qui les calmerait tous les deux. Ou n'importe quoi. Mais son cerveau n'arrivait pas à fonctionner correctement. Elle souffrait trop pour cela. Cette souffrance émotionnelle à laquelle elle ne connaissait que le remède de la souffrance physique.

En un geste quasi-automatique, elle descendit sa main droite à sa ceinture, où se trouvait son paquet de cartes-rasoirs. Elle en tira une et s'entailla la main sur le rebord de celle-ci. Instantanément, la douleur aiguë agit comme un phare dans son cerveau brumeux. La boule dans sa gorge diminua, le Vide commença à s'éloigner, comme vaincu – momentanément, Kendra ne le savait que trop bien – par la coupure. Une demi seconde plus tard, la carte était à nouveau rangée, et le sang coulait de la plaie. Elle ne saignerait que quelques dizaines de secondes. La blessure était superficielle, elle en était certaine. Ce qui l'inquiétait le plus, maintenant que ses capacités de raisonnement étaient revenue, c'était les apparences. Le mouvement pouvait-il passer, de là où se trouvait Ezeckiel, pour un accident ? Elle l'espérait. Elle espérait même qu'il ne verrait pas la blessure, mais avait peu d'espoirs sur ce point.

Kendra inspira avant de se tourner à nouveau vers son frère. L'esprit plus clair et sans larmes dans les yeux, elle pouvait commencer à lui répondre.

« Oui, je suis foutrement sérieuse. Je suis sérieuse quand je dis que je ne veux pas penser à ma mort. Ca te paraît tellement incroyable ? »


Elle avait haussé le ton, progressivement, sans vraiment s'en rendre compte. Elle savait son comportement agressif, et n'avait pas envie de se montrer ainsi devant son frère, mais c'était cela ou les pleurs. Elle ne voyait pas d'autre alternative, et les larmes étaient hors de question. Peut-être qu'elle aurait pensé à une solution sensée si elle avait pu y penser à tête reposée, mais, si une chose était évidente, c'était qu'elle était incapable de se contrôler et de se calmer.

« J'espérais qu'on puisse grignoter un truc auprès du feu, oui, comme tu dis. Mais parler de nos morts respectives, c'est à l'opposée de mon idée. C'est toi qui veut me faire parler de ma mort. Mais si la mort est un sujet qui te tente tant, vas-y, toi. Raconte la tienne. »


C'est seulement en prononçant ces mots qu'elle compris ce qu'Ezeckiel disait.
« Nos morts respectives »
. Ainsi, il était mort, lui aussi, et n'était pas juste là par un heureux hasard. Elle ne savait pas si elle devait être triste à cette nouvelle. Après tout, elle aussi était morte, elle le vivait bien, et ne voulait pas que qui que ce soit pleure sur cet état de fait. Mais, d'un autre coté, son frère aimait beaucoup plus la vie qu'elle. Elle était persuadée qu'il était plus heureux de son vivant qu'il ne l'était de sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t332-kendra-matthews-when-wisdom-fails-it-changes-all http://insanekids.forumactif.org/t334-kendra-what-about-us#11218
avatar

❝ tu viens pour ton châtiment alors ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 667
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1638
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 27/07/2014
✢ PSEUDO : Jiji l'amoroso
✢ AVATAR : Dylan O'brien
✢ CREDITS : Wasteland et tumblr
✢ AGE DU PERSONNAGE : Vingt-deux ans
✢ JE SUIS : Tu donnes ta langue au chat ?
✢ DANS TES POCHES : Un sac à dos; un gilet; son arme.; la tasse ébréchée du chapelier.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Ancien étudiant en psychologie
✢ LOCALISATION : Partout et nulle part à la fois, le chemin vers ces deux endroits sont divers et variés.
«  Introduire une goutte d’anarchie, déranger l’ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... »

✢ JE EST UN AUTRE : Jiji l'amoroso
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Mer 20 Aoû - 10:03


 Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.  
Kendra & Ezeckiel



J'ai aimé ma sœur plus que tout au monde, cela peut paraître difficile à croire étant donné la situation actuelle et mes mots qui sont blessants bien malgré moi. J'étais un mélange de colère, de peine et de rancœur. J'étais brisé, mais ma sœur l'était probablement aussi et je devais passer pour un monstre à l'enfoncer. Je voulais oublier ma mort, mais je faisais resurgir celle de ma sœur et encore une fois, je devais arrêter de me voiler la face et je devais enfin accepter la réalité : j'étais mort en même temps qu'elle est durant ses nombreux mois, ce ne fut que mon corps et l'enveloppe charnelle. Mon âme, mon cœur et ma raison étaient morts pour elle et cela était toujours le cas. Kendra était ma vie et elle fut aussi ma mort, ce n'était rien de dramatique puisque j'étais encore en vie et elle aussi. Enfin être en vie était un bien grand mot, mais je ne pouvais pas définir ce monde comme étant ma mort, cela serait trop glauque et extrêmement déprimant. Je voulais vivre cette nouvelle vie en repartant de zéro et pour cela j'avais besoin de savoir si j'étais fou à lier au point de continuer à imaginer ma sœur aînée en train de me parler et de me guider comme si j'étais un vulgaire gamin qui se serait perdu dans les rues de notre ville natale. J'étais perdu et je voulais comprendre et ma sœur était la sœur à pouvoir m'offrir des réponses, mais semblait s'y refuser pour je ne sais quelle raison... C'était comme parler à son reflet dans la glace, un reflet brisé qui refusait de se dévoiler de nouveau et qui réfutait la possibilité de briller à nouveau. Ma sœur fut ce reflet que tout le monde rêvait d'avoir, la peau parfaite, un sourire à croquer et des cheveux d'un – faux – roux inimitable. Je voulais retrouver ce reflet, mais c'était trop tard. Trop tard ? Cassé, brisé et mort. Les jumeaux brisés ne peuvent recommencer, il faut oublier. Crever à nouveau. Sombrer dans le chaos. La mort dans la peau.

Elle ne semblait pas avoir la force de me regarder dans les yeux. J'étais peut-être trop dur avec elle, ou tout simplement que devoir supporter mon reflet lui était insupportable. J'avais envie de lui dire de continuer à me regarder et de ne pas détourner le regard, mais je comprenais que parler avec moi n'était pas facile, pas aujourd'hui en tout cas. J'avais envie de la prendre dans mes bras, mais j'avais trop peur que cela ne soit qu'une illusion. Je semblais perdu, mon regard se perdait dans l'infinité de mes souvenirs douloureux et de mon passé houleux, comme un poids que j'étais forcé de porter. Ce poids je pensais pourtant qu'il était mort et enterré, mais il n'était jamais parti et il continuerait de me hanter. J'avais l'impression de ne plus rien voir. Je fermais les yeux et je croyais entendre sa voix à mon oreille, sentir son souffle contre ma peau et sa main serrer la mienne comme avant. Lorsque j'ouvrais les yeux, cette sensation partait, les ténèbres n'étaient pas loin et le mal était de nouveau là, il ne survivait que dans mes moments de doute, mais il survivait. Tel un guerrier, le mal allait se battre pour gagner et si cela signifie devoir m'écraser, il m'écrasera sans pitié. Je ne faisais même plus attention à Kendra, tellement j'étais absorbé par mes pensées. Elle reprit de nouveau la parole, mon regard et mon esprit revirent alors pour continuer cette conversation. Mon regard se retrouva instantanément balaya ma sœur et croisa sa main. Une blessure que j'avais ratée en la regardant la première fois . Difficile à dire, mais je sais que mon cœur ne saurait le dire.

Ne pas y penser . Je ne demandais que ça ! Jusqu'à ce que je recroise ma sœur que j'avais créée en fantasme pour éviter de souffrir durant plusieurs mois... Je ne comprenais pas si j'étais l’égoïste ou si elle était pire que moi. Sa mort regardait que sa petite personne, ou du moins, elle en fût sûre. J'étais lié à elle depuis l'enfance et cela pour toujours, enfin jusqu'à ce qu'elle décide de mourir. J'avais droit de savoir, je n'étais pas son père ou un modèle d'autorité, mais j'étais son frère et je pensais qu'elle avait plus que du dédain à mon égard. J'avais envie de hurler, de lui dire que j'avais souffert, mais que je ne pourrais sa souffrance que si elle acceptait de m'expliquer. J'avais envie de lui dire que je saurais d'une manière ou d'une autre la vérité et que si je devais lui forcer la main et laisser le mal me dépasser pour le découvrir... je n'hésiterais pas une seconde. La noirceur de mon âme n'était plus à démontrer et je savais que cette dernière finirait par se révéler aux yeux des crédules et des gens qui tenaient à moi. Kendra se montrait agressive en tout cas et cela me donnait également de la suivre. J'étais trop émotif, mes émotions avaient toujours le dessus. « Ce qui me paraît incroyable c'est d'avoir pleuré sur le cadavre de ma sœur ! Donc cela est peut-être égoïste, mais j'aimerais comprendre ! » Elle était morte, j'avais pleuré sur son cadavre. C'était quoi le plus incroyable . D'oser me reprocher des explications . Non. Le plus incroyable c'était de se retrouver ici comme deux idiots qui seraient incapables de se regarder dans le miroir tellement le passé tait lourd à porter.

Kendra retournait les rôles. Elle pensait pouvoir fuir et ne pas me répondre . Elle se trompait et contrairement à elle : j'étais en droit de ne pas lui parler de ma mort. J'étais en droit de ne rien lui dire puisqu'elle était partie la première, et cela sans daigner me laisser un mot ou même un SMS. Cela serait ridicule de dire adieu par SMS, mais je m'en serais contenté. Elle voulait entendre ma mort . Je n'allais pas lui expliquer et au fil du temps j'étais devenu un bon menteur, et elle croyait avoir abandonné un étudiant londonien, heureux et souriant. Elle se trompait, elle n'avait pas la moindre idée de la face cachée que je dissimulais depuis qu'elle m'avait quitté. Je me suis alors rapproché un pas en laissant échapper un rire nerveux alors que j'ai glissé mes mains dans mes poches de ma veste. « Mon corps a lâché. Un AVC, tout simplement. » C'était froid, dans les yeux de ma sœur aînée de quelques instants. Je disais la vérité, je n'expliquais pas la cause de cette attaque, mais elle allait devoir parler avant d'en entendre plus. Je fis un pas de plus en avant en sortant mes mains des poches. « Je suis mort plusieurs mois après toi,  je n'ai pas choisi. » J'avais envie de lui dire qu'elle m'avait abandonné, délaissé comme un vulgaire jouet. Mais j'avais trop mal, trop de colère, trop de rancœur pour pleurer et pour réellement m'exprimer.





electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t287-ezeckiel-my-idea-of-heaven-is-a-solid-white-nightclub-with-me-as-a-headliner-for-all-eternity-and-they-love-me#6926 http://insanekids.forumactif.org/t290-ezeckiel-la-vie-nest-quune-longue-perte-de-tout-ce-quon-aime
avatar

❝ le clou du spectacle, n'est-ce pas Miss Marteau ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 841
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1777
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 09/08/2014
✢ PSEUDO : Kika
✢ AVATAR : Holland Roden
✢ CREDITS : (avatar) Shiya; (gif) Tumblr; (signature) Kika; (musique) Murray Gold
✢ AGE DU PERSONNAGE : 22 ans
✢ JE SUIS : une adorable petite fille (ou pas)
✢ DANS TES POCHES : La perle luisante d'une huître et quelques grains de poussière
✢ TA VIE : 96/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en art. Mais je passais plus de temps à faire la fête qu'à dessiner...
✢ LOCALISATION : Si vraiment vous me cherchez, passez sur la rive de la rivière sanglot. Je m'y suis fait un nid.


I'm being haunted by a whisper
A chill comes over me
I've been trapped inside this moment
I'm not victim, I'm not a freak.

✢ JE EST UN AUTRE : Je est moi. C'est bien assez pour le moment.
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Mar 26 Aoû - 19:46


Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être..

L
e fait d’avoir réalisé que son frère était mort avait légèrement choquée Kendra, mais elle était toujours énervée contre lui. Elle aurait voulu rester heureuse de le revoir, qu’il ne gâche pas ce moment en essayant de ressasser un passé qu’elle trouvait trop douloureux. Elle aurait voulu continuer à oublier ce à quoi le Vide l’avait poussé, puisqu’elle supportait bien sa présence, désormais.
« Ce qui me paraît incroyable c'est d'avoir pleuré sur le cadavre de ma sœur ! Donc cela est peut-être égoïste, mais j'aimerais comprendre ! »
Non, elle ne trouvait pas la position de son frère égoïste, mais ne voyait pas que dire de plus que ce qu’elle avait déjà expliqué. Elle avait besoin que tout s’arrête. C’était bien pour cette raison que les gens se suicidaient ? La vie qui devenait simplement… invivable. En tant que chrétienne, elle n’avait pas pris sa décision à la légère. Elle respectait la vie humaine. Mais la sienne était si empoisonnée par le Vide qu’elle ne pouvait plus continuer. Elle avait besoin que cela s’arrête. Et elle s’en voulait de ne pas avoir laissé un mot pour qu’Ezeckiel comprenne cela. Elle s’en voulait de l’avoir fait souffrir. Il n’avait probablement pas la moindre idée d’à quel point elle ne supportait pas ne serait-ce que de l’imaginer pleurer. Elle ne regrettait pas son geste, mais elle ne l’aurait peut-être pas fait si elle avait su ce qu’elle ferait endurer à son frère. Malgré toute la douleur que cela pouvait signifier pour elle.

A cette pensée, elle sentit les larmes remonter dans ses yeux, et serra son poing sanglant, enfonçant ses ongles dans la chair meurtrie, pour les refouler. Elle fut ensuite capable de prendre la parole pour répondre :

« Je te l’ai dit, je suis désolée. Je ne voulais pas vous faire souffrir. Mais je ne pouvais pas continuer, c’était trop douloureux. »


Kendra avait l’impression de se répéter. Mais vu les réactions d’Ezeckiel, elle doutait qu’il finisse par comprendre son geste. Elle redoutait qu’il lui en veuille éternellement, mais ne savait pas comment le faire changer d’avis. C’était trop demander que de lui faire confiance et de comprendre que, si elle avait fait quelque chose d’aussi définitif, c’était qu’elle avait ses raisons ? Apparemment.

Mais, enfin, Ezeckiel changeait de sujet et expliquait sa mort. Il était laconique, mais c’était quelque chose qu’elle pouvait comprendre.
« Mon corps a lâché. Un AVC, tout simplement. Je suis mort plusieurs mois après toi, je n'ai pas choisi. »
Cela semblait si simple. Presque. Jusque là, elle était persuadée que les AVC étaient plutôt pour les personnes âgées. Et Zeck était loin d’être vieux. Mais, après tout, elle n’était pas médecin, et n’avait aucune idée précise de ce qui pouvait déclencher ce genre d’attaque.

« Au moins, tu n’as pas souffert, sur le coup. »


Sa voix était redevenue un peu plus douce. En un sens, elle était heureuse que son frère ne soit pas mort dans d’atroces souffrances. Techniquement, elle non plus n’avait pas souffert sur le moment. La douleur de la lame sur ses poignets était faible en comparaison de la présence incessante du Vide. La seule chose qui l’avait empêchée d’avoir un sourire sur les lèvres au moment de son décès était le fait que ses forces l’avaient quitté peu avant et que ses muscles ne répondaient plus à ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t332-kendra-matthews-when-wisdom-fails-it-changes-all http://insanekids.forumactif.org/t334-kendra-what-about-us#11218
avatar

❝ tu viens pour ton châtiment alors ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 667
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1638
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 27/07/2014
✢ PSEUDO : Jiji l'amoroso
✢ AVATAR : Dylan O'brien
✢ CREDITS : Wasteland et tumblr
✢ AGE DU PERSONNAGE : Vingt-deux ans
✢ JE SUIS : Tu donnes ta langue au chat ?
✢ DANS TES POCHES : Un sac à dos; un gilet; son arme.; la tasse ébréchée du chapelier.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Ancien étudiant en psychologie
✢ LOCALISATION : Partout et nulle part à la fois, le chemin vers ces deux endroits sont divers et variés.
«  Introduire une goutte d’anarchie, déranger l’ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... »

✢ JE EST UN AUTRE : Jiji l'amoroso
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Mar 26 Aoû - 21:05


 Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.  
Kendra & Ezeckiel



J'avais un cœur amer, plein de colère qui en voulait à la terre entière. J'étais malheureux, je refusais d'accepter mon passé et d'évoquer mes erreurs. Kendra n'était qu'un élément de plus qui venait s'ajouter à ce malheur que j'essayais désespérément d'oublier, de faire sortir de mes pensées de mon corps. Hanté, massacré et exorcisé. Je pouvais toujours essayer d'oublier, mais mes démons seraient toujours là. Ma sœur ne faisait que raviver la flamme de ces derniers. Je n'en revenais pas à quel point j'étais fragile, il suffisait d'un rien pour me faire partir, pour briser ce miroir en millier d'éclats. Comment la seule personne que j'étais sûr de sincèrement aimer... pouvait-elle aussi être la seule capable de me briser ? Il était trop tard pour s'excuser et je ne pourrai jamais oublier ce qu'elle m'avait fait endurer, j'étais responsable de mes actes, mais elle était tout aussi coupable que moi. Je n'avais été que le reflet de sa mort, qu'une fraction d'infinité dans ce monde. En réalité, je n'étais rien dans ce monde, pas plus que j'étais autre chose dans le précédent. Je me sentais vide, je sentais mon cœur m'abandonner. C'était terrible, il n'était plus question d'un fantasme, ou au contraire, était-ce encore mon esprit qui jouait ? Peut-être que tout cela n'était que rêvé et que j'allais bientôt découvrir que ma sœur était toujours morte. Le sang sur mes mains, sang coulé, sang fraîchement séché. Je ne pourrais plus oublier, cette colère remontait, mais cette fois, elle était dirigée contre la seule personne que j'avais réellement aimée dans ma malheureuse et courte vie. Je ne savais pas quoi lui dire, je ne voulais pas l’engueuler parce que cela n'allait clairement pas l'aider et qu'en plus, elle serait capable de recommencer en décidant de sauter par dessus le ravin ! Je préférais me la fermer, regarder et tenter de ne pas m’apitoyer sur mon sort ou même si le sien.


Je n'avais pas envie de lui parler des douloureux mois sans sa présence, sans autre chose que du chagrin et de la rage. Je ne savais plus quoi lui dire si ce n'est que j'étais mort et que c'était la vie. J'avais pourtant envie de lui hurler que tout cela avait été causé par mes erreurs et mon obsession pour ma sœur. Obsédé au point de crever. C'était pathétique, je n'en revenais toujours pas. Je ne regrettais pas, enfin, je ne pouvais pas regretter puisque cela m'avait été imposé par mon manque d'amour et son absence. La demoiselle n'avait pas la moindre idée de comment j'avais dû vivre sans elle. Je n'allais pas lui expliquer, j'avais envie de partir et de m'enfuir sans plus jamais me retourner et de me laisser redevenir le mal. C'était facile de faire le mal, c'était toujours possible, mais le bien c'était éternellement difficile. Je ne pouvais m'empêcher de me rappeler que pour faire le mal, il fallait le faire bien. Je ne pouvais m'empêcher de vouloir m'arrêter de respirer, de fermer les yeux et d'oublier. Je voulais laisser toutes mes émotions au placard et ne pas imploser, pas plus qu'exploser. La simple remarque de Kendra suffit à me faire sourire, j'ignorais si cela était sincère et je m'en foutais.  « Tu devrais être bien placée pour savoir que la douleur physique n'est rien. » Après tout, c'était bien elle, la suicidaire. Elle pouvait donc comprendre ce calvaire ou était-ce de l’égoïsme à l'état pur ? Monstrueux et malheureux, j'avais peur. Ce reflet dans le miroir, allait finir par réapparaître, mais je ne voudrais plus le regarder.

Je ne savais pas quoi dire alors j'ai respiré et je serrais les poings en serrant les mains, passant mes mains sur ma nuque pour réfléchir, mais cela refusait de venir. Mon cerveau était off, seule ma peur était là, seules mes émotions. Toutes à la fois. « Tu es toute seule ici ? » Je ne plaisantais pas, elle refusait de parler. Je ne pouvais pas l'y forcer et cette conversation toucherait à sa fin, puisqu'elle était faussée et je refusais de la continuer. Je me contentais d'essayer, mais je savais que cela n'allait pas marcher. « Tu vas bien ? »





electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t287-ezeckiel-my-idea-of-heaven-is-a-solid-white-nightclub-with-me-as-a-headliner-for-all-eternity-and-they-love-me#6926 http://insanekids.forumactif.org/t290-ezeckiel-la-vie-nest-quune-longue-perte-de-tout-ce-quon-aime
avatar

❝ le clou du spectacle, n'est-ce pas Miss Marteau ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 841
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1777
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 09/08/2014
✢ PSEUDO : Kika
✢ AVATAR : Holland Roden
✢ CREDITS : (avatar) Shiya; (gif) Tumblr; (signature) Kika; (musique) Murray Gold
✢ AGE DU PERSONNAGE : 22 ans
✢ JE SUIS : une adorable petite fille (ou pas)
✢ DANS TES POCHES : La perle luisante d'une huître et quelques grains de poussière
✢ TA VIE : 96/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en art. Mais je passais plus de temps à faire la fête qu'à dessiner...
✢ LOCALISATION : Si vraiment vous me cherchez, passez sur la rive de la rivière sanglot. Je m'y suis fait un nid.


I'm being haunted by a whisper
A chill comes over me
I've been trapped inside this moment
I'm not victim, I'm not a freak.

✢ JE EST UN AUTRE : Je est moi. C'est bien assez pour le moment.
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Ven 5 Sep - 21:07


Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être..

L
L’énervement qu’elle avait eut contre son frère s’atténuait. La colère était encore là, mais il semblait à Kendra qu’elle allait s’en aller aussi vite qu’elle était venue. Elle n’aurait, de toutes façons, pas été capable de rester énervée contre son frère après avoir été éloignée de lui si longtemps. Le retrouver était une Merveille de plus que lui accordait le Pays dans lequel elle avait atterri. C’était tout simplement inimaginable pour elle de rejeter cette chance à cause d’un désaccord. Ils étaient de la même famille : ce n’était certainement pas leur première dispute, et de loin. Ce ne durerait pas, elle le savait. Le fait qu’ils soient tous les deux morts n’allaient pas les empêcher de se réconcilier rapidement, comme lorsqu’ils étaient des enfants.

Enfin, il souriait. Ce n’était pas le premier sourire qu’il avait depuis qu’elle l’avait aperçu, mais, pour une raison qu’elle ne saurait pas expliquer, ce sourire lui parlait plus. Etait-il plus sincère ? Peut être…  
« Tu devrais être bien placée pour savoir que la douleur physique n'est rien. »
Oui, elle le savait. Elle baissa les yeux et plaqua sa paume blessée contre son pantalon, comme pour cacher la preuve que ce que disait Ezeckiel était on ne peut plus vrai. Cela faisait bien longtemps qu’elle considérait la douleur physique comme une alliée. Mais cela ne voulait pas dire qu’elle aurait souhaité à son frère de mourir dans la souffrance. Et, pour le coup, elle ne comprenait pas ce qu’il voulait dire. Le Vide le suivait-il aussi ? Elle resta silencieuse, espérant qu’il lui en dirait plus, mais ne voulant pas le forcer. Elle refusait de parler de sa mort, elle n’avait donc aucun droit de lui poser des questions sur la sienne. Elle pensait que, s’il voulait en parler, il le ferait. Mais, s’il parlait, ce ne serait certainement pas pour se débarrasser des questions qu’elles lui poseraient.

Le silence s’installa. D’abord léger, puis il se fit pesant. Kendra vit Ezeckiel passer ses mains sur sa nuque, visiblement mal à l’aise. Il cherchait probablement comment expliquer sa dernière phrase. Un instant, Kendra hésita à le couper dans sa réflexion, mais elle n’en fit rien.
« Tu es toute seule ici ? »
La question la prit un peu au dépourvu. Apparemment, il n’essayait pas de continuer la conversation dans le sens qu’elle avait prise. Avait-il compris où elle voulait en venir avec son changement de sujet, aussi peu subtil que celui qu’il initiait maintenant ?
« Tu vas bien ? »
continua-t-il avant qu’elle ait le temps de répondre. Cela faisait deux questions dont les réponses étaient simples. Cela changeait du début de la conversation, pendant laquelle elle avait clairement eu l’impression de marcher sur des œufs.

« Je fais aller. Et je reste la plupart du temps seule, oui. J’ai rencontré des gens, mais… Les groupes, c’est souvent compliqué. »


Elle préférait rester seule, car cela lui simplifiait considérablement la vie. Trouver un endroit calme ou dormir, trouver de la nourriture, de l’eau… C’était plus commode lorsqu’on n’avait personne d’autre à prendre en compte. Pour autant, elle était heureuse de discuter avec les gens qu’elle croisait, et même de les revoir à l’occasion.

« Et toi ? Ca va ? Depuis combien de temps tu es… ici ? »


P-S:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t332-kendra-matthews-when-wisdom-fails-it-changes-all http://insanekids.forumactif.org/t334-kendra-what-about-us#11218
avatar

❝ tu viens pour ton châtiment alors ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 667
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1638
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 27/07/2014
✢ PSEUDO : Jiji l'amoroso
✢ AVATAR : Dylan O'brien
✢ CREDITS : Wasteland et tumblr
✢ AGE DU PERSONNAGE : Vingt-deux ans
✢ JE SUIS : Tu donnes ta langue au chat ?
✢ DANS TES POCHES : Un sac à dos; un gilet; son arme.; la tasse ébréchée du chapelier.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Ancien étudiant en psychologie
✢ LOCALISATION : Partout et nulle part à la fois, le chemin vers ces deux endroits sont divers et variés.
«  Introduire une goutte d’anarchie, déranger l’ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... »

✢ JE EST UN AUTRE : Jiji l'amoroso
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Ven 5 Sep - 22:12


 Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.  
Kendra & Ezeckiel



Malheureux au point de devenir quelqu'un d'autre. La souffrance avait dépassé bien des stades et retrouver ma sœur ne changeait en aucun cas la donne. Était elle présente ou était-ce encore un fantasme ? Je ne voulais pas savoir, cela ne ferait que me faire perdre encore plus le sens de cette terrible réalité que j'étais incapable d'accepter. Je ne pouvais pas renouer ce lien que nous avions perdu, il l'était toujours d'ailleurs, tout cela n'était qu'un bal masqué où tout le monde s'amusait à jouer sur les apparences. Kendra était morte, elle n'était pas face à moi, mais cela m'importait peu, j'allais continuer mon chemin. J'avais envie de croire qu'elle était là, et probablement qu'au fond, je croyais qu'elle était là, mais ma raison n'était plus là et ma conscience non plus. Je ne croyais plus en rien, son simple regard fut ce poignard qui brisa les illusions de mon miroir en reconstruction. Inutile de me mentir, j'étais tombé au fond du trou, au fond du terrier dont je ne pourrais m'échapper. Néanmoins, j'ai lancé la conversation, pour continuer d'espérer que tout ceci était réel et je refusais de me laisser sombrer dans un chagrin sans fin. La colère se ferait une place en moi, elle était déjà là, ce n'était qu'une question de temps avant de la voir exploser. Maintenant ? Certainement pas. Quand mon esprit serait serein, je pourrais respirer, mais cela n'était pas prêt d'arriver. En tout cas, je voulais savoir si elle était seule. Kendra avait toujours été cette fille qui pleuvait sous les amies, mais les choses étaient différentes ici, les rôles étaient différents et il n'était plus question d'écouter les jérémiades des enfants. J'étais adulte, enfin j'en avais l'air et il en était de même pour ma sœur.« Bah oui, si c'était simple, ça serait tellement moins drôle. » Colère ? Amertume ? Sarcasme naturel ou petite pique ? Je n'en savais rien, je ressentais trop d'émotions à la fois  pour réaliser réaliser si j'étais moi ou si ce mal qui me dévorait, me dépassait, probablement pas pour la dernière fois.

La question me retomba dessus. Bien évidemment que je n'allais pas constamment pouvoir l'éviter et tourner à côté. Je ne m'attendais pas autant de questions, je pensais simplement que nous allions évoquer des formalités puis délicatement nous réveiller de ce cauchemar. Je n'avais pas la notion du temps, je ne pouvais pas dire depuis combien de temps j'étais paumé dans cet endroit. Je savais le nombre exact de jours dans une année, j'étais capable de citer le nombre d'heures que j'avais pleuré Kendra en trouvant son cadavre, mais j'étais incapable de me trouver un repère temporel dans cet endroit pourri de l'intérieur. J'ai légèrement soupiré avant d'esquisser un sourire au coin des lèvres et de balayer l'endroit du regard. Je ne cherchais rien, je tentais de trouver une réponse. Mon regard se perdait dans ce décor, aussi pourri qu'il était, j'étais persuadé que mon esprit l'était tout autant.« Difficile à dire, je crois qu'aller bien c'est un peu une blague. Disons que je ne vais pas mal . » Petit menteur, manipulateur, cachottier digne de crever. Je savais que ce n'était pas glorieux, mais le mensonge était devenu ma vie et il était trop tard pour reculer ou pour en changer. « J'en ai pas la moindre idée. J'ai perdu la notion du temps en arrivant ici et je n'ai pas envie de la retrouver. Je sais que je suis mort plusieurs mois après toi, c'est déjà trop. » Je n'avais rien à dire, j'avais des questions, mais il fallait se faire une raison... elles ne connaîtraient pas de réponse. « Maman serait contente de voir que ses sales gosses ne sont pas en enfer. »





electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t287-ezeckiel-my-idea-of-heaven-is-a-solid-white-nightclub-with-me-as-a-headliner-for-all-eternity-and-they-love-me#6926 http://insanekids.forumactif.org/t290-ezeckiel-la-vie-nest-quune-longue-perte-de-tout-ce-quon-aime
avatar

❝ le clou du spectacle, n'est-ce pas Miss Marteau ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 841
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1777
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 09/08/2014
✢ PSEUDO : Kika
✢ AVATAR : Holland Roden
✢ CREDITS : (avatar) Shiya; (gif) Tumblr; (signature) Kika; (musique) Murray Gold
✢ AGE DU PERSONNAGE : 22 ans
✢ JE SUIS : une adorable petite fille (ou pas)
✢ DANS TES POCHES : La perle luisante d'une huître et quelques grains de poussière
✢ TA VIE : 96/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en art. Mais je passais plus de temps à faire la fête qu'à dessiner...
✢ LOCALISATION : Si vraiment vous me cherchez, passez sur la rive de la rivière sanglot. Je m'y suis fait un nid.


I'm being haunted by a whisper
A chill comes over me
I've been trapped inside this moment
I'm not victim, I'm not a freak.

✢ JE EST UN AUTRE : Je est moi. C'est bien assez pour le moment.
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Jeu 11 Sep - 9:18


Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être..

K
endra était heureuse d’avoir retrouvé son frère, cela ne faisait aucun doute. Mais, si, durant les mois qu’elle avait passés au Pays des Merveilles, elle s’était autorisée à rêver de cette rencontre, elle ne l’aurait pas du tout imaginée ainsi. Ezeckiel était face à elle, certes, mais elle avait l’impression que leur complicité avait disparu. C’était peut être temporaire, du au fait qu’ils ne s’étaient pas vus depuis longtemps. Mais elle n’aimait pas cela. Elle n’était pas habituée aux silences pesants, ou à être mal à l’aise lorsqu’elle parlait à son frère. Toutefois, elle sourit, nostalgique, en entendant la réponse de son frère.
« Bah oui, si c'était simple, ça serait tellement moins drôle. »
Elle aimait ce genre d’ironie. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Ce n’était pas vraiment son crédo. Compliquer les choses inutilement ? Très peu pour elle. Tout ce qu’elle réussirait à faire, ce serait se donner des migraines à force de trop réfléchir.

« Faut croire que je ne suis pas quelqu’un de drôle, alors. »


Elle avait parlé avec malice, mais en haussant les épaules pour soutenir ses paroles, comme si elle les pensait réellement. Son sourire, toutefois, démentait clairement cette idée. Elle savait que ce n’était pas ce que son frère sous-entendait. Kendra eut toutefois plus de mal à savoir ce qu’il entendait avec sa réponse suivante.
« Difficile à dire, je crois qu'aller bien c'est un peu une blague. Disons que je ne vais pas mal. »
Aller bien était une blague ? Elle n’était pas d’accord avec cela. Pour elle, c’était avant tout un but. Le contraire d’une plaisanterie, donc. Mais peut-être n’entendait-il pas cela dans un sens général. Peut-être voulait-il dire que, ici, la notion d’aller bien était relative. Et, cela, elle ne pouvait pas le nier. Son programme de journée impliquait généralement de chasser sa propre nourriture et de faire en sorte de survivre. Pas vraiment l’idéal, en y réfléchissant bien. Et surtout, pas ce à quoi leur gentille petite vie en Angleterre les avaient préparés.

« Si tu ne vas pas mal, c’est déjà positif. »


Elle se retint de demander si elle pouvait faire quelque chose pour qu’il passe de « pas mal » à « bien ». Elle craignait un peu la réponse à cette question. Elle craignait que cela revienne à parler du sujet précédent, principalement. Celui qu’elle évitait avec tant de difficultés.

Quand Ezeckiel en vint au sujet du temps passé au Pays des Merveilles, elle ne répondit rien, tant la fin de sa réponse,
« J'en ai pas la moindre idée. J'ai perdu la notion du temps en arrivant ici et je n'ai pas envie de la retrouver. Je sais que je suis mort plusieurs mois après toi, c'est déjà trop. »
, risquait de ramener sa culpabilité. Elle se contenta de baisser la tête, fixant ses pieds, jusqu’à ce que la dernière intervention d’Ezeckiel parvienne à ses oreilles.
« Maman serait contente de voir que ses sales gosses ne sont pas en enfer. »
Quelle blague ! Oui, elle serait surprise. Mais contente ? Kendra était loin d’en être certaine.

« Tu parles. Elle ferait surtout une crise cardiaque en apprenant que son précieux paradis n’est qu’une vaste fumisterie. Après, seulement, elle s’intéressera à notre sort… Et encore ! Il se peut qu'elle soit tellement choquée qu'elle nous oublie complètement. »


Est-ce que leur mère tenait plus à la religion qu’à eux ? C’était difficile à dire. Mais elle avait toujours donné l’impression d’être déçue par Ezeckiel et Kendra. Et, à chaque fois, elle s’en remettait à la Bible pour le leur faire comprendre. Kendra ne la considérait pas comme une mauvaise mère, ni même comme quelqu'un de distant ou d'insensible. Mais elle pensait qu'elle avait des priorités particulières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t332-kendra-matthews-when-wisdom-fails-it-changes-all http://insanekids.forumactif.org/t334-kendra-what-about-us#11218
avatar

❝ tu viens pour ton châtiment alors ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 667
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1638
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 27/07/2014
✢ PSEUDO : Jiji l'amoroso
✢ AVATAR : Dylan O'brien
✢ CREDITS : Wasteland et tumblr
✢ AGE DU PERSONNAGE : Vingt-deux ans
✢ JE SUIS : Tu donnes ta langue au chat ?
✢ DANS TES POCHES : Un sac à dos; un gilet; son arme.; la tasse ébréchée du chapelier.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Ancien étudiant en psychologie
✢ LOCALISATION : Partout et nulle part à la fois, le chemin vers ces deux endroits sont divers et variés.
«  Introduire une goutte d’anarchie, déranger l’ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... »

✢ JE EST UN AUTRE : Jiji l'amoroso
MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   Jeu 11 Sep - 19:35


 Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace.  
Kendra & Ezeckiel



Briser un cœur, et il se reformera. Briser des os, et ils se ressouderont, mais vous pouvez toujours tenter de réparer une âme – mon âme – que cet acte ne sera que l’enchaînement de nombreux échecs tous plus futile les uns que les autres. Je voyais mon esprit comme une partie d'échecs que j'étais condamné à perdre et cela depuis la mort de Kendra, je pensais que ma mort fut mon salut, mais non, j'étais échec et math et cela, à l'instant même, où elle ancra son regard dans le mien. Je pouvais me comparer à de nombreux autres jeux, comme les dominos ou les puzzles dont les morceaux se seraient égarés et où toutes les pièces cachaient une partie de mon désespoir et une seule pièce seulement, seraient la solution à mon chagrin. Je trouvais cela tellement déprimant et triste, mais c'était comme ça. Les quelques certitudes que j'avais gagné se sont effondrées aujourd'hui, et tout cela, simplement parce qu'elle était là. Mais cela serait pire si elle n'était pas réellement là, car dans ce cas, j'étais fou. Désespéré. Perdu. Seul et pourtant, mal accompagné. Esprit tordu incapable de trier des informations. Malheureux d'être heureux, c'était pathétique. Je ne pourrais jamais être sain d'esprit . Je ne savais même plus ce que cela voulait dire. Je voulais rire à sa remarque, être radieux et me montrer joyeux, comme le frère que j'ai été pour elle, mais j'en étais incapable. Un rictus au coin des lèvres, ni plus, ni moins. J'étais incapable de mieux.

Je n'avais pas envie de rentrer dans les détails de ma vie, je n'étais pas comme ça, je préférais écouter les problèmes des autres. C'était probablement pour ça que je suis tombé en psychologie, parce que je suis capable d'écouter sans juger. Bon, pas totalement. Je serais incapable d'écouter ma sœur sans avoir envie de lui dire que j'étais malheureux et qu'elle était la seule responsable de mon chagrin et de ma décadence dans le grotesque et le mélodramatique. Je voulais évacuer toute ma colère, toute cette peine que j'avais en moi et que je croyais disparu. Revoir ma sœur signait un nouveau départ, mais d'une certaine manière, ce n'était qu'un retour en arrière désespéré qui allait une fois de plus m'aider à me piétiner moi-même sans me demander si j'avais raison d'agir de la sorte. Je ne pourrais plus me cacher derrière des excuses comme l'alcool ou la drogue, cette fois je sentais de la colère à l'état pur qui n'avait pour d'autres buts que de me faire mal et pire encore... de faire mal aux gens autour de moi. Je n'étais pas non plus un psychopathe en puissance, simplement un pauvre gars triste. Je voulais partir, pourtant je continuais à parler du temps, de moi et que je faisais semblait de ne pas lui reprocher on silence d'acier. Le sujet fatidique fit son apparition : la chose indigne qui osait s’octroyer le nom de « maman ». Elle n'avait rien de ma mère, elle fut tout simplement la main qui acheva mes souffrances. Pour cela, elle était aimée, mais cela ne pouvait rattraper toutes ces années à la détester.


Crise cardiaque ? Un sourire s'afficha sur mes oreilles, je trouvais cela tellement ironique d'imaginer ma mère en train de souffrir d'un arrêt cardiaque... mais ce n'était pas méchant, tout simplement drôle.  « Elle n'arrêtait pas de dire que tu étais dans un endroit meilleur. » Maux de tête. Rien que d'y repenser cela me donnait envie de vomir, de pleurer et de lui dire de m'oublier pour continuer à avancer sans se retourner. « Elle fut sincèrement triste de ta mort, je croyais pourtant qu'elle était trop obnubilée par ses croyances pour pleurer.   » J'étais peut-être froid et distant, mais moi, j'osais dire haut et fort ce que je pensais. J'ignorais l'avis de Kendra et ma haine de la religion se fut grandissante seulement après sa mort, donc forcément, elle ne pouvait pas comprendre... même si ma relation avec ma mère fut toujours plus ou moins hostile. « Je ne sais pas quoi dire, j'ai rien à dire en fait.  » Je ne pouvais pas m'empêcher de laisser s'échapper un rire nerveux qui était également légèrement désespéré.




electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t287-ezeckiel-my-idea-of-heaven-is-a-solid-white-nightclub-with-me-as-a-headliner-for-all-eternity-and-they-love-me#6926 http://insanekids.forumactif.org/t290-ezeckiel-la-vie-nest-quune-longue-perte-de-tout-ce-quon-aime
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace ♢ Kendra/Pnj autorisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les vrais mariages sont toujours insensés
» Le mariage est un cercueil dont les enfants sont les clous [William]
» Les vrais amis sont des anges tombés du ciel ▬ ETHANÄEL
» Thomas Brodie-Sangster *Les vrais amis sont compliqués à trouver, difficiles à quitter, impossible à oublier* Lucas Levinson
» GRIMOIRES & TRAITÉS DE DÉMONOLOGIE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☩ WHAT HAVE YOU DONE ALICE ?  ::  :: Bois de Tulgey :: Le vieux chêne-