AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les conséquences de la première INTRIGUE de WHYDA, c'est par ici ! :proud: :cat:
N'hésitez pas à REMONTER WHYDA sur bazzart ou prd :hin: :fox:

Ce n'est pas parce que le forum a une annexe sur les troubles qu'il est obligatoire de jouer un personnage malade.
UN SAIN D'ESPRIT c'est tout aussi bien. :rabbit: What a Face
Il est obligatoire de BIEN lire les annexes, auquel cas le staff vous mordra les fesses. :ivil:
Nous n'acceptons pas les pseudos à initiales - retournons aux origines simplistes les enfants. :aw:
Entre autre, pour continuer sur les pseudos, les prénoms trop excentriques (drogue, alcool
:chaat: ou autre totalement improbable) sont INTERDITS, merci de rester réalistes. :chaat:
Les personnages du pays des merveilles ne sont pas acceptés, seuls les morts peuvent passer ! :maw:

Partagez | 
 

 (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

❝ le pays des merveilles reste amoché dans ton coeur ❞

✢ DENTS PERDUES : 931
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1719
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 23/07/2014
✢ PSEUDO : Little Wolf
✢ AVATAR : Dasha Sidorchuk
✢ CREDITS : Dreamy et Tumblr.
✢ AGE DU PERSONNAGE : 24 ans
✢ JE SUIS : le lapin blanc aux grandes oreilles.
✢ DANS TES POCHES : Elle n'en a pas. C'est pas très malin de mourir en robe !
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en droit. Elle souhaitait faire justice et défendre les causes perdues.
✢ LOCALISATION : Au fond d'un trou, au bord du gouffre. Seule dans tout les cas.


Elle te tendrait la main en te faisant de douces promesses. Petite idiote au regard félin, elle ne cesserait de chercher le bonheur. En se mordant la lèvre, elle te raconterait que sa nouvelle vie l’attend. Douce fleur naïve qui pense que la mort la rend libre. Elle voyait son reflet dans leurs yeux, sentait encore le contact physique dans ses rêves. Elle ne pense qu'à eux, ses hommes qui ont bousculés ses croyances. Un père, un ami. La colombe devrait pourtant se méfier de l'inconnu.



Faizeckiel and Fainiall. What else ?

Spoiler:
 

✢ JE EST UN AUTRE : SexyNono !
MessageSujet: (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )   Mar 19 Aoû - 19:04




Stain ∞ Faith
I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry.


Le silence. L'absence totale de présence. Faith se renfermait un peu plus sur elle-même. Sans ses piliers, la religieuse semblait éteinte. Assise dans la théière géante qui l’amenait vers le domaine du chapelier fou, elle ne pouvait s’empêcher de soupirer en observant le ciel qui abordait désormais une teinte rougeâtre. Faith comparait ceci à du sang, à un mauvais présage qui allait s'abattre sur ce monde farfelu. Elle s'inquiétait pour ses connaissances, pour ceux qui marquaient son esprit. Sa nouvelle vie ne lui déplaisait pas, la gamine semblait bien plus forte qu'avant. Toujours aussi croyante mais exprimant des idées propres à ses convictions personnelles. Personne pour la chapeauter. La liberté, une chose à laquelle elle prenait goût assez rapidement. Peut-être même trop rapidement. Faith semblait bien loin de la réalité, de sa mort. Elle commençait à croire en la chance d'être dans ce monde. Se voilant la face, la belle rousse cherchait certainement un moyen de pouvoir dormir sans mauvaise conscience. Une solution que personne ne dévoilait à voix haute. Comment aimer l'enfer ? Comment avouer que notre mort semble bien plus agréable ? Les non-dits masquaient souvent des hontes. Faith se détestait pour ceci. Pour cette confiance aveugle qu'elle accordait à ce monde. Ce ciel rouge sang la sortait de ses doux rêves. Elle le savait, il se passait quelque chose de terrible. Un événement qui mettrait sûrement fin à cette mort si paisible.

La jeune femme arpentait les recoins de son endroit préféré, se dirigeant vers la tour horloge. Depuis son arrivée, les aiguilles restaient figées. Comme si ce lieu ne connaissait pas le temps. À présent, tout le pays des merveilles subissaient ce sort. Faith semblait s'en inquiéter. Tout ressemblait à un dernier instant. Elle aimait chaque détail de son passage, chaque souvenir. La rencontre avec Niall, la danse avec Ezeckiel. La religieuse se refusait à sombrer. Elle voulait se battre pour rester parmi les siens. Bien sur, elle rêvait au paradis. Aux retrouvailles avec sa mère. Puis a celle de son père. Le visage de la gamine se fermait tandis qu'elle montait les marches de la tour. Elle comptait chacune d'elles à voix haute. Sa voix résonnait entre les murs de l'édifice. La belle rousse ne perdait pas son souffle. Elle adorait atteindre le sommet pour poser ses doigts fins sur le mécanisme de l'horloge. Mille marches, la gamine savait qu'il en restait une centaine. La première fois qu'elle grimpait là en haut, Faith semblait perdre espoir d'un niveau supérieur. Elle croyait en un escalier sans fin. À présent, la jeune femme luttait avec férocité pour atteindre l'objectif. Elle ne le faisait pas tous les jours, seulement quand les journées semblaient longues et qu'elle ressentait le besoin de réfléchir.

Arrivant au sommet, elle restait en retrait. Un homme s'y trouvait déjà. Une âme sombre, une personne qui ne lui donnait pas confiance. Elle ne voulait pas se faire voir, rien ne garantissait que cet homme la laisserait en vie. Faisant un pas pour s'approcher d'un engrenage, elle se mordait la lèvre inférieure en pensant au fait qu'il l'avait sans doute entendu compter. S'approchant un peu plus, Faith se prenait les pieds dans un petit cercle qui servait au fonctionnement de l'horloge avant de s'étaler au sol. Sous le choc, elle ne pouvait retenir son cri de douleur. Plus de peur que de mal, la religieuse se relevait aussi tôt pour regagner sa cachette. Elle restait vulnérable. Il avait sans doute remarqué sa présence depuis le temps. Prenant son courage à deux mains mais restant néanmoins dans la pénombre, elle décidait de mettre fin à ce suspense. « Bon... Bon... Bonjour. Je suis désolé, je ne savais pas que d'autres personnes se rendaient ici. » Elle se mordait à nouveau la lèvre, gênée de déranger l'inconnu. « Je peux partir si vous le souhaitez. » La gamine ne gravissait pas les marches pour redescendre aussitôt, cela ne faisait partie que de ses politesses. Dans ce lieu, il y avait bien assez de place pour deux personnes en médiation. La belle rousse attendait de savoir si cet homme s'avérerait dangereux. Ne sachant pas se défendre, elle espérait qu'il ne soit pas habile dans les escaliers.




code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t271-faith-danser-avec-le-feu-sans-se-bruler-les-ailes http://insanekids.forumactif.org/t279-faith-le-foi-restera-intacte-tant-que-le-pecher-ne-sera-qu-illusion
avatar

❝ nous sommes tous fous ❞

✢ DENTS PERDUES : 380
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1678
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 10/08/2014
✢ PSEUDO : PAÏENNE/LOÏSE
✢ AVATAR : EZRA MILLER
✢ CREDITS : REED
✢ AGE DU PERSONNAGE : VINGT-DEUX ANS
✢ JE SUIS : LA REINE
✢ DANS TES POCHES : UNE CAPOTE//UN STYLO CASSÉ//UNE FIOLE DE VODKA SANS VODKA//UN PAQUET DE CLOPES MAIS AUCUN MOYEN DE S'EN GRILLER UNE
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : EMPLOYÉ DANS UNE STATION-SERVICE
✢ LOCALISATION : DANS LA MERDE

ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT
les mensonges pouvaient faire le tour du monde le temps que la vérité enfile ses chaussures.

✢ JE EST UN AUTRE : JE EST MOI
MessageSujet: Re: (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )   Mar 19 Aoû - 21:11



   
   
   

les jours passent, la nuit reste

I
l avait trouvé ça bon, la première fois, le lapin édulcoré. C'était comme le sexe, quoi. C'était prendre son goûter après une journée (à l'école) sans rien avoir avalé. Ou renaître de ses cendres, et d'autres conneries dans le genre. Il s'en était gavé, Stain, depuis son arrivée. Souvent cru, sauf quand il avait pu utiliser le feu de quelque autre cadavre, afin de cuir la bête avant de l'avaler. C'était sucré, c'était complètement barré, mais presque rassurant au milieu de ces assaillants tous plus peureux les uns que les autres et qui vous ôtaient la vie juste par peur de vous voir revenir dans leurs cauchemars (généralement, c'est ce que faisait Stain, mais discrètement, histoire de ne pas les réveiller et les laisser patauger dans leurs hantises les plus profondes). En réalité, il était même devenu un maître dans la chasse de ces lapins arc-en ciel -comme dans celui du vol. Après tout, c'était une occupation parmi tant d'autres, qui lui prenait ses journées, et le faisait manger. Assez d'ailleurs pour lui faire oublier ce ciel couleur mauvais présage au dessus d'eux de lui, et l'angoisse qui en découlait. Il connaissait ce rouge vermeille. Il en avait éparpillé par mal en crevant. Les mauvais souvenirs resurgissaient, alors on s'anesthésiait en mangeant, comme avant. Même si la nourriture avalée devenait de plus en plus fade dans la bouche, même si ça écœurait.
Il voyageait aussi, la nuit. Quand l'obscurité prenait le pas sur le jour. C'est à dire tout le temps. Il se promenait en chassant. En mangeant. En pestant. En riant. Un Indiana Jones en renaissance, avec plus de cheveux et quelques kilos (de muscles) en moins. Et sans la gonzesse qu'on peut tirer à la fin (non il s'en fichait) (bon ouais, c'est vrai que ça l'énervait, avoir ce décor de film d'horreur mais pas la bimbo qui va avec).
Tout cela pour dire qu'il avait après quelques lieux parcourus, trouvé endroit où crécher (et manger), en toute tranquillité maintenant que les horloges s'étaient arrêtées de tourner. La paix. Le calme, dans cette tour vraisemblablement érigée par un timbré. C'est du moins ce qu'il avait pensé en s'y installant très convenablement, les fesses sur le sol instable de ce domaine foutu, aussi pourri que du thé rancit. Mais non. Toujours il se trompait.
Parce qu'il était Stain Morrison, et que le véritable repos éternel n'existait pas.
Il fallait qu'il se le rentre dans le crâne une bonne fois pour toute. C'est ce qu'il pensa en arrachant la chaire du petit animal de ses dents aussi fonctionnelles qu'avant, les yeux perdus derrière les engrenages de ces horloges de pacotille. La tour était habitée par un fantôme. Cela ne le surprit pas quand il l’aperçu, dissimulé dans le paysage, tout de blanc (cassé) vêtu.
Lorsque ledit fantôme se rétama piteusement la gueule un peu plus loin, Stain comprit que ce n'en était pas un. Parce que de 1) un fantôme ne tombe pas, de 2) d'après les films qu'il avait vu, un esprit n'a pas de corps donc ne peut rien heurter et de 3) logiquement, le fantôme, cela devait être lui. Hors il n'en était pas. CQFD. Ce n'était pas un fantôme. Il se ressaisit à temps, suffisamment vite pour ne pas se laisser aller à la peur, et se redressa un peu, sur ses gardes quoique adossé à un pilier et assis.
Si ce faux-fantôme lui voulait du mal, il se sentait prêt à le jeter par dessus bord. Il était assez agile pour cela. Et puis de toute façon il n'avait pas le choix. Son glaive vorpalin barbotait au fond d'une rivière.
Ses craintes s'évaporèrent quand une voix lui parvint à ses oreilles.
"Bon... Bon... Bonjour. Je suis désolé, je ne savais pas que d'autres personnes se rendaient ici."
Pour en créer de nouvelles. Stain fronça les sourcils, mâcha ce qui lui restait de viande dans la bouche, et avala les paroles et la nourriture sans un mot, tout en cherchant des yeux où pouvait bien être la fille. Car c'était une jeune fille qui se trouvait là, bien entendu. Stain savait reconnaître les timbres de voix, l'avantage d'avoir vu un nombre considérable de personnes défilées dans sa vie, sur l'autoroute de la mort. On finit par les amadouer, par les repérer de loin.
Et franchement, ici, il ne savait pas ce qu'une gamine perdue pouvait bien foutre.
"Je peux partir si vous le souhaitez."
Il cassa un des os du lapin, et le mordilla. Explosion de sucre sur la langue. Satisfaction.
Sale chien.
"Tu peux rester aussi, si tu l'souhaites." dit-il d'une voix nonchalante, ses gardes maintenant affaiblies. Il l'avait vu dans l'ombre, la gamine. Et puis si elle était aussi fraîche que l'obscurité le disait, cela ne devait pas faire longtemps qu'elle se trouvait ici. Il pouvait donc peut-être en tirer profit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t337-foutue-vermine#11500 http://insanekids.forumactif.org/
avatar

❝ le pays des merveilles reste amoché dans ton coeur ❞

✢ DENTS PERDUES : 931
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1719
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 23/07/2014
✢ PSEUDO : Little Wolf
✢ AVATAR : Dasha Sidorchuk
✢ CREDITS : Dreamy et Tumblr.
✢ AGE DU PERSONNAGE : 24 ans
✢ JE SUIS : le lapin blanc aux grandes oreilles.
✢ DANS TES POCHES : Elle n'en a pas. C'est pas très malin de mourir en robe !
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en droit. Elle souhaitait faire justice et défendre les causes perdues.
✢ LOCALISATION : Au fond d'un trou, au bord du gouffre. Seule dans tout les cas.


Elle te tendrait la main en te faisant de douces promesses. Petite idiote au regard félin, elle ne cesserait de chercher le bonheur. En se mordant la lèvre, elle te raconterait que sa nouvelle vie l’attend. Douce fleur naïve qui pense que la mort la rend libre. Elle voyait son reflet dans leurs yeux, sentait encore le contact physique dans ses rêves. Elle ne pense qu'à eux, ses hommes qui ont bousculés ses croyances. Un père, un ami. La colombe devrait pourtant se méfier de l'inconnu.



Faizeckiel and Fainiall. What else ?

Spoiler:
 

✢ JE EST UN AUTRE : SexyNono !
MessageSujet: Re: (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )   Jeu 21 Aoû - 16:28




Stain ∞ Faith
I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry.


Il était peut-être l'heure pour ce monde de tirer sa révérence. Peut-être temps de mettre les artistes derrière le rideau rouge. Souffler son dernier coup de vent ou vivre son dernier été. Le ciel rouge semblait perturber tout le monde, rien ne serait comme avant. Tout ce dont ils rêvaient s'effondrerait à n'importe quel moment. Pendant un sommeil profond. Lors d'un combat. Avec une personne chère à son cœur. Le futur restait flou, les destins compromis. Faith voulait se ressourcer en haut de cette tour qui l'impressionnait toujours par sa hauteur. Elle se sentait tellement insignifiante. Petite. Invisible comparée à ce bâtiment. Les rouages de ses aiguilles la laissaient très souvent bouche bée. Imposants et faits de détails, ils se fondaient parfaitement dans le décor. Ce lieu qu'elle chérissait depuis son arrivée dans ce monde. Elle y passait deux longs jours pour méditer sur cette mort stupide. Quand le goût du cyanure embourbait sa gorge, quand le visage de son père se dévoilait à nouveau à elle, la religieuse se réfugier dans cette tour. Tout semblait bien plus loin de là-haut. Le trajet en théière restait le moment le moins agréable du voyage mais celui-ci en valait la peine. Peu de personnes pouvaient affirmer avoir trouvé un coin de paix dans cet univers où la survie occupait tout son temps. Elle se sentait chanceuse, agréablement surprise par sa capacité à trouver le bonheur là où il ne se cache pas. Faith montait les marches en les comptant pour ne pas briser la routine. Trottinant au début, traînant les pieds à la fin. Elle voyait enfin le bout de cette montagne d’escalier.

Peu de personnes possédaient le courage de monter ses marches. Voilà sans doute pourquoi la belle colombe semblait surprise d'y trouver un homme. Elle finissait par se cacher pour l'observer dans un premier temps. La religieuse ne voulait pas se dévoiler tout de suite, elle ne donnait pas sa confiance à cet homme qui semblait bien trop sombre. Après quelques minutes de silence, elle daignait enfin prendre la parole pour finir sur une politesse. Faith demandait en toute simplicité si elle pouvait rester. Néanmoins, elle ne souhaitait pas vraiment partager son endroit fétiche. Il ne pouvait pas réfléchir à deux. Haussant les sourcils à cette idée, elle sortait enfin de la pénombre pour se dévoiler à l'homme avec timidité. S'approchant de l'inconnu qui jetait son dévolu sur un pauvre lapin déjà mort, la belle rousse grimaçait. Examinant silencieusement son interlocuteur, elle se mordait les lèvres en imaginant le lapin encore vivant. Pointant son repas du doigt, la religieuse semblait équerrée. « Mille excuses mais vous ne vous sentez pas coupable de manger cette pauvre bête . » Des frissons lui parcouraient le corps. L'idée de planter ses dents dans une boule de poils la rendait fébrile. Faith préférait largement les baies et autres végétaux qui se trouvaient dans ce monde. La chair fraîche lui donnait des nausées.

Tournant le dos a l'inconnu pour admirer le lieu comme à son habitude, la gamine restait très songeuse. Elle ne voulait pas que cette tour soit hantée par de mauvais souvenirs de cet homme. Ce lieu devait rester magique. La gamine se fichait que le monde d'Alice s’effrite tant qu'elle pouvait se réfugier ici avec les personnes qu'elles appréciaient. La jeune femme caressait les rouages de l'horloge du bout des doigts sans vraiment prêter attention au mangeur d'animaux. Elle revenait finalement à lui pour briser ce silence monotone. « Vous savez pourquoi le ciel est rouge . Quitte à se terrer dans la tour, autant connaître le point de vue de son partenaire de méditation. » Il n'était rien mais elle voulait être agréable. Faith ne voulait pas se battre et encore moins avoir une conversation houleuse avec cet homme froid et distant. Elle se rapprochait un peu plus pour connaître son point de vue.




code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t271-faith-danser-avec-le-feu-sans-se-bruler-les-ailes http://insanekids.forumactif.org/t279-faith-le-foi-restera-intacte-tant-que-le-pecher-ne-sera-qu-illusion
avatar

❝ nous sommes tous fous ❞

✢ DENTS PERDUES : 380
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1678
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 10/08/2014
✢ PSEUDO : PAÏENNE/LOÏSE
✢ AVATAR : EZRA MILLER
✢ CREDITS : REED
✢ AGE DU PERSONNAGE : VINGT-DEUX ANS
✢ JE SUIS : LA REINE
✢ DANS TES POCHES : UNE CAPOTE//UN STYLO CASSÉ//UNE FIOLE DE VODKA SANS VODKA//UN PAQUET DE CLOPES MAIS AUCUN MOYEN DE S'EN GRILLER UNE
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : EMPLOYÉ DANS UNE STATION-SERVICE
✢ LOCALISATION : DANS LA MERDE

ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT
les mensonges pouvaient faire le tour du monde le temps que la vérité enfile ses chaussures.

✢ JE EST UN AUTRE : JE EST MOI
MessageSujet: Re: (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )   Jeu 21 Aoû - 19:02



   
   
   

les jours passent, la nuit reste

I
l détailla de l’œil le fantôme lorsque ce dernier se décida à passer dans la lumière, faible, certes, mais assez intense pour voir qu'on ne s'était pas foutu de la gueule de Stain. L'esprit timide s'était transformé en une jolie jeune fille rousse, en robe -il pensa un instant qu'il rêvait, comment diable pouvait-on survivre ici avec une simple robe ? Lui-même avait un long manteau, un jean confortable et un haut assez chaud, et pourtant il lui arrivait parfois d'avoir terriblement froid, la nuit. Cela voulait donc dire que cette petite ne manquait pas de ressources. Et pourtant, ses premières paroles le firent rire tant elles lui paraissaient stupides, tandis qu'elle approchait de lui. Il ne s'en priva d'ailleurs pas, et se mit à rire à gorge déployée. Cela faisait si longtemps. Pourtant, dieu sait qu'il y en avait, des idiots, dans le pays des merveilles -Stain le premier.
"Pas le moins du monde." réussit-il à dire quand son fou-rire se calma, tout en levant les yeux en ciel, pour reprendre finalement son repas après quelques secondes de réflexion. C'est vrai qu'en réfléchissant un peu... Il ajouta donc d'une voix enjouée. "Mais ouais, tu as raison. La viande crue c'est vraiment dégueulasse. Si tu avais un briquet, ce sera parfait !" Il eut un grand sourire en relevant les yeux vers elle. Il doutait quand même qu'une gamine qui semblait plus chaste que la plus chaste des vierges fumait, et donc avait un briquet. Mais bon, au moins il aurait essayé.
Fumer. Ça lui manquait. Son paquet de clopes l'appelait à chaque fois qu'il fouillait dans ses poches. Mais bien entendu, il ne pouvait pas s'en griller une.
Parce qu'il était Stain Morrison, et tout le blabla.
Il brisa la cuisse du lapin -CHCRAAC-, et entreprit d'arracher la chaire de ce dernier, tout en fredonnant légèrement un air qui lui trottait dans l'esprit depuis pas mal de temps -depuis qu'il était mort, en fait, voir même bien avant. Preuve que la peur s'était évanouie totalement. Il se plaisait même à jeter par moment quelques regards à son interlocutrice.
Il pensa que c'était elle, qui devait avoir peur.
Cette pensée le réjouit un peu.
Un peu plus que sa seconde question.
"Vous savez pourquoi le ciel est rouge ? Quitte à se terrer dans la tour, autant connaître le point de vue de son partenaire de méditation. "
Il décida quand même de lui répondre. De toute manière, il n'était pas de  ceux qui se terrait dans un mutisme constant. Du moins pas quand une jolie fille se trouvait à côté.
"Nop. Et franchement, je m'en branle, que le ciel soit rouge ou bleu ou vert fluo. Tant qu'il ne se casse pas la gueule. " Stain dans toute sa splendeur. Il disait la vérité, en tout cas, c'était déjà ça.
Vraiment, il se comportait plutôt dignement, cette fois-ci. Et tandis que la rousse semblait se perdre dans sa contemplation des lieux -franchement, qu'est ce qu'elles avaient de si extraordinaires, ces putains d'horloges ? Qu'elle le regarde, bon sang-, il se montra même galant.
"T'en veux ? C'est sucré donc c'est trop bon, et puis c'est mieux que rien." Un lapin cru, ce n'était pas la chose la plus raffinée qu'il avait proposé à une fille, mais c'était tout ce qu'il avait. Et puis ce n'était pas tous les jours qu'il proposait à quelqu'un de partager son repas.
Encore quelques coups dans ce genre-là, et il ne doutait pas qu'il commence à se sentir comme le cadavre de mère Teresa. Un peu. C'était grisant.
Il entreprit de ses lécher les doigts sans plus de cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t337-foutue-vermine#11500 http://insanekids.forumactif.org/
avatar

❝ le pays des merveilles reste amoché dans ton coeur ❞

✢ DENTS PERDUES : 931
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1719
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 23/07/2014
✢ PSEUDO : Little Wolf
✢ AVATAR : Dasha Sidorchuk
✢ CREDITS : Dreamy et Tumblr.
✢ AGE DU PERSONNAGE : 24 ans
✢ JE SUIS : le lapin blanc aux grandes oreilles.
✢ DANS TES POCHES : Elle n'en a pas. C'est pas très malin de mourir en robe !
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en droit. Elle souhaitait faire justice et défendre les causes perdues.
✢ LOCALISATION : Au fond d'un trou, au bord du gouffre. Seule dans tout les cas.


Elle te tendrait la main en te faisant de douces promesses. Petite idiote au regard félin, elle ne cesserait de chercher le bonheur. En se mordant la lèvre, elle te raconterait que sa nouvelle vie l’attend. Douce fleur naïve qui pense que la mort la rend libre. Elle voyait son reflet dans leurs yeux, sentait encore le contact physique dans ses rêves. Elle ne pense qu'à eux, ses hommes qui ont bousculés ses croyances. Un père, un ami. La colombe devrait pourtant se méfier de l'inconnu.



Faizeckiel and Fainiall. What else ?

Spoiler:
 

✢ JE EST UN AUTRE : SexyNono !
MessageSujet: Re: (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )   Mar 26 Aoû - 21:55




Stain ∞ Faith
I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry.


La religion faisait partie de sa vie comme un alcoolique et sa bouteille. Elle vivait de cela, pour cela. Tout gravité autour de ses croyances qui faisaient d'elle un pion de plus. Faith semblait à la croisée des chemins, titillée par l'envie de vivre celui ses choix et la culpabilité de laisser ses croyances s'évaporer dans le péché. Elle ne pouvait se décider, ne sachant pas ce qui pouvait arriver de pire que ce monde. Se donner la liberté revenait à devenir ivre de cette dernière. Elle ne saurait sûrement s'imposer des limites, prendre les bonnes décisions. Alors que la jeune femme se dévoilait aux yeux de l'inconnu qui rodait dans ce lieu qu'elle chérissait. Le spectacle de cet homme qui plantait ses dents dans la chair d'un animal innocent lui donnait des nausées. Elle ne se gainait pas de lui faire savoir tandis qu'il lui répondait avec un vocabulaire qui lui était inconnu. Haussant les sourcils, restant en retrait également, la gamine raclait sa gorge pour prendre la parole. « Je n'ai pas de briquet et même si j'en possédais un, je refuse de participer à ce carnage. Je n'approuve pas qu'on se serve de pauvres bêtes. Il y a bien d'autres façon de se nourrir dans ce monde. » Elle croisait les bras, son visage se refermait au fil de son discours. Cet homme n'inspirait rien de bon. Le genre de personne que la belle rousse évitait depuis son arrivée. Elle croisait les bras en détournant les yeux pour ne plus assister à ce spectacle mais le bruit des os qui se craquaient sous les mains de l'homme ne lui échappait pas. Les frissons s'étendaient de ses bras jusqu'à sa poitrine. Faith affichait un regard plein de dégoût.

Elle voulait faire abstraction de la nourriture que l'homme engloutissait et étalait le sujet de la couleur du ciel. Après tout, la belle rousse s'en inquiétait. Elle savait que cela voulait dire quelque chose. Peut-être que cet homme arrogant en savait plus mais quand il ouvrait la bouche pour répondre, la religieuse semblait s’agaçait. Il lui proposait en suite du lapin tandis qu'elle revenait vers lui. Face à son interlocuteur qui se léchait à présent les doigts, elle ne pouvait cacher son dégoût. Elle grimaçait tandis que sa main replaçait une mèche de ses cheveux. « C'est ainsi que vous parlez à une dame . Je ne connais ni votre prénom, ni votre nom. Il y a des façons plus polies de s'adresser à moi. J'ai l'impression de parler à un vulgaire prisonnier qui cherche à m'impressionner. » Elle plongeait son regard dans celui de l'homme avant de poser son index sous le menton de ce dernier afin qu'il ne quitte pas ses yeux tandis qu'elle se trouvait à quelques centimètres de lui. « Je ne suis pas impressionnée et vous ne me faites pas peur. Sachez-le. Alors quand vous aurez décidé de faire un effort et d'être courtois, je daignerai me montrer tout aussi charmante, monsieur le mangeur de lapin. » Elle restait neutre. Bien sûr, Faith avait peur. Inoffensive et fuyarde, elle serait incapable de se battre pour sa vie. Même si cet homme faisait preuve de nonchalance, il se pouvait qu'il soit fort intéressant. Elle ne voulait pas juger avant de connaître. Telle étaient ses convictions.



code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t271-faith-danser-avec-le-feu-sans-se-bruler-les-ailes http://insanekids.forumactif.org/t279-faith-le-foi-restera-intacte-tant-que-le-pecher-ne-sera-qu-illusion
avatar

❝ nous sommes tous fous ❞

✢ DENTS PERDUES : 380
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1678
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 10/08/2014
✢ PSEUDO : PAÏENNE/LOÏSE
✢ AVATAR : EZRA MILLER
✢ CREDITS : REED
✢ AGE DU PERSONNAGE : VINGT-DEUX ANS
✢ JE SUIS : LA REINE
✢ DANS TES POCHES : UNE CAPOTE//UN STYLO CASSÉ//UNE FIOLE DE VODKA SANS VODKA//UN PAQUET DE CLOPES MAIS AUCUN MOYEN DE S'EN GRILLER UNE
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : EMPLOYÉ DANS UNE STATION-SERVICE
✢ LOCALISATION : DANS LA MERDE

ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT
les mensonges pouvaient faire le tour du monde le temps que la vérité enfile ses chaussures.

✢ JE EST UN AUTRE : JE EST MOI
MessageSujet: Re: (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )   Mer 27 Aoû - 15:59



   
   
   

les jours passent, la nuit reste

E
t le pire était qu'il se fit rembarrer bien vite par cette gamine bien éduquée. Il avait pourtant cru une demi-seconde que sa (demi) gentillesse allait être récompensé. Mais non. Que nenni. Nada. Elle le traitait comme une vermine. Ce qu'il était, bien qu'à cet instant, ses intentions étaient plutôt bonnes, et repus, il aurait pu être disposé à une discussion un peu plus intelligente qu'à l'ordinaire. C'était raté. Il fronça simplement les sourcils, et se mit à rire cyniquement, comme il le faisait si bien. Pour qui se prenait-elle, celle-ci ? Elle venait l'emmerder dans son coin, refusait sa nourriture et le critiquait ouvertement. Quoi que Stain pouvait en dire, il était vexé.  
Non, vraiment, il avait eu des jours meilleurs. Cette petite fille n'était ni un fantôme, ni un bon présage, encore moins de la chaire fraîche à duper facilement. A mesure que les secondes défilaient, et que les mots fusaient de ses lèvres rosées, elle se révélait même être des plus casses-burnes. Et normalement, c'était à lui que revenait ce boulot.
"C'est ainsi que vous parlez à une dame ? Je ne connais ni votre prénom, ni votre nom. Il y a des façons plus polies de s'adresser à moi. J'ai l'impression de parler à un vulgaire prisonnier qui cherche à m'impressionner."
Il enfouit ses mains dans son manteau afin de ne pas avoir les doigts gelés, et se mit à observer son interlocutrice en plissant les yeux.
Bien entendu, il ne put s'empêcher de répliquer.
"C'est exactement ce que je suis trésor."
Vulgaire, prisonnier de cet enfer, et petit coq par dessus le marché. D'après lui, c'était bien mieux que d'être une sainte ni-touche qui croyait pouvoir faire sa loi avec ses petits bras tous frêles. Une enfant qui commençait à lentement l'énerver. Et même si face à un gars baraqué, il cognait puis demandait pardon, rien ne l'empêchait ici de gueuler un peu. Juste histoire de la pousser elle aussi à bout. "Je ne suis pas impressionnée et vous ne me faites pas peur. Sachez-le. Alors quand vous aurez décidé de faire un effort et d'être courtois, je daignerai me montrer tout aussi charmante, monsieur le mangeur de lapin." Il se redressa quelque peu et haussa les sourcils. C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Et il ne se fit pas prier pour le montrer, et s'exclamer à voix forte. "Woh je suis tombé sur quoi là ? La princesse du Trukistan ? Madame veut que je lui donne mon manteau, peut-être ? Que j'aille lui cueillir quelques baies zéro % pour qu'elle conserve sa ligne ?" Il leva les yeux au ciel, et joua avec son stylo -cassé-, les mains enfouis dans ses poches. Même mort, les humains s'autorisaient nombreuses choses. Comme quoi le trépas n'était pas une assez bonne leçon pour eux -Stain le premier. "Tu t'es gourée d'endroit si c'est ce que tu recherchais, crois-moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t337-foutue-vermine#11500 http://insanekids.forumactif.org/
avatar

❝ le pays des merveilles reste amoché dans ton coeur ❞

✢ DENTS PERDUES : 931
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1719
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 23/07/2014
✢ PSEUDO : Little Wolf
✢ AVATAR : Dasha Sidorchuk
✢ CREDITS : Dreamy et Tumblr.
✢ AGE DU PERSONNAGE : 24 ans
✢ JE SUIS : le lapin blanc aux grandes oreilles.
✢ DANS TES POCHES : Elle n'en a pas. C'est pas très malin de mourir en robe !
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en droit. Elle souhaitait faire justice et défendre les causes perdues.
✢ LOCALISATION : Au fond d'un trou, au bord du gouffre. Seule dans tout les cas.


Elle te tendrait la main en te faisant de douces promesses. Petite idiote au regard félin, elle ne cesserait de chercher le bonheur. En se mordant la lèvre, elle te raconterait que sa nouvelle vie l’attend. Douce fleur naïve qui pense que la mort la rend libre. Elle voyait son reflet dans leurs yeux, sentait encore le contact physique dans ses rêves. Elle ne pense qu'à eux, ses hommes qui ont bousculés ses croyances. Un père, un ami. La colombe devrait pourtant se méfier de l'inconnu.



Faizeckiel and Fainiall. What else ?

Spoiler:
 

✢ JE EST UN AUTRE : SexyNono !
MessageSujet: Re: (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )   Jeu 28 Aoû - 16:05




Stain ∞ Faith
I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry.


Elle devait garder son calme face à cet homme qui se montrait hostile. Où voulait-il en venir avec ses airs non-chalands et son vocabulaire à la limite de l'acceptable. La jeune femme ne voulait pas se faire un ennemi mais son comportement l’agaçait. Qui était-il pour lui manquer de respect ? Elle ne cherchait qu'à combler le temps en lui parlant de tout et n'importe quoi mais la vision de ce lapin mort la dégouttait. La religieuse se passerait bien d'entendre les os craquer sous les mains de ce voyou. Elle restait le plus neutre possible pour ne pas laisser entrevoir ses faiblesses. Faith semblait néanmoins déstabilisée malgré elle. Toutes ses rencontres dans ce monde semblaient bénéfiques à sa vision des choses, il serait sûrement l'ombre au tableau. L'homme ne daignait même pas donner son prénom. Il ne resterait sûrement qu'un inconnu qui lui rappellerait que l'imagination d'Alice accueille aussi des habitants ingrats. Alors qu'elle le comparait à un prisonnier vulgaire, il ne tardait pas à répondre avec fierté que c'était le cas. La religieuse soupirait avant de froncer les sourcils en s'approchant un peu plus. « Excusez-moi, cela vous donne le sourire . On est tous dans le même bateau je vous signale. J'ai été courtoise pourtant. Je ne me suis pas manifestée en sortant les armes. » La belle rousse ne louperait pas une occasion de lui infliger une baffe si elle le pouvait. Son manque de savoir-vivre heurtait l'esprit saint de la jeune femme.

Le tutoiement du jeune homme l'insupportait. Il n'était pas un proche ni une personne de confiance, personne ne lui permettait cette marque d'affection. La religieuse portait son menton à l'aide de son index pour qu'il ne quitte pas ses yeux tandis qu'elle lui assénait des règles de vie. L'inconnu haussait les sourcils avant de monter sa voix pour répondre des choses sans aucun rapport avant de rajouter qu'elle se trompait de lieu pour les bonnes façons. Faith soupirait à nouveau, restant à quelques centimètres de l'homme pour ne pas perdre sa confiance en soi. Tout en se pinçant les lèvres, elle se mettait à rire avant de tirer sa crinière sur le côté droit de son épaule. « Je ne suis pas venue pour vous. Nuance. » Elle se mordait la lèvre. « Je ne vous demande pas de me cajoler. Simplement de faire preuve de civisme en me donnant votre prénom et tenir une conversation qui n'implique pas de jurons ou autres fantaisie. Ce n'est pas compliqué. Si vous ne vous en sentez pas capable, je pense que vous pourrez redescendre ses escaliers. » La belle rousse restait sérieuse, incapable de lire ses faiblesses dans son regard doux et innocent. Elle tendait à présent sa main à l'inconnu comme pour l'emmener un peu plus loin. « je m'appelle Faith. Si vous le souhaitez, on peut passer un bon moment. Sinon, je ne vous retiens pas plus. » Elle lui souriait. La religieuse prenait sur elle. La jeune femme attendait une réaction de la part de son interlocuteur. Quoi que soit son choix, elle n'avait rien à y perdre ou à y gagner.



code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t271-faith-danser-avec-le-feu-sans-se-bruler-les-ailes http://insanekids.forumactif.org/t279-faith-le-foi-restera-intacte-tant-que-le-pecher-ne-sera-qu-illusion
avatar

❝ nous sommes tous fous ❞

✢ DENTS PERDUES : 380
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1678
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 10/08/2014
✢ PSEUDO : PAÏENNE/LOÏSE
✢ AVATAR : EZRA MILLER
✢ CREDITS : REED
✢ AGE DU PERSONNAGE : VINGT-DEUX ANS
✢ JE SUIS : LA REINE
✢ DANS TES POCHES : UNE CAPOTE//UN STYLO CASSÉ//UNE FIOLE DE VODKA SANS VODKA//UN PAQUET DE CLOPES MAIS AUCUN MOYEN DE S'EN GRILLER UNE
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : EMPLOYÉ DANS UNE STATION-SERVICE
✢ LOCALISATION : DANS LA MERDE

ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT
les mensonges pouvaient faire le tour du monde le temps que la vérité enfile ses chaussures.

✢ JE EST UN AUTRE : JE EST MOI
MessageSujet: Re: (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )   Ven 29 Aoû - 11:13



   
   
   

les jours passent, la nuit reste

E
n effet, cela lui donnait le sourire. Un sourire amer, certes, mais un sourire tout de même, parce qu'elle était vraiment idiote, vraiment osée, et que finalement, ça lui plaisait un peu. Un tout petit peu. Il se rassit donc contre le pilier et s'enfonça le plus possible dans son grand manteau noir. Il devait avoir l'air du pseudo gothique par excellence, ou d'un épouvantail, mais il s'en fichait bien éperdument. Ce que les autres pensaient de lui ne l'atteignait plus depuis bien longtemps. Il fallait croire que la mort ne l'avait même pas arrangé à ce niveau, car il se croyait encore des plus supérieurs, même pourrissant dans ce trou à rat -au moins avait-il eu la chance d'en avoir une seconde, ce qui n'était pas donné à tout le monde, c'est du moins ce qu'il se plaisait à penser pour se rassurer un tant soit peu. "On est pas tous dans le même bateau, non. Ça fait longtemps que j'ai viré de bord, pour ma part. " Parce que si la populace allait d'un côté, Stain se retrouverait de l'autre. Seul. Et n'allez pas croire qu'il s'en mordait les doigts. C'était juste un peu compliqué pour se trouver à manger et éloigner les dangereuses bestioles qui rodaient tout autour de lui. Du reste, eh bien, il s'y faisait amplement. Jim, son meilleur ami, lui manquait parfois. Mais la pensée qu'il devait être en train de se bourrer la gueule à une fête quelconque lui suffisait à le détester. Et puis il avait son petit scarabée, dans l'une de ses poches. Pas très causant, mais Stain entretenait facilement une conversation pour deux.
La fille, pourtant, quoi qu'il en dise, lui apportait un peu de piquant dans sa soirée. Ce n'était pas tous les jours qu'un petit oiseau dans son genre arrivait et vous piquait de son bec où sortait des mots chantants et douloureux. Tout cela lui faisait plisser les yeux, à mesure qu'elle s'approchait. Ainsi, elle avait donc du cran, pour une nonne ou il ne savait quoi de tout aussi chaste. Il pensait à répliquer quelques paroles du genre "tu devrais faire attention, je grouille de bestioles ces temps-ci" mais il n'en fit rien. Il se contenta de la laisser discourir, parce que c'était ce qu'elle voulait. Il aurait fait sa bonne action du mois, comme cela.
En fait non.
Parce qu'elle était sérieuse, et que les gens sérieux l'énervaient au plus haut point. Qui était-elle pour pouvoir lui donner des leçons de vie sous prétexte qu'il vivra mieux avec ?  C'était d'un grisant. Il se défit rapidement de son index qui le maintenait à sa portée, et se détourna un peu pour jeter les os du cadavre de lapin dans le vide. Certes, elle s'appelait Faith. Certes, elle était jolie. Certes, elle était plutôt gentille -n'importe qui aurait envoyé balader cet idiot aux cheveux longs. Mais tout cela donnait de l'urticaire à Stain.  
Ainsi, il ne put s'empêcher encore une fois de répliquer en haussant les sourcils. "Oh, en effet, on peut passer un très bon moment. " Avec ses airs de voyou négligé, il y avait de quoi reculer de deux pas, et de deux encore quand il se mit à rire légèrement. Puis il soupira, et passa une main dans ses cheveux bruns afin de pouvoir y voir quelque chose au travers de ses mèches emmêlées. Aussi, s'il était mort avec un peigne dans sa poche.
Un peigne et un briquet, c'était ce qui lui manquait.
Un ami aussi. Bien sûr que non. Et puis de toute façon, c'était compliqué d'en avoir un dans ses poches, aussi grandes soient-elles.
Allez, pour la forme, il essaya le vouvoiement. Avec quelques difficultés et anicroches. "Mais je me dois de vous faire remarquer très chère Faith que j'étais là le premier, donc si quelqu'un doit partir, c'est...toi." Il s'était fixé des lois dans ce genre. Que les autres devaient respecter. "Mais on peut très bien parler de la pluie et du beau temps si tu t’assoies, hein ! Pour cela il faut juste que je te donne mon prénom, alors ? C'est la clé ?" Il fronça les sourcils, l'humeur joueuse. Comme dit plus haut, ce n'était pas tous les jours qu'on avait de la compagnie ici. "Qui a décidé ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t337-foutue-vermine#11500 http://insanekids.forumactif.org/
avatar

❝ le pays des merveilles reste amoché dans ton coeur ❞

✢ DENTS PERDUES : 931
☩ CERVELLES GAGNÉES : 1719
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 23/07/2014
✢ PSEUDO : Little Wolf
✢ AVATAR : Dasha Sidorchuk
✢ CREDITS : Dreamy et Tumblr.
✢ AGE DU PERSONNAGE : 24 ans
✢ JE SUIS : le lapin blanc aux grandes oreilles.
✢ DANS TES POCHES : Elle n'en a pas. C'est pas très malin de mourir en robe !
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en droit. Elle souhaitait faire justice et défendre les causes perdues.
✢ LOCALISATION : Au fond d'un trou, au bord du gouffre. Seule dans tout les cas.


Elle te tendrait la main en te faisant de douces promesses. Petite idiote au regard félin, elle ne cesserait de chercher le bonheur. En se mordant la lèvre, elle te raconterait que sa nouvelle vie l’attend. Douce fleur naïve qui pense que la mort la rend libre. Elle voyait son reflet dans leurs yeux, sentait encore le contact physique dans ses rêves. Elle ne pense qu'à eux, ses hommes qui ont bousculés ses croyances. Un père, un ami. La colombe devrait pourtant se méfier de l'inconnu.



Faizeckiel and Fainiall. What else ?

Spoiler:
 

✢ JE EST UN AUTRE : SexyNono !
MessageSujet: Re: (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )   Jeu 11 Sep - 7:31




Stain ∞ Faith
I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry.


Ce monde laissait la jeune femme sans voix. Face à cet inconnu, elle semblait remettre beaucoup de choses en question. Et si ce monde regorgeait d'Hommes néfastes. De différentes façons évidemment. Et si la religieuse faisait partie de cette ombre sans même s'en rendre compte. Elle devait porter la marque du diable sans jamais la voir. Faith ne voyait plus le bien. Elle ne possédait plus assez de recul pour dissocier deux univers qui s'offraient à elle. Peut-être était-elle là pour se découvrir. Le manque de sa famille montrait qu'elle seule obtenait sa place dans l'imagination d'Alice. Eux, les sages croyants gagnaient sûrement le paradis qu'on lui décrivait souvent durant sa courte vie. La gamine doutait de tout, même de sa propre croyance. Avait-elle fait un faux pas ? Faith faisait remarquer à l'homme qu'ils se trouvaient tous dans le même bateau mais l'homme soutenait sa différence. À l'écoute de ce discourt, la belle rousse soupirait sans répondre. Il l’agaçait. L'homme ne semblait pas ouvert d'esprit. Drôle de situation pour une croyante qui apprenait à vivre avec des personnes sans convictions. Elle paraissait bien plus réceptive à de nouvelles perspectives.

Lui tendant la main en lui promettant de la courtoisie, elle abattait ses dernières cartes mais l'homme semblait encore sur la défensive. Faith fronçait les sourcils tandis qu'il affirmait que c'était à elle de partir car il arrivait dans la tour en premier avant d'affirmer que la clef était simplement de donner son prénom. L'homme ne comprenait rien, il semblait bien trop borner pour tenir une conversation agréable. La jeune femme croisait les bras avant de faire quelques pas en arrière en gardant son regard figé dans celui de son interlocuteur. Elle le quittait. Cette rencontre ne possédait aucun sens à ses yeux. Se battre pour un bon moment ne faisait pas partie de ses habitudes. Certes, la religieuse montrait beaucoup d'efforts lors de sa rencontre avec Ezeckiel mais elle y voyait du potentiel et cela s'avérait juste. S'approchant des escaliers en lançant un dernier regard à l’intrus, elle lui adressait un sourire. « Dans ce cas, je vous quitte. J'espère que quand nous nous recroiserons, vous aurez appris que la survie dans ce monde se fait souvent par équipes. En attendant, je vous souhaite une bonne mort. » Faith descendait une marche avant glousser nerveusement. « J'allais oublier, la clef n'était pas votre prénom. Ceci semblait perdu d'avance. Je voulais simplement que vous compreniez que la douceur ne rend pas un homme moins impressionnant. Mais restez avec cette image néfaste, les bestioles adorent cela. » On pouvait sentir qu'elle était blessée. Faith descendait les marches en silence, laissant l'homme à ses démons. Elle ne pouvait pas aider tout le monde, encore moins ceux qui ne le souhaitaient pas. La religieuse connaissait sa première déception dans ce monde.

RP TERMINE

HRP: Je clôture sinon on va tourner en rond. On en refera un dans quelques temps pour voir ce que cela donne :love: Mais là Faithy peux rien pour toi :hi: :hi: :hi: :hi: :hi:
Ce fut un plaisir :red:

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insanekids.forumactif.org/t271-faith-danser-avec-le-feu-sans-se-bruler-les-ailes http://insanekids.forumactif.org/t279-faith-le-foi-restera-intacte-tant-que-le-pecher-ne-sera-qu-illusion
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (Stain&Faith) I'm gonna fly like a bird through the night, feel my tears as they dry. ( PNJ autorisé )
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» Shopping Trip [Faith]
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☩ WHAT HAVE YOU DONE ALICE ?  ::  :: Domaine du Chapelier Fou :: La tour Horloge-