AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les conséquences de la première INTRIGUE de WHYDA, c'est par ici ! :proud: :cat:
N'hésitez pas à REMONTER WHYDA sur bazzart ou prd :hin: :fox:

Ce n'est pas parce que le forum a une annexe sur les troubles qu'il est obligatoire de jouer un personnage malade.
UN SAIN D'ESPRIT c'est tout aussi bien. :rabbit: What a Face
Il est obligatoire de BIEN lire les annexes, auquel cas le staff vous mordra les fesses. :ivil:
Nous n'acceptons pas les pseudos à initiales - retournons aux origines simplistes les enfants. :aw:
Entre autre, pour continuer sur les pseudos, les prénoms trop excentriques (drogue, alcool
:chaat: ou autre totalement improbable) sont INTERDITS, merci de rester réalistes. :chaat:
Les personnages du pays des merveilles ne sont pas acceptés, seuls les morts peuvent passer ! :maw:
Le Deal du moment : -78%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
23.95 €

Partagez | 
 

 ginny ☩ welcolme to this carnival of rust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ginny Buckley
Ginny Buckley

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 200
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2429
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : candies-world
✢ AVATAR : alexis bledel
✢ CREDITS : avatar: whiskey lullaby ; gifs: tumblr ; signature: petulia ; chanson: Nightwish - Storytime.
✢ AGE DU PERSONNAGE : trente ans à peine
✢ JE SUIS : semblable à un petit être effrayé qui court après le temps
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : maîtresse d'école pour une classe de primaire, et auteure d'album jeunesse à ses heures perdues. également maman à plein temps.
✢ LOCALISATION : dans la vallée des larmes, seul refuge réconfortant dans ce monde inconnu et étrange
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_munxn8giuu...jyo9_250-466ef0c
Ring around the rosy
Pocket full of posies
Ashes, ashes,
We all fall down
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5j9fjeuhg...qwo1_400-466ef38
✢ JE EST UN AUTRE : grace samuels, son côté obscur de la force
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyMer 25 Juin - 21:53



Ginny Buckley
une petite citation qui va bien avec ton personnage.


nom ☩ Buckley, nom donné par son défunt père, mort d'un cancer il y a quelques années. Elle le porte avec fierté, car comme pour tous les enfants, son père était son héros, celui qui éloignait tous les maux et les peurs. prénom ☩ Ginny. Sa mère adorait ce prénom, porté par sa propre grand-mère. Du moins, c'était le surnom qu'on lui donnait à l'époque, et qu'on lui a donné jusqu'à la fin de ses jours. Elle a toujours pensé que Ginny irait bien à sa fille, et ce fut effectivement le cas. Ginny a toujours adoré son prénom, simple à retenir et plutôt mignon. âge ☩ elle venait de dépasser la trentaine, dans le monde réel. Et elle est condamné à le garder jusqu'à sa seconde mort. date de naissance ☩ le 15 avril 1984, par un temps pluvieux, mais qui n'empêcha pas le couple Buckley d'être heureux de cette naissance. lieu de naissance ☩ à Manchester, en Angleterre. statut social ☩ mère célibataire. Il y a quelques années, peu avant la naissance de sa fille Lucy, elle était fiancée au père de cette dernière. Mais le mariage n'eut jamais lieu, le père fuyant ses responsabilités d'adulte. Ainsi va la vie parfois. ce qu'il faisait avant ☩ elle était maîtresse dans une école primaire. Elle adorait les enfants, et ce ne fut sans surprise qu'on la vit se diriger vers l'enseignement. Elle en vit passer des verts et des pas mûrs dans sa classe, mais il était inconcevable pour elle de les détester. Et les enfants l'adoraient également. Les parents aussi. Bref, elle avait trouver sa voie dans sa vie, elle était heureuse. A ses heures perdues, elle écrivait des albums pour enfants, avec la collaboration d'une de ses amies qui était une illustre dessinatrice dans ce domaine. Elle n'eut pas un immense succès, à part pour les libraires qui connaissaient parfois vaguement son univers féerique et remplit de sens. Elle ne faisait pas de millions de ventes, mais cette petite passion lui permettait de la rendre fière de ses projets et de ses œuvres. arme ☩ le maillet de croquet. Au vue des autres armes, c'est sûr que c'est loin d'être la plus dévastatrice -du moins c'est l'avis de Ginny puisqu'elle ne s'en ai jamais servit jusqu'à présent- mais cette arme lui correspond plutôt bien. Efficace pour garder les ennemis à distance en les menaçant de les électrocuter, elle la prend plus pour une arme défensive -au vue de son comportement discret dans le Pays des Merveilles. L'objet dont elle se sert le plus pour le moment, c'est son arme défensive, l'ombrelle. Elle la garde toujours dans sa main, au cas où quelque chose devait lui arriver dessus. Etant pour le moment une pauvre petite proie qui parait sans défense dans le Pays des Merveilles, les bestioles en tout genre n'hésite pas à venir la renifler pour vérifier la fraîcheur de sa chair. Quelques coups d'ombrelle ont déjà été donné, mais jamais elle n'a utilisé son maillet. Donner la mort, c'est ce qu'elle ne souhaite pas. Mais une partie de sa conscience lui murmure qu'un jour, il faudra bien qu'elle sème la mort si elle veut rester en vie, et peut-être avoir la chance de revoir sa fille. traits de caractère ☩ créative + routinière + patiente + méfiante + à l'écoute + craintive + dévouée + rancunière + adroite + docile + prévenante + hypocrite. crédits ☩ avatar: Shiya ; image: Tumblr.






Les questions du chat


conte-nous ta mort ☩ En cette heure tardive, peu de personne était encore dans les rues de la capitale du Royaume-Uni. Ensommeillés, pressés ou encore déjà alcoolisés, ils ne faisaient pas attention à la circulation passant près de leur flan. Tout semblait normal, en cette soirée de printemps. Le ciel était clair, et il faisait plutôt doux pour la saison. Une belle nuit en perceptive. Cependant, perdu dans leurs pensées fantasques ou simples résultats de la dur journée qu'ils venaient de passer, ils ne remarquèrent pas immédiatement qu'un incident tragique allait les chambouler le temps de quelques heures. Un crissement horrible faillit leur briser les tympans. Puis, un grand fracas ce fit entendre dans les rues de Londres, sur les coups d'une heure du matin. Comme un coup de tonnerre, mais en plus métallique. Tous se retournèrent, stupéfaits et surpris. Deux cadavres de voitures fumants se trouvaient là, apparus comme dans un songe, en une fraction de seconde. Beaucoup restèrent muets, d'autres appelaient les forces de l'ordre et les ambulances. Et deux ou trois personnes se précipitèrent vers les carcasses, pour tenter de sauver les conducteurs. Un homme, qui avait suivi des cours de secourisme dans sa paroisse, fut le premier à arriver auprès d'une des voitures. D'une belle apparence avant l'accident, cette voiture ne ressemblait pourtant plus à rien. Le capot en accordéon, les vitres brisées ou fissurées, il eut du mal à déceler une âme dans la place conducteur. Puis il la vit. Une chevelure chocolatée avec des reflets dorés. Il tenta d'attirer l'attention de la conductrice, espérant recevoir une réponse, donc une chance de pouvoir la sauver. Il n'osait toucher son corps, de peur de briser quelque chose. Le peu de chose qui devait rester. Puis, il eut le courage de passer sa main à travers la vitre, et approcha ses doigts vers le cou de la demoiselle. Il ne sentit que la douceur et la chaleur de son corps. Mais rien d'autre. Rien qui aurait pu lui suffire à la croire en vie. Aucune pulsation. Il regarda avec regret le visage de cette femme. Il était recouvert de plaies béantes dues au choc avec une partie de sa voiture, et plusieurs morceaux de verre venaient y donner une lueur froide. Une grande lignée de sang coulait de sa tempe jusqu'au creux de ses seins. Elle était jeune pourtant. La vie était injuste. Dieu était parfois cruel. Mais il ne pouvait plus rien y faire. Il était impuissant. Ginny était morte.

que penses-tu du pays des merveilles actuel ? ☩ Elle n'est pas là depuis longtemps, donc elle n'a jamais trop vu de changement radicale dans la vie et le déroulement dans le Pays des Merveilles. Mais ce qu'elle peut néanmoins en dire, c'est que ce monde totalement différent au sien lui fait relativement peur. Elle a eu l'occasion de croiser quelques habitants de ce pays, et tous étaient plus ou moins d'accord -dépendant de leur niveau de folie- : le pays des merveilles est un monde instable depuis quelque temps. Et il peut changer du tout au tout en quelques heures à peine, voire même quelques minutes. N'ayant pas encore eu l'occasion de visiter d'autres lieux que la Vallée des Larmes, un endroit qu'elle sent protecteur et rassurant, elle ne peut donc voir la désolation dans les contrées voisines. Mais le fait de savoir que la belle Vallée des Larmes pourrait devenir un lieu dangereux, ça l'effraie. L'instabilité de ce monde l'angoisse quelque peu, et depuis qu'elle connait un peu mieux les troubles dans ce monde, elle reste méfiante à tout et n'importe quoi.

et sinon, tu dois bien avoir un endroit préféré en ce lieu, non ? ☩ Dans son malheur, elle eut un tant soit peu de chance. Lors de sa mort, elle fut amenée dans le Pays des Merveilles, et se réveilla dans la somptueuse Vallée des Larmes. Trop craintive pour explorer par delà les sous-bois de la Vallée, elle peut dire sans crainte que c'est son lieu préféré. Emprunt de magie et de féerie, ce qui lui rappelle son univers d'écrivaine. Un monde coloré et calme, doux, silencieux et magique la nuit. Elle aime se reposer près de la Rivière, et passe ses nuits dans la Forêt Luminescente. De plus, la chance lui souriait d'autant plus qu'elle se trouve à proximité d'un garde-manger presque intarissable. Il va s'en dire que, si elle n'est pas dans l'obligation de partir de cette endroit, elle y resterait bien, se sentant en sécurité et protégée dans cette partie de ce monde si étrange et instable. Les immondes bestioles dont on lui conte l’existence viennent rarement par ici. C'est une raison de plus pour elle d'y rester le plus longtemps possible.



Les détails du lièvre


Elle était fille unique, elle n'a jamais eu l'occasion de vivre ce que c'était d'avoir un frère ou une sœur. Enfant, elle avait du mal avec ça, se sentant souvent seule même accompagnée par sa nounou. Mais on lui avait souvent expliqué que la cigogne ne pourrait plus amener d'autre enfant. Elle était l'enfant miracle. Durant sa scolarité, elle était la fille cultivée mais qui ne parlait pas beaucoup, rarement à vrai dire. Que lorsqu'elle était sûre de ce qu'elle allait dire. Fort heureusement, elle n'a jamais été le souffre douleur de ses différentes classes. A part son côté discret qui la rendait peut-être moins intéressante pour ces bourreaux sans cœur, elle n'avait rien qui lui portait préjudice -une petite bedaine, des boutons d'acné, non niveau physique elle a toujours eu de la chance. Certains ont tenté, mais ont très vite abandonné, en voyant qu'elle ne réagissait pas. Ce qui était bien moins drôle. Elle a toujours été passionnée d'écriture et de lecture. Dès sa plus tendre enfance, elle imaginait déjà des mondes fascinants et colorés. Ses parents étaient les premiers lecteurs de ses histoires. Mais elle n'a jamais voulu devenir écrivaine, du moins pour elle se n'était qu'une passion. C'est la raison pour laquelle elle a désirée devenir professeur des écoles avant d'écrire quelques unes de ces histoires que quelques enfants adorent. Elle est apiphobe, c'est-à-dire qu'elle a la phobie des abeilles, des guêpes, des bourdons et des frelons, bref tous les insectes qui peuvent piquer. Cette peur panique de se faire piquer vient du jour où elle a vu sa mère se faire piquer par une abeille, et étant allergique, elle s'est mise à gonfler, gonfler, gonfler. Ginny, choquée, ne tenait plus en place et hurlait à plein poumon, de peur de perdre sa mère. Heureusement, la fin fut heureuse. Mais depuis, Ginny a peur qu'il lui arrive la même chose. Elle a surtout peur de la douleur et des gonflements que ça pourrait entraîner une telle piqûre. Par extension à cette phobie, elle a aussi peur des piqûres en général, pour les prises de sang par exemple. Elle a rencontré le père de sa fille à la fac. Ils furent amis pendant longtemps, mais par la suite, lorsqu'ils avaient environ 25 ans tous les deux, ils commencèrent à vraiment ressentir de l'amour l'un pour l'autre. Très vite, il la demanda en fiançailles, ce qu'elle accepta, et deux ans plus tard elle tomba enceinte. Mais peu avant la naissance de leur fille, le père décida de rompre les fiançailles, ne se sentant pas près à devenir père, effrayé par les responsabilités que ça entraînerait. Elle se retrouva donc seule pour élever sa fille, mais néanmoins aidée par sa mère. Sa plus grande manie est de jouer avec la gourmette qu'elle a autour du poignet droit. Elle appartenait à son père, et elle la garde précieusement près d'elle. Cependant, depuis son accident, elle ne la retrouve plus. Sans doute s'est-elle cassée au moment de l'accident. Mais puisque cela fait des années qu'elle l'a portait, on peut parfois la voir se toucher le poignet droit, s'attendant sans doute que la gourmette revienne comme par magie. Mais rien de tel ne peut arriver ici. Elle a toujours adoré les chats. Dans sa maison d'enfance, ses parents lui avaient acheté un chat qu'elle chouchoutait à longueur de journée. Elle vécut pendant dix-sept ans, avant qu'il ne meurt de vieillesse. Ce fut un jour très morose pour la jeune femme. Elle n'a jamais réellement aimé conduire. Du moins, elle prenait plus ça pour un moyen de transport plus pratique que le bus ou le métro, et vivant à Londres, il était presque évident qu'il lui fallait une voiture. Mais si elle avait pu s'en passer, elle l'aurait fait. Car elle n'avait aucunement confiance aux autres conducteurs. Elle sait conduire, là n'était pas le problème. Mais elle était toujours très méfiante par rapport à la conduite des autres, et elle agissait en conséquences. C'était donc toujours avec une petite appréhension qu'elle prenait le volant. Ses craintes lui ont peut-être coûtés la vie, qui sait. De son vivant, elle était une véritable maman poule, toujours à surprotéger sa fille ou même les enfants de sa classe. Il n'était pas rare de la voir déblatérer des discours interminables sur la dangerosité du harcèlement et de l'intimidation au sein de l'école, et dès que des moqueries jasaient sur un enfant rondouillard, elle n'hésitait pas à intervenir. Elle était très bonne pédagogue, mais avait de ce fait un comportement trop protecteur, ce qui dérangeait surtout sa propre mère à vrai dire. Elle a essayé de faire de la musique, mais elle n'a jamais été douée. Pourtant, sa fille la suppliait presque de jouer de la guitare sèche -peut-être était-ce simplement le sentiment de prestige de se dire que sa maman joue de la guitare. Mais elle est très attirée par cet art, d'où le fait qu'elle a essayé de se lancer dans ce domaine. Le père de Lucy était d'ailleurs un musicien assez peu connu.





Dernière édition par Ginny Buckley le Lun 30 Juin - 10:41, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t91-ginny-welcolme-to-this-carnival-of-rust https://insanekids.forumactif.org/t211-ginny-some-of-them-want-to-use-you-some-of-them-want-to-get-used-by-you
Ginny Buckley
Ginny Buckley

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 200
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2429
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : candies-world
✢ AVATAR : alexis bledel
✢ CREDITS : avatar: whiskey lullaby ; gifs: tumblr ; signature: petulia ; chanson: Nightwish - Storytime.
✢ AGE DU PERSONNAGE : trente ans à peine
✢ JE SUIS : semblable à un petit être effrayé qui court après le temps
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : maîtresse d'école pour une classe de primaire, et auteure d'album jeunesse à ses heures perdues. également maman à plein temps.
✢ LOCALISATION : dans la vallée des larmes, seul refuge réconfortant dans ce monde inconnu et étrange
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_munxn8giuu...jyo9_250-466ef0c
Ring around the rosy
Pocket full of posies
Ashes, ashes,
We all fall down
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5j9fjeuhg...qwo1_400-466ef38
✢ JE EST UN AUTRE : grace samuels, son côté obscur de la force
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyMer 25 Juin - 21:53



Tes maux et tes mots
une petite citation, toujours et encore.


Oh darling don't you ever grow up
D
es rires. Des rires qu'on pouvait entendre depuis l'autre bout de la rue. Des cris, mais des cris joyeux, des cris cristallins et remplit de joie. A nouveau des rires, des rires qui embellissaient la journée morose du voisinage, en cette journée d'été nuageuse. Quoi de plus beau que des rires sincères d'enfants ? Même les mélodies des oiseaux ne sauraient rivaliser avec les voix d'enfants. On est plus sensibles à ce genre de sons. Et puis, c'est surtout parce que la petite fille qui pousse ces cris est l'une des plus appréciées du quartier. La petite Ginny Buckley. Le petit rayon de soleil de ses parents, et du voisinage. Une vraie petite fille pleine de vie, qui réjouit tout le monde. Bien qu'en dehors du cercle familial, Ginny devenait une petite fille plutôt discrète et timide, tout le monde l'appréciait. Avec sa bouille adorable, ses grands cheveux légers et son énergie à toute épreuve. Les quelques passants observaient avec sympathie la scène qui se déroulait sous leurs yeux, et qui impliquait la petite protégée du quartier. Son père, riant tout autant qu'elle, lui tenait les mains et la faisait virevolter dans les airs. La petite fille riait aux éclats, ouvrant parfois les yeux pour voir le monde tournoyer tout autour d'elle. Lorsque le père la reposait, elle s'amusait à tituber, emportée par le tournis que lui avait provoqué le père de famille. Et elle tombait sur les fesses, à peine retenue par M. Buckley. Il venait alors vers elle, un grand sourire au visage, posant une main protectrice sur le dos de sa fille en lui demandant si ça allait. Dès qu'il posait cette question, Ginny se remettait sur ses pieds et demandait à son père de recommencer. Ils étaient partis pour jouer ensemble pendant des heures. Se qui ne réjouissait pas tellement la mère de famille, s'occupant de la vaisselle dans la cuisine, dont la fenêtre donnait sur le jardin. Elle était toujours celle qui s'occupait des tâches ménagères, mais comment pouvait-elle refuser de voir les deux amours de sa vie s'amuser ainsi. Alors elle ne disait rien, et préférait faire ses tâches en les regardant du coin de l’œil et en saluant joyeusement les quelques voisins qui passaient.

Un semblant d'éternité. Le sentiment d'arrêter le temps. Tout le monde cherche ce pouvoir. On ne veut pas que le temps passe. Que les enfants grandissent, que les parents vieillissent. Pourtant, nous ne sommes que les marionnettes du temps. On ne peut lutter contre cette force impitoyable. Ginny était obligée de grandir. Découvrir le vrai monde, qui peut se révéler merveilleux mais également injuste. Durant la majorité de son adolescence, elle ne voyait que très peu de fois le côté injuste de la vie. Mais c'est à ses vingt-trois ans qu'elle se rendit compte que la vie, c'était aussi synonyme de mort. C'est à ses vingt-trois ans qu'elle découvrit que son père possédait une bombe à retardement au creux de son ventre.

Ginny regardait le ciel. Il était incroyablement bleu, sans l'ombre d'un nuage. Un temps joyeux qui contrastait complètement avec le temps qui logeait au fond de son cœur. Un temps pluvieux, sombre, triste. Ça faisait déjà plusieurs semaines que ces nuages commençaient à envahir son âme, mais aujourd'hui ils y régnaient avec une force qu'elle ne pouvait combattre. Et qu'elle ne voulait pas combattre. Elle savait qu'elle n'en aurait de toute manière pas la force. Même soutenue par ses proches. Cette situation lui était tellement insupportable qu'elle ne se sentait pas le courage d'aller de l'avant. Du moins, pour le moment. Mais elle avait bien le droit d'être faible et fragile en ces heures sombres, non ?

Elle serrait son poignet droit avec force. Comme si elle cherchait malgré tout un réconfort de la part du propriétaire de la gourmette. Elle gardait la tête baissée, pas suffisamment forte pour regarder la grande boite en bois qui lui faisait face. Elle avait essayé de la regarder, pour rendre lui rendre un minimum hommage, mais dès qu'elle levait les yeux, sa vision se troublait de larmes. Surprenant, quand on savait qu'elle avait presque pleuré toutes les larmes de son corps ces derniers jours. Elle ne pensait pas avoir encore suffisamment d'eau pour pouvoir encore pleurer aujourd'hui. Et pourtant.

Sa mère se tenait à ses côtés. Habillée de noir de la tête aux pieds, elle, ne retenait pas sa tristesse. Après tout, elle avait vécu plus de vingt ans avec lui. Le déchirement était tout aussi insupportable. Un vide s'était logé dans son cœur. Un vide que rien ne pourrait plus jamais combler. L'amour de sa fille était peut-être suffisant pour lui maintenir la tête hors de l'eau, mais l'amour véritable, l'amour avec un grand A, c'était avec lui et personne d'autre. Même si elle rencontrait un autre homme, jamais il ne pourrait remplacer son premier amour. Jamais.

Ginny sentait son bras emprisonné dans l'étreinte de sa mère, mais elle ne disait rien. Si elle essayait de garder sa tristesse pour elle -elle n'a jamais été du genre à montrer ses émotions en public même si parfois ça échappait à son contrôle-, elle ressentait le besoin de sa mère de se vider de cette douleur insoutenable. De plus, cette étreinte l'empêchait aussi de partir en courant pour aller pleurer chez elle, seulement accompagnée du doudou que son père lui avait offert pour ses deux ans et qui ne l'avait plus quitté depuis. Ça n'aurait pas été très judicieux de se dissimuler et de rater volontairement le reste de la cérémonie. Mais toute cette tristesse, toutes ces larmes qui coulaient dans son dos, ça lui arrachait un peu plus le cœur. Elle balaya d'un regard vide la foule qui les entourait. Des amis, des proches, des cousins éloignés. Ils partageaient tous cette douleur de cette perte. Mais peu pouvait témoigner la même souffrance que Ginny et sa mère. Perdre un cousin, c'est douloureux. Perdre un ami c'est douloureux. Mais perdre un mari et un père, c'était comme si quelqu'un avait broyé le cœur des deux femmes Buckley. Il leur manquait une partie d'elles. Et ça sera ainsi jusqu'à ce qu'elles le rejoignent dans l'au-delà.

Le prêtre invita Ginny et sa mère a s'approcher. Si elle avait eu le choix, elle ne l'aurait pas fait. Elle ne voulait pas se retrouver face à cette réalité qui lui était si douloureuse. Mais pourquoi elle était obligée d'y faire face. Doucement, elle se laissa entraîner par sa mère. Elles firent deux pas en avant. Le prêtre leur témoigna une nouvelle ses condoléances. Il voyait souvent M. Buckley à l'église, et ils avaient eu souvent l'occasion de discuter ensemble. Lui aussi était très affecté par cette perte. Mais lui devait garder la tête haute, pour éviter que toute la cérémonie ne parte en vrille. Un instant de silence, puis le moment fatidique arriva. Celui qui tordait le ventre de Ginny à lui en donner envie de vomir.

Lentement entraîné par le trou qu'il recouvrait, le cercueil descendit dans ce qu'elle voyait comme les abysses. Ginny se força à regarder, mais ses larmes embuaient sa vision. Elle cligna des yeux, déversant son flots de larmes tièdes sur son visage bouffi et rouge. Elle ne pouvait plus se retenir. Des petits gémissements se faisaient entendre dans ce duo mère et fille si soudé. Elles tentaient de maintenir l'autre, pour ne pas qu'elles se retrouvent à terre. Le dernier moment à supporter, et ensuite ce sera fini. Du moins, pour le moment officiel du deuil. Car officieusement, ça ne finira jamais.

Bientôt, Ginny ne pouvait même plus distinguer le haut du couvercle du cercueil. Plus jamais elle ne le reverrait. Plus jamais elle ne pourra le toucher. Elle n'aura plus que ses souvenirs ainsi que les photos, pour penser à lui. Elle regarda la photo qu'elle et sa mère avaient choisies pour le représenter. Il était beau, souriant, plein de vie. A l'époque, son cancer de l'estomac n'avait pas encore été diagnostiqué. Beaucoup de gens se rappelleront de cette mine fraîche et en santé. Ginny elle, voyait son père endoloris par la maladie, maigre au point qu'on voyait presque tous ses os sous sa peau, ses cernes dues au manque de sommeil. Son père était devenu un fantôme, l'ombre de lui-même. Bien sûr il essayait de cacher sa souffrance à sa fille lorsqu'elle venait lui rendre visite, mais il ne pouvait rien lui cacher. Il souriait, mais ce sourire avait perdu son éclat d'antan. Du temps où il était en bonne santé. Du temps où elle était enfant et qu'ils jouaient ensemble. Elle essayait de mettre cette image de lui en avant, celle qu'elle adorait, mais comme un parasite s'accrochant à sa peau, les yeux fatigués et vide de son père lui venait toujours à l'esprit. Tous ces souvenirs joyeux n'étaient plus que du passé maintenant. Et Ginny avait mal. Très mal.

Le prêtre s'approcha des femmes Buckley, et avec une main douce et compatissante, les fit avancer vers le trou béant. Il leur offrit ensuite une fleur à chacune. Une fleur blanche. Les larmes de sa mère redoublèrent d'intensité. Ginny déglutissait à tout bout de champ, retenant ses sanglots comme elle le pouvait. La veuve prit la première fleur d'une main tremblante. La brunette attendit avant de saisir la sienne, là aussi emportée dans une envie de tout laisser tomber et vivre dans une vie où son père était encore là. Tout plaquer, et sombrer dans la folie. Elle n'a jamais été diagnostiquée folle, elle n'avait pas le profil pour, mais jamais la folie lui paraissait si douce et si tendre, tant ça l’entraînerait dans une vie qu'elle voulait elle. Échapper au temps, à la vie, à la mort. Échapper à la réalité et se plonger dans un monde qui lui convenait parfaitement.

Ginny reprit pied avec la réalité lorsque le prêtre l'appela en posant une main sur son bras. C'était son tour. La brunette le regarda, avec des yeux presque suppliant, comme s'il pouvait changer quelque chose. Mais elle savait qu'elle devait le faire. Elle n'avait pas le choix. C'était le dernier geste qu'elle pouvait faire pour son père. Elle acquiesça, les larmes bordant à nouveau ses yeux bleus normalement si éclatants. Elle saisit la fleur. Elle fit quelques pas de côté, et elle se retrouva face au trou. Elle osait à peine regarder le fond au début. Mais son regard fut attiré par la tache blanche sur le bois du cercueil. Pendant quelques secondes, elle resta immobile, lisant Parker Buckley sur la plaque dorée. Elle inspira. Puis elle laissa tomber sa fleur tomber dans le trou, et atterrir sur le cercueil. Les larmes coulent à nouveau sur son visage, elle percevait à peine les autres bruits environnants. Elle était enfermée dans sa bulle, et elle s'y sentait mieux. Seule, mais entourée, sa mère pas très loin d'elle. Elle y serait resté des heures si elle avait pu. Mais elle sentait déjà sa bulle s'effriter. Elle devait partir. Elle cligna des yeux, pour garder une vision plus ou moins stable. Une dernière fois. « Je t'aime papa. ».

When I thought that I fought this war alone, you were there by my side on the front line
« G
inny ça va ? » La brunette tourna la tête vers sa mère. Quelque peu surprise que sa mère l'appelle par son prénom, elle le fut moins lorsqu'elle observa son regard inquiet et accusateur. Elle soupira. Depuis la mort de son mari, elle était devenu une vraie maman poule, qui couvait sa fille et surtout sa petite-fille. Elle sortait les griffes pour pas grand chose, même parfois pour rien du tout. Pour des broutilles. Mais elle n'avait pour l'instant trouvé personne d'autre à qui s'accrocher, et s'approchant de ses quarante-cinq ans, elle doutait fortement de son potentiel de séduction, qui n'était pourtant pas au plus bas. Alors elle s'accrochait aux deux seuls êtres en qui elle pouvait compter, et qui ne la voyait pas comme la pauvre veuve qui a perdu son mari quelques années plus tôt. Elle vivait par elles désormais. Et dès qu'un misérable petit soucis venait ternir leur ciel, elle réagissait très rapidement sous l'impulsivité. Ginny tentait de la calmer, mais ayant laissé cette situation s'installer, ça devenait bien compliquer de gérer le sale caractère de sa mère. C'était sans doute de sa faute si elle vivait presque plus chez sa mère que dans son propre appartement, avec Lucy. Mais elle n'avait pas envie de se battre, pas maintenant.

Sous le regard appuyé de sa mère, Ginny n'eut d'autre choix que d'affirmer, encore et toujours, qu'elle allait bien. « Mas oui maman ça va. » Elle sentait bien que sa mère voulait riposter avec la hargne qu'elle lui connaissait, mais heureusement Lucy arriva à la rescousse pour changer le court de leur conversation. Elles l'entendirent pleurer à travers le baby-phone. Ginny se leva donc de sa place, se détournant de sa mère pour rejoindre l'escalier, en prétextant qu'elle allait voir ce qui n'allait pas avec Lucy. En montant les marches, elle se disait que cette maison était bien vide depuis la mort de son père, et elle repensait à insister pour que sa mère déménage pour une plus petite habitation. Mais elle savait déjà ce qu'elle allait lui répondre. Elle avait toujours vécu ici, et ce n'était pas maintenant qu'elle allait changer. Toujours dans ses règles, sa routine qui devait la satisfaire. La sécurité des mêmes jours qui se suivent, qui se ressemblent. Au moins, aucune mauvaise nouvelle ne vient effriter ce coin hors du monde, éloigné de la vie qui pourrait être la sienne. Elle avait toujours rêvé de faire un tour du monde, mais depuis la mort de Parker Buckley, la cagnotte qu'ils préparaient depuis des années prenait la poussière sur le meuble du salon. Elle n'y touchait pas, la considérant comme une relique de la vie qu'elle aurait voulu vivre. Mais qu'elle ne vivra jamais. Voir sa mère ainsi se morfondre dans sa déprime la rendait malade, elle voulait la secouer pour qu'elle prenne du poil de la bête, mais au vu des récents événements dans sa vie, elle ne se voyait pas se battre avec elle. Pas aujourd'hui. Pas maintenant.

Elle atteignit la chambre d'ami, réaménagée en chambre pour Lucy. Cette dernière pleurait à chaude larmes, sans raison apparente. Elle faisait souvent ça depuis quelques temps. Habituée à la situation qui durait depuis deux semaines, Ginny prit sa fille dans ses bras, et tenta de la réconforter. Elle lui murmurait des mots doux, et lui caressait le dos et l'arrière de son crâne, tout en faisant les cents pas dans la pièce. Elle aussi était affectée par ce départ, quand bien même qu'elle n'ait que quelques mois. Un bébé peut ressentir les perturbations dans la vie de sa mère. Et c'était manifestement ce que ressentait Lucy. Sa mère savait parfaitement pourquoi elle ne dormait presque plus. Pourquoi elle ressentait un vide. Prise d'un élan de liberté afin de lâcher ses émotions, Ginny s'installa sur le rocking-chair de la pièce, et laissa couler quelques larmes, elle aussi, à l'unisson de sa fille.

Elle se souvenait de ces doux souvenirs. Du temps où à ses côtés, il était là. Rencontré à l'université, il paraissait mature et incroyablement compatissant. Elle en était tombé follement amoureuse. D'abord amis, elle avait fini par lui avouer ses sentiments, qu'elle découvrit réciproques. Ce fut lorsqu'elle avait 25 ans, et pour la première fois depuis la mort de son père, elle avait l'impression de renaître. Elle avait trouvé la seule et unique personne qui pouvait calmer ses angoisses, ses pleurs et sa tristesse. Elle revivait, enfin. Embourbée dans un deuil dont elle ne voyait plus le bout, il avait été comme le rayon de soleil qui avait fait disparaître ce côté sombre de sa vie. Ginny souriait. Elle était heureuse. Amoureuse. Ils emménagèrent ensemble, épanouis dans leur couple et désireux de vivre le reste de leurs jours côte à côte. Il l'avait même demandé en fiançailles lors de la fête de Noël. Elle n'aurait pu désirer meilleur cadeau. Et plusieurs mois plus tard, un autre cadeau, fruit de leur amour, vint égailler leur vie, du moins pour un temps. Un être logé dans le ventre de Ginny, grandissait de jour en jour. La brunette ne s'était jamais sentie heureuse et entourée. Mais elle ne voyait pas les doutes du père. Il était heureux, forcément, il avait désiré cet enfant. Mais si tôt ? Alors qu'ils avaient encore une partie de leur jeunesse à vivre ? Et puis, ce bébé, comment allaient-ils s'en occuper ? Est-ce qu'il était vraiment prêt à tout ça ? A autant de responsabilité ? A enfin devenir un homme ?

Cela faisait deux semaines que Ginny ne sentait plus son odeur dans le foyer qui était le leur auparavant, qu'elle ne sentait plus ses caresses, ses baisers, sa présence tout simplement. Et elle n'arrivait pas à y faire face. Ses amies lui répétaient que bien sûr, ça serait dur, mais qu'un jour elle pourra retrouver un amour qui là, ne la décevra pas. Ginny en doutait, mais elle ne faisait rien voir. Surtout pas son espoir qui s'accrochait à son cœur. Elle l'imaginait revenir, lui disant qu'il avait fait la pire des bêtises de sa vie en la quittant, et la suppliant de le laisser revenir. Mais il était partit. Il a décidé de refaire sa vie en France, et de commencer sa carrière de guitariste. Qu'espérait-il trouver en France ? Il n'a jamais pu répondre à cette question qu'elle lui posait souvent. Car c'était son rêve de gosse, vivre à Paris. Londres ne lui convenait pas, et il espérait bien que Ginny allait le suivre. Elle l'aurait fait bien sûr. Elle aurait même été ravie de le suivre. Mais Lucy avait effrayée le père. Oh ne vous méprenez pas, elle ne tiendra jamais sa fille pour responsable de cette rupture. Ce fut l'élément déclencheur cette année-là, mais peut-être aurait-il trouvé autre chose si ça n'avait pas été Lucy. Peut-être ne l'aimait-il pas assez. Peut-être qu'il n'était pas prêt à se poser sérieusement avec quelqu'un. Elle ne saura sans doute jamais les réponses à ces questions. Car elle ne compte pas lui demander -du moins pour le moment- car elle est bien trop effrayée par ses réponses. Ils restaient en contact pour le bien de Lucy, même si leur moyen de communication principal sera l'ordinateur pour le moment. Au moins, ils restaient amis. C'était ce qu'elle se répétait pour aller mieux. Une telle rupture était bien plus supportable que s'il l'avait quitté sans rien dire, en la contactant juste par sms.

Mais ça faisait mal. Une autre partie d'elle-même s'était envolé. Ses caresses, sa présence, son amour lui manquait. Elle aurait tellement voulu revenir en arrière pour essayer d'arranger les choses avant qu'elles ne s'aggravent à ce point. Qu'ils se disent tout, pour repartir de zéro et continuer une vie tranquille ensemble. Elle avait imaginé sa vie avec lui, et du jour au lendemain, tout c'était écroulé. Absolument tout. Ses espoirs et ses ambitions n'étaient plus que des ombres dans son cœur brisé. Elle n'imaginait personne d'autre que lui pour terminer sa vie. Peut-être allait-elle rencontrer quelqu'un d'autre, mais elle l'avait aimé d'une telle manière qu'elle n'arrivait pas à se dire qu'elle aimerait quelqu'un d'autre aussi fortement que le père de sa fille. Elle ne parvenait pas à faire face à cette douleur lancinante dans sa poitrine, à ces larmes qui coulaient sans sa permission, à ce vide qui régnait à présent dans son cœur. Il lui manquait terriblement, mais lui semblait avoir déjà tourné la page. Il avait néanmoins pas l'impudence de se dévoiler avec sa conquête -s'il en avait une. Il était là pour la soutenir, l'aider à passer le cape, mais elle n'y arrivait pas. Ce monde embrumé l'emportait à nouveau dans les ténèbres de sa tristesse. Elle s'était sentie poussée des ailes, maintenant comme Icare, après s'être trop rapprochée du bonheur, elle tombait dans le vide de la réalité. Et ça faisait tellement mal.

Lucy s'était rendormie. Séchant à son tour ses larmes, Ginny se releva et la déposa délicatement dans son lit. Elle resta néanmoins cinq minutes encore, pour être sûre que les larmes n'allaient à nouveau pas faire surface. Connaissant sa mère, elle ne laissera pas sa fille s'en tirer comme ça. Elle voulait l'aider à se sentir mieux, mais elle le faisait sans doute de la mauvaise manière. Elle était totalement du côté de Ginny, ne connaissant que cette version des faits. La brunette en connaissait plus, alors lorsque Mme. Buckley rabaissait le comportement de son ancien gendre, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de se sentir en colère contre elle. Maman poule jusqu'au bout, elle ne peut concevoir que sa fille ait fait des erreurs lors de leur relation. Et pourtant, les problèmes dans un couple vient des deux parties, Ginny le savait. Il n'était pas le seul responsable. Elle l'était aussi. De quoi, elle ne savait trop rien, mais elle avait forcément fait une erreur. Les mauvaises langues diraient que c'était d'avoir porté sa fille dans son ventre. La brunette savait que ce n'était pas le cas. Avant sa naissance, lui aussi la désirait plus que tout, sa fille, sa princesse comme il l'appelait déjà. Mais face à cette réalité qui le dépassait, il avait prit peur. Tout simplement. Lucy n'avait été qu'un doux rêve, qui s'est transformé en réalité brutale.

Ginny quitta doucement la chambre, décidée à rejoindre son ange gardien dans le salon. Bien qu'elle y allait de manière maladroite, la protection et le soutien que sa mère lui offrait l'aidait quand même un peu. Et elle se disait de plus en plus que, quoi qu'il puisse arriver, elle serait toujours là pour elle et sa petite-fille qu'elle aimait plus que tout au monde. Et cela la rassurait énormément. Quoi qu'il puisse arriver, elle sera toujours là.

I can't feel no pain
I can't feel nothing but memories. So where are you now ?
I
l était tard ce jour-là. Elle n'aurait pu dire s'il était une ou deux heures du matin. Mais Ginny n'avait pas d'autre choix que de conduire à cette heure-ci. Elle venait de déposer sa fille chez sa mère. Il aurait été impossible pour elle de la déposer le lendemain, même tôt dans la matinée, car elle aurait certainement manqué de temps. Elle adorait la capitale de son pays, et accessoirement sa ville de résidence, mais elle n'aimait pas cette manie de tous les anglais d'aller au travail pile à la même heure. Cela provoquait une circulation monstrueuse, de laquelle il était impossible de se dépêtrer. Et Ginny n'aurait pu se permettre une telle perte de temps. Elle devait absolument être à l'heure à son rendez-vous, qui allait peut-être changer le cours de sa vie.

Un éditeur de livre jeunesse l'avait contacté pour passer un entretien en tant qu'assistante d'édition. Elle n'avait jamais postulé pour un tel poste, mais il s'était quand même rendu compte de son existence. En fait, il était tombé par hasard sur plusieurs de ses albums, et il avait été conquis pas l'univers et le message qu'elle faisait passer aux enfants. Il désirait l'avoir à ses côtés afin de choisir les meilleurs livres possibles dans sa collection, afin que ses ventes puissent enfin décoller. Il était chef d'une petite maison d'édition, ne possédant pas un large panel de lecteurs. Alors, selon lui, avoir Ginny avec lui, c'était une opportunité. Il lui avait assuré qu'elle pourrait toujours créer des albums si elle le souhaitait, et que ses œuvres pourraient même devenir la collection maîtresse de sa maison. Ginny n'avait jamais envisagée de travailler dans l'édition, mais puisque cette proposition lui avait été offerte, elle voulait tenter pour voir ce que cela pourrait donner. Pourquoi pas, après tout.

La circulation était bien plus fluide qu'en milieu d'après-midi. Heureusement d'ailleurs, car Ginny n'aurait pu supporter de passer plusieurs heures dans les rues de Londres après la journée qu'elle venait de passer, et avec celle qui l'attendait le lendemain. Les enfants avaient été particulièrement agités aujourd'hui, elle avait eu du mal à les contenir. Sans doute parce qu'on parlait partout de la Coupe du Monde de Football qui allait se dérouler dans les semaines à venir, et les activités que l'école proposaient à l'école étant en rapport avec cet événement international, les enfants étaient survoltés. Ils avaient été très fatiguant. Mais c'était le risque du métier de maîtresse d'école.

Harassée, la brunette imaginait déjà sa journée du lendemain. Comment allait-elle se préparer ? Car elle devait non seulement assurer ses heures de cours, et ensuite se précipiter à cet entretien. En fait, la véritable question était : comment allait-elle s'en sortir dans ce challenge ? Ça allait être compliqué, mais elle se sentait d'attaque pour le relever. Mais avant toute chose, elle allait devoir dormir un peu.

La fatigue lui piquait les yeux. Peut-être aurait-elle pu rester chez sa mère cette nuit, mais là aussi ça aurait été une perte de temps. Elle aurait de toute manière été obligée de repasser chez elle pour prendre ses affaires de la journée. Et puis, elle ne voulait pas dormir chez sa mère. Cette maison la mettait toujours aussi mal à l'aise depuis ses vingt-trois ans. Instinctivement, elle passa ses doigts de sa main gauche sur la gourmette de son père, qui ne la quittait plus depuis sept ans maintenant. Une pointe de nostalgie piqua son petit cœur, mais elle faisait en sorte de rester concentrer sur sa conduite. Elle n'aimait pas du tout conduire lorsqu'elle était au bord de la fatigue, mais elle n'avait pas le choix. Alors elle redoublait de vigilance, le pied sur la pédale de frein dès qu'elle traversait un carrefour ou même qu'elle voyait les phares d'une voiture non loin de là. Heureusement que l'adrénaline due à sa crainte de la conduite la tenait encore éveillée, surtout dans le centre de Londres. C'était la route qu'elle évitait d'emprunter en temps normal, mais l'envie de se retrouver dans son lit était bien plus forte que son angoisse. Elle voulait arriver le plus vite possible chez elle afin d'avoir encore un minimum d'heure de sommeil. Sachant qu'elle devra se réveiller à six heures, il ne lui restait qu'environ quatre heures où elle pourrait se reposer. Ce n'était pas beaucoup, mais peut-être serait-ce suffisant pour sa journée du lendemain. Elle l'espérait en tout cas.

Arrivée à une énième intersection, Ginny stabilisa la voiture. Elle ferma les yeux quelques instants, en priant pour qu'ils arrêtent de la piquer. Le sommeil commençait à être difficile à combattre. Si elle ne risquait pas une contravention, elle se serait arrêté pour la nuit et aurait dormi dans sa voiture. Elle n'avait pas l'habitude de rouler si tard, depuis l'obtention de son permis de conduire elle avait toujours fait en sorte d'éviter de conduire dans la nuit. Elle trouvait que les gens étaient bien plus irresponsables qu'ils ne l'étaient dans la journée, et donc elle risquait d'avoir un accident qui lui coûterait la vie. Elle soupira, en se répétant qu'il ne lui restait plus beaucoup de distance à parcourir avant de se retrouver blottie dans sa couette. Rien que cette pensée la faisait un peu plus sombrer dans le sommeil. Oui, elle aura de la difficulté à rejoindre son domicile, c'était certain. Mais que pouvait-elle faire d'autre. Elle n'avait pas le choix. Elle se frotta violemment les yeux pour que ses paupières soient moins lourdes, et les ouvrit. Le monde qu'elle voyait était rempli de points lumineux, résultat direct de son frottement. Mais elle savait qu'en quelques clignements de paupières, ces points partiraient aussi vite qu'ils n'étaient venus. Elle appuya donc doucement sur l'accélérateur pour s'engager dans l'intersection.

Elle ne la vit que trop tard. En réalité, elle ne sut ce que c'était que lorsqu'elle fut dans le flan de sa voiture. Que lorsque le bruit fut si assourdissant qu'elle eut l'impression que son crâne allait exploser. Elle vit le monde tournoyer autour d'elle l'instant de quelques millièmes de secondes, avant qu'un énorme choc ne lui percute son crâne et qu'elle perde connaissance. Elle n'eut même pas clairement le temps de comprendre ce qui lui arrivait, qu'elle était déjà sur le chemin de la mort.

Elle sentait son corps s'immerger dans des ténèbres gluantes et épaisses. Toutes les douleurs qu'elle avait pu ressentir lors du choc avaient mystérieusement disparues d'un seul coup au contact de ces ténèbres. Comme si rien de tout ça ne s'était passé. Comme si ce n'était qu'un mauvais rêve. Mais lorsqu'elle ouvrait les yeux, elle ne voyait que du noir. Aucune forme ne pouvait être vue. Même lorsqu'elle regardait son corps, elle ne le voyait pas. Ces ténèbres étaient tellement obscures qu'elle ne distinguait rien du tout. Elle ne ressentait rien non plus. Son corps entier semblait avoir disparu. Elle avait l'impression de lever son bras, mais aucune sensation ne venait prouver cet acte. C'était comme si elle donnait des ordres à son corps, mais que celui-ci n'existait plus. Ou qu'alors il ne lui répondait plus. Sa respiration était lente, et presque invisible, elle aussi. Elle n'aurait pu dire si elle respirait encore. Non, elle ne ressentait plus rien. Plus aucune émotion. Plus aucune sensation. Plus rien. Elle tentait de combattre ces ténèbres comme elle le pouvait, bien qu'elle n'était plus qu'un corps sans vie. Elle se débattait, essayant de s'extirper de cet univers effrayant. Mais part où sortir ? Elle ne voyait rien, aucune forme qui pourrait lui indiquait qu'elle pouvait s'y réfugier pour sortir de cet endroit. Telle une victime d'un naufrage au milieu de l'océan, elle ne pouvait se raccrocher à rien, à par l'espoir d'en sortir vivante. Mais plus le temps passait, et plus ses forces s'amenuisaient. Du moins, avait-elle de la force auparavant ? Elle n'en n'était pas persuadée. Elle l'espérait simplement. Les ténèbres se renfermaient de plus en plus sur elle, jusqu'à ce qu'elle n'ait plus aucune conscience. Les bruits lointains qu'elle aurait pu entendre, toutes les couleurs, tout ce sentiment d'être aidée et de survie la quittait. C'était fini. Elle devait se rendre à l'évidence. C'était donc ça, la mort ?

En une fraction de secondes, sa vie bascula dans la mort. Elle n'eut même pas le temps de « voir sa vie défiler devant ses yeux ». Ginny Buckley était morte sur le coup, dans cet accident de voiture. Quelle ironie, n'est-ce pas ? De mourir alors que toutes les conditions de son angoisse étaient réunies ? C'était ça aussi, la vie. Le hasard des choses. L'homme qui vous viole alors que vous traversez une rue différente que celle que vous prenez d'habitude, juste pour gagner du temps. Le requin qui vous attaque alors que vous ne nagez pourtant jamais dans la mer. Parfois, la routine, ça a du bon. On se sent en sécurité, on se sent protégé de la force du destin et du hasard. Mais qu'est-ce que c'est ennuyeux. Comment choisir entre le risque et cette banalité ? Peut-être Ginny n'aurait-elle pas due mourir comme ça, hors de sa zone de confort, mais elle aurait raté une telle occasion de vivre une véritable aventure. Pour la première fois de sa vie, peut-être va-t-elle se sentir enfin vivante... dans la mort. Car après tout, la mort n'est que la prochaine grande aventure que nous avons à vivre.

Follow the madness Alice you know once did
L
a douleur fut si vive sur l'ensemble de son corps qu'elle se réveilla en sursaut, prise de panique. Le cœur battant la chamade, elle tremblait de tout son long. La respiration courte, la sueur coulant sur son visage, Ginny était encore hypnotisée par les visions de son mauvais rêve. Un énorme choc qui lui brisait les os, qui lui déchirait la peau, des éclats de verre se logeant dans sa chair à vif, un liquide chaud coulant à flot sur son corps, un coup qui lui déchirait l'échine. La sensation de n'être qu'un pantin durant une fraction de seconde, avant que la douleur ne lui brise le peu d'humanité qui lui restait. Une douleur qui la rendait presque animal. Elle avait l'impression de hurler, alors que sa bouche n'exprimait aucun son, alors qu'elle sombrait dans les ténèbres. Un noir épais, qu'aucune lumière ne peut traverser. Un noir insupportable, où elle se sentait oppressée et entraînée par une force invisible, vers le fond des abysses de cette obscurité, sans qu'elle ne puisse rien faire. Comme si sa propre existence commençait à se consumer, comme si cette force l'effaçait de la surface de la Terre. Comme si elle mourrait.

Troublée par cette sensation atroce, elle cherchait le réconfort de ses draps et de son oreiller, pour tenter de calmer son pauvre cœur qui était au bord de l'infarctus. Mais bizarre, tout ce que ses doigts touchaient ne ressemblait en rien de familier. Du moins, elle touchait des choses qui n'étaient pas censées se trouver dans une chambre. Elle croyait sentir la douceur de l'herbe. Son esprit encore embrumé par ce réveil brusque prenait ça sur le compte du rêve. Comme si elle s'était réveillée trop vite et qu'elle n'arrivait pas à faire la différence entre le rêve et la réalité. Pourtant, plus son esprit s'allégeait, plus elle avait l'impression d'entendre de l'eau couler. Mais pas comme si un robinet était mal fermé. Non, comme s'il y avait un courant d'eau près d'elle, comme une rivière courant dans son lit créé par la nature elle-même. Et le bruit devenait de plus en plus audible au fil du rétablissement de Ginny. Une période qui durait quelques secondes, mais qui semblait beaucoup plus longue pour la jeune femme, tant elle ne voulait y croire. Comment était-ce possible ? Soudain, elle fit attention à l'image qu'elle voyait autour d'elle. Un ciel bleu, étincelant, comme si le soleil venait à peine de se lever. Elle voyait aussi la cime des arbres qui semblait vouloir toucher cet espace de paradis et de liberté. Elle clignait des yeux, essayant de chercher une réponse logique à tout ça. Peut-être que pour la première fois de sa vie, elle avait fait une crise de somnambulisme, et qu'elle s'était retrouvé dans le jardin de ses voisins. Mais au fond d'elle, elle sentait que ce n'était pas normal. Quelque chose la dérangeait dans ce paysage qui la surplombait. Quelque chose d'irréel. Une impression étrange.

Le bruit de l'eau près d'elle ne rassurait en rien cette impression folle. Doucement, piquée par la curiosité mais également pas la crainte de ce qu'elle allait découvrir, elle tourna la tête sur le côté. Elle voyait les arbres se déformer au fil de la courbe de son regard, et plus ses yeux s'approchaient de la terre ferme, plus son sentiment de malaise s'intensifiait. Ginny vit des formes étranges apparaître. Des formes familières mais étonnamment étrangères à la fois. Elle crut percevoir, par exemple, un champignon, sans doute une amanite tue-mouches au vue des couleurs qu'elle portait fièrement. Une forme familière, mais étrangère à la fois. Car la taille de ce champignon était anormal. Jamais un champignon pourrait dépasser un homme de taille adulte. De plus, ses couleurs étaient bien plus flamboyantes que celles d'un champignon normal. Son cœur flancha une nouvelle fois. Ce n'était pas normal. Un peu plus loin, elle vit une coquille d'escargot, elle aussi anormalement grande et colorée. C'était comme si quelqu'un avait peint cet endroit. Tout semblait réel, mais à la fois emprunt d'une magie inconnue qui semblait rendre tout ça plus beau. Comme une magie enfantine.

Son regard fut attiré par un objet posé à côté d'elle. Elle le regarda quelques instants, afin de vérifier si cet forme ressemblait bien à ce qu'elle pensait. Et effectivement, il s'agissait d'un bâton de croquet en forme de flamant rose. Elle fut un peu surprise de voir cette forme. Jamais elle n'avait vu un maillet de croquet qui ressemblait à un flamant rose. Et pourquoi un tel objet reposait auprès d'elle ? Bizarrement, même s'il correspondait à l'univers qui l'entourait, il dénaturait par rapport au reste du paysage féerique. Elle n'aurait pu le dire pourquoi -mais elle se rendit compte bien plus tard qu'il s'agissait d'une arme destructrice. Et posé à côté du maillet, elle vit une autre forme qui attira son attention. On aurait dit une ombrelle des années trente. Un peu abîmée, mais qui semblait résistante. Cette ombrelle aussi dénaturait avec le reste du décor, mais correspondait à la même fantaisie que le bâton. Elle avait le sentiment que l'un n'allait pas sans l'autre. Perdue dans son questionnement, elle releva néanmoins les yeux, essayant de chercher une explication logique à tout ça.

Après quelques secondes sans bouger à fixer la coquille de l'escargot -qu'elle espérait être vide, n'osant imaginer la taille de la chose visqueuse qui devait y vivre- elle se décida à enfin bouger. Doucement, comme paralysée par une peur instinctive que doit posséder les animaux quand ils arrivent dans un lieu inconnu, elle se redressa, continuant à être attentive à tous les bruits qui l'entouraient. Le bruissement des feuilles, quelques cris mélodieux peut-être provenant d'oiseaux exotiques, l'eau qui continuait sa course folle dans la rivière. Elle observait petit à petit plus en détail les environs. Des dés -qu'est-ce que des dés faisaient ici ?- et autres objets loufoques qu'elle connaissait plus ou moins bien, suivant leur modification par rapport au monde qu'elle côtoyait habituellement, se trouvaient éparpillés près des arbres ou de la rivière à quelques mètres de Ginny. Elle trouvait ce spectacle merveilleux et poétique, bien que la crainte de découvrir un monde inconnu lui tiraillait l'estomac. Mais la peur en elle-même n'était pas encore présente, sinon elle aurait déjà vomi ses tripes à côtés d'elle. Cette crainte guida ses doigts vers les deux objets qui reposaient là où elle s'était réveillée. Elle les attrapa, en se disant que peut-être ça pourrait lui servir. Néanmoins, elle semblait plus émerveillée par le paysage qu'effrayée pour le moment. Comme une enfant est émerveillée devant sa nouvelle maison. Elle n'était pas au courant de ce que l'avenir allait lui réserver. Car pour ceux qui savaient ce qui lui était arrivé, il était évident qu'elle était semblable à cette petite fille qui découvre sa nouvelle maison.

Ginny tourna lentement sur elle-même, désireuse d'en découvrir plus sur ce lieu bucolique qui l'entourait. Et c'est là qu'elle vit un des plus beaux phénomènes qu'elle n'ait jamais vu. Un précipice qui normalement en aurait effrayé plus d'un, mais qui était splendide pour la jeune femme. Elle aurait certainement eu peur aussi, s'il n'y avait pas eu ces pièces de domino, et ces îlots minuscules ornés d'arbres aussi colorés que ceux qui se trouvaient auprès d'elle. Et ce ciel, ô cet immense ciel. D'une teinte bleue limpide, d'une clarté et d'une pureté sans pareille, qui ne pouvait rester émerveillé par cette féerie sortie tout droit d'un conte pour enfant ? Un espace d'évasion, de liberté et de découverte. Durant quelques secondes, Ginny resta bouche bée devant ce spectacle hors du commun. Jamais elle aurait pu retranscrire un telle sentiment de douceur et de magie dans un de ses albums. Mais peut-être sa collègue aurait-elle pu rendre tout ceci plus réelle en quelques coups de pinceaux. Comme Lucy doit adorer cet endroit. Lucy.

Ginny se réveilla de sa délicieuse torpeur, piquée par un sentiment de malaise. Elle n'avait pas vu Lucy depuis son réveille. Elle se retourna. Un instinct animal de protection envers sa progéniture lui tordit le ventre. « Lucy ? » Elle avança d'un pas rapide, en jetant des coups d’œils dans tous les sens. Chaque arbre, chaque ombre, elle regardait tout avec minutie tandis qu'elle traversait la Vallée des Larmes, à la recherche de sa fille. « Lucy ? » Ses appels restèrent sans nulle autre réponse que l'écho que lui renvoyait parfois l'espace tout autour d'elle, renforçant son sentiment soudain de solitude. « Lucy ! » Elle courrait maintenant pour tenter de cerner le plus de recoins possibles de ce pays merveilleux. Le souffle commençait à lui manquer, mais peu lui importait. Elle voulait retrouver sa fille. Coûte que coûte. « Lucy ! » « Mais pourquoi elle crie comme ça cette folle ? » Ginny se stoppa net, regardant autour d'elle pour voir d'où pouvait bien provenir la voix inconnue sortie de nul part. Durant quelques instants, elle ne trouva rien du tout, mais restait à l'affût. C'est alors qu'elle la vit. Une créature aussi petite qu'un lutin, mais n'y ressemblant pas vraiment non plus, se tenait devant elle avec les sourcils froncés sur des gros yeux globuleux. Sa tête était perchée sur un corps manifestement trop petit pour la circonférence de son crâne, et durant une fraction de seconde, Ginny se demandait comment sa tête arrivait à tenir sur son corps sans que la créature ne se laisse entraînée par son poids. Bien que petit, son corps était néanmoins bien corpulent, ne rajoutant qu'un aspect burlesque à cette créature. Un costume cravate des années trente l'empêchait de se balader nu dans les forêts de ce pays étrange. Il ne semblait pas content de voir la jeune femme. Ils se regardèrent durant quelques secondes, sans perturber les bruits ambiants de la forêt qui les entourait. Ginny prit son courage à deux mains, et entreprit une conversation. « Est-ce que vous auriez vu une petite fille brune de trois ans... » « Espèce de cinglée va ! Non mais regardez comment elle est habillée, comme une duchesse ! Sale jubjub ! » Jubjub ? Qu'est-ce que... « Aussi folle et moche que toi, on aura vite fait de se débarrasser de toi ! On vivra bien mieux sans toi ! » La jeune femme comprit bien vite qu'une discussion serait impossible à avoir avec cette créature, et de plus elle avait bien mieux à faire qu'entendre ces méchancetés sorties de nulle part. Elle s'éloigna donc, ne prêtant plus attention aux jurons de la créature. Il fallait qu'elle retrouve Lucy. Elle reprit donc ses recherches là où elle les avait laissé.



Derrière le masque


pseudo sur internet ☩ candies-world. prénom ☩ Aline (s'il vous plait, ne faites pas la blague du "ALIIIIIIIINE REVIIIIIIIENS" T-T). âge ☩ vingt-et-un ans :dance: . comment t'es arrivé(e) ici ? ☩ Bazzart est notre ami :bril: . tu penses quoi de tout ça ? ☩ BAH IL EST PARFAIT. ALICE MADNESS RETURNS QUOI. PERFECTION ABSOLUE :leuv: . le code ☩ Danny dit oui. :ivil:  un dernier mot ? ☩ bienvenue en enfer :ivil: (c'est juste parce que j'adore ce smiley).





Dernière édition par Ginny Buckley le Lun 7 Juil - 12:25, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t91-ginny-welcolme-to-this-carnival-of-rust https://insanekids.forumactif.org/t211-ginny-some-of-them-want-to-use-you-some-of-them-want-to-get-used-by-you
Invité
Anonymous

Invité

ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyMer 25 Juin - 21:56

han, je comptais faire un scenario avec alexis, alors garde-moi un lien  :bril: bienvenue (même si je ne suis pas validée  :huhu: )  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité

ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyMer 25 Juin - 21:58

TOIIIIIIIIIIIIIIIIII  :guh: :hi: :red: 
punaise je m'attendais pas à te voir ici! xD c'est trop cool  :bril: :bril: :bril: 
welcome here face de nem  :laugh: 
bon courage pour ta fichette  :red: nous faudra un lien :red:
alexis est trop mimi  :bril: 

tahu je me suis jetée sur ta fiche pour être preums  :laugh:

EDIT : bon bah... pas assez rapide en fait....  :mdl: :mdl: :mdl: 
Revenir en haut Aller en bas
Zoe Walker
Zoe Walker

❝ la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter ❞

✢ DENTS PERDUES : 1973
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2552
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 07/05/2014
✢ PSEUDO : sola gratia.
✢ AVATAR : felicity jones.
✢ CREDITS : angel dust.
✢ AGE DU PERSONNAGE : vingt-sept
✢ JE SUIS : un certain lapin blanc.
✢ DANS TES POCHES : rien qui vaille la peine de la tuer ou de la menacer, croyez-moi. sauf si vous êtes friands de poussière, d'une fleur sèche et d'un morceau de champignon gâté.
✢ TA VIE : 96/100
✢ ANCIEN METIER : risk manager, pas très édifiant ou poétique, mais ça payait bien le loyer.
✢ LOCALISATION : ailleurs, au loin, ici.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5zdvq3has1s5syojo1_500
this is where the evening splits in half, Henry, love or death. Grab an end, pull hard, and make a wish.

pale shadows.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust 440462amrrrrr
wowowow:
 

✢ JE EST UN AUTRE : fawny.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyMer 25 Juin - 22:06

HAN ALEXIS ELLE EST JUSTE SUPERBE ET SES YEUX BLEUS KWAH :red: :bril: :bave:

Bienvenue parmi nous !  :guh:  :chica: J'aime beaucoup le prénom Ginny et je trouve qu'il colle bien à Alexis. :nice:
Bon courage pour la rédaction de ta fiche, si tu as besoin d'aide, nous sommes là pour ça !  :pervers: :joie: 

_________________


∇ MONSTERS ARE ALWAYS HUNGRY, DARLING.



please feel free to piss in the garden:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t23-zoe-sorry-for-the-blood-in-your-mouth-i-wish-it-was-mine https://insanekids.forumactif.org/t75-zoe-alternate-world
Lew Weaver
Lew Weaver

❝ la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter ❞

✢ DENTS PERDUES : 1031
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2657
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 06/05/2014
✢ PSEUDO : RUTLEDGE ASYLUM.
✢ AVATAR : aaronjohnson.
✢ CREDITS : heyjude.
✢ AGE DU PERSONNAGE : il avait 25 ans, et pour toujours, il aura 25 ans.
✢ JE SUIS : alice, la gosse.
✢ DANS TES POCHES : ☩ (x4) bombes lapin-fumées ☩ (x1) corde ☩ (x2) potions miniatures ☩ (x1) filet électrique
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : il venait de sortir de la fac, voulait faire sa propre boîte. L'a pas eu le temps, le karma a pas joué en sa faveur.
✢ LOCALISATION : sûrement... sûrement, pft, qu'est-ce qu'il en sait au final. En compagnie de Marley, ça c'est sûr, où exactement telle est la question.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_mznznooalS1souo92o1_500

BANG. BANG.

Save myself? From death? is that it? Is that why I've come here? I'm not afraid to die. Times I've welcomed death!


ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_lst38ydk2A1qg39ewo1_500


✢ JE EST UN AUTRE : nopenope.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyMer 25 Juin - 22:07

Alors là, ALORS LAAAAA.  :ivil: :hu: :nyu: COMBIEN DE TEMPS QUE J'AI PAS VU LA SUPERBE ALEXIS ?  :damn: Trop de temps, je te remercie de la faire sur WHYDA parce que, WOUAW QUOI.  :bwag: :fox: Bienvenue parmi nous en tout cas, puis bonne chance pour ta fiche.  :love: :chesh: 
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t22-lew-vous-avez-pietre-allure-monsieur-le-chat-mais-votre-sourire-apporte-du-reconfort https://insanekids.forumactif.org/t74-lew-i-know-what-s-real
Posy Mulligan
Posy Mulligan

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 152
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2262
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : Pondy*
✢ AVATAR : KathrynPrescott
✢ CREDITS : Sil
✢ AGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans
✢ JE SUIS : Alice
✢ DANS TES POCHES : une ombrelle, des patins et un élastique à cheveux.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Projectionniste/Jammeuse dans une équipe de roller derby
✢ LOCALISATION : Le village des arikamis
UC Je suis enrecherche d'un trucdelamortquitue
✢ JE EST UN AUTRE : Not yet ;)
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyMer 25 Juin - 22:07

Non mais ton choix roxe du poulpe tu le sais ça non?  :pervers: :fire: :coeur: :leuv: :bwah: Puis ton pseudo GINNY = GINNY WEASLEY xD cela n'a rien à voir je sais. (fan de HP bonsoir :3)

Hâte de découvrir ton perso en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t88-now-is-good https://insanekids.forumactif.org/t285-posy-notebook http://paidmydues.forumactif.org/
Ginny Buckley
Ginny Buckley

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 200
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2429
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : candies-world
✢ AVATAR : alexis bledel
✢ CREDITS : avatar: whiskey lullaby ; gifs: tumblr ; signature: petulia ; chanson: Nightwish - Storytime.
✢ AGE DU PERSONNAGE : trente ans à peine
✢ JE SUIS : semblable à un petit être effrayé qui court après le temps
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : maîtresse d'école pour une classe de primaire, et auteure d'album jeunesse à ses heures perdues. également maman à plein temps.
✢ LOCALISATION : dans la vallée des larmes, seul refuge réconfortant dans ce monde inconnu et étrange
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_munxn8giuu...jyo9_250-466ef0c
Ring around the rosy
Pocket full of posies
Ashes, ashes,
We all fall down
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5j9fjeuhg...qwo1_400-466ef38
✢ JE EST UN AUTRE : grace samuels, son côté obscur de la force
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyMer 25 Juin - 22:18

Tobias ☩ Haaaannnn sorry :uuh: Bah pour la peine, il est normal que je te garde un lien au chaud :bril: Je checkerai ta fiche pour voir ce qu'on pourra faire une fois validé :bril:
Merci en tout cas pour la bienvenue :bril:

Roxanne ☩ C'est donc toi :hen: J'avais vu que tu faisais partie des personnes à prévenir, ça ne m'a tellement pas étonné :mdl: Comme quoi, même après une pause on se retrouve assez facilement sur les forums :bril: Nous sommes destinées à être sur les mêmes forums :haan: 
(en parlant de face de nem, j'ai pleeeeiiiiin de tête de nem, le prochain forum où on sera dessus ensemble je ferai enfin honneur à mon surnom xD)
Merci pour la bienvenue :bril: Hâte de voir ce que tu vas faire avec Roxanne :bril:

(oulà, soit vous êtes des fous du message de bienvenue, soit je suis très lente ce soir pour répondre :mdl: )

Zoé ☩ Merci beaucoup :bril:
Ton choix d'avatar :leuv: Je ne connais pas beaucoup Felicity mais elle est tellement jolie :bril: Et pour ton perso elle colle trop bien :bril: Non je n'espionnais pas le forum en attendant l'ouverture, noooooon :v: 

Lew ☩ Oooooooh oui ça fait tellement longtemps que je ne l'ai pas vu sur les forums non plus, alors qu'elle est tellement inspirante :red: Ce choix à limite été une évidence :nice: 
Merci beaucoup :bril:

Posy ☩ Roxer du poulpe, je ne connaissais pas cette expression mais je la kiffe déjà :mdl: 
Ouais j'ai flashé aussi au moment du choix, mais je trouvais qu'un prénom comme ça lui allait bien à la belle Alexis :bril: Et puis c'était aussi peut-être une manière de rendre hommage à HP aussi, j'sais pas :guh: (Potterhead un jour Potterhead toujours !)
Merci :bril:
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t91-ginny-welcolme-to-this-carnival-of-rust https://insanekids.forumactif.org/t211-ginny-some-of-them-want-to-use-you-some-of-them-want-to-get-used-by-you
Invité
Anonymous

Invité

ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyMer 25 Juin - 22:41

t'es lente, t'es lente qu'est-ce que tu veux :laugh: un diesel  :laugh: 

oui c'est moi  :hen: toujours là, au rapport  :mdl: nous sommes destinéeeees  :leuv: :leuv: :leuv: :sors: comme quoi on a les mêmes goûts  :ivil: surtout que je suis inscrite que sur deux fows xD le hasard fait bien les choses  :laugh: 
mdrrrrr ouais t'as intérêt à jouer une face de nem un jour, parce que là ton surnom tu ne le mérites pas, non mais  :chica: 
roxanne va être... différente  :hm: mais pour une fois elle sera pas schizo ou tarée Arrow je me recycle tahu  :laugh: 
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Buckley
Ginny Buckley

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 200
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2429
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : candies-world
✢ AVATAR : alexis bledel
✢ CREDITS : avatar: whiskey lullaby ; gifs: tumblr ; signature: petulia ; chanson: Nightwish - Storytime.
✢ AGE DU PERSONNAGE : trente ans à peine
✢ JE SUIS : semblable à un petit être effrayé qui court après le temps
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : maîtresse d'école pour une classe de primaire, et auteure d'album jeunesse à ses heures perdues. également maman à plein temps.
✢ LOCALISATION : dans la vallée des larmes, seul refuge réconfortant dans ce monde inconnu et étrange
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_munxn8giuu...jyo9_250-466ef0c
Ring around the rosy
Pocket full of posies
Ashes, ashes,
We all fall down
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5j9fjeuhg...qwo1_400-466ef38
✢ JE EST UN AUTRE : grace samuels, son côté obscur de la force
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyMer 25 Juin - 22:51

Oh tu sais les diesel ont du mal à démarrer mais après ça marche plutôt bien :guh: Mais bon après les deux heures de Zumba, mon cerveau est partit rejoindre Nyan Cat dans l'espace :honte: 
Destinéééééées, on était tous les deux destinéééééééééeeeees :pervers: Bah moi c'est le premier où je m'inscris après une petite pause des rps :guh: En plus j'ai découvert le projet pour WHYDA y a... deux jours ? :mdl: 
T'inquiètes, j'en ai presque une dizaine qui me plaisent bien, alors la prochaine fois j'vais être kawaiiiiiii desu neeeeeeee ? (une des seules expressions que je connais en japonais à part moshi moshi :mdl:)
Tu m'intrigue :bwag: Mais c'est bien de ce recycler de temps en temps, comme ça tu gardes toute la folie possible pour le prochain personnage :laugh: 
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t91-ginny-welcolme-to-this-carnival-of-rust https://insanekids.forumactif.org/t211-ginny-some-of-them-want-to-use-you-some-of-them-want-to-get-used-by-you
Jillian Hale
Jillian Hale

❝ si ton cerveau déraille, c'est fini ❞

✢ DENTS PERDUES : 2220
☩ CERVELLES GAGNÉES : 3772
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : V. (quentin)
✢ AVATAR : Jennifer Lawrence
✢ CREDITS : wild heart et tumblr
✢ AGE DU PERSONNAGE : 23 nouvelles années au compteur
✢ JE SUIS : Il est l'heure, bienvenue chez le Mad Hatter
✢ DANS TES POCHES : Un pauvre sac à dos; le narguilé furie.
✢ TA VIE : 78/100
✢ ANCIEN METIER : Etudiante en Archéologie
✢ LOCALISATION : Vallée des Larmes ou le Labyrinthe Rouge, à voir, cherche.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust 20.51
Sweet innocence

✢ JE EST UN AUTRE : Zeze l'exorcisé
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyJeu 26 Juin - 10:24

Alexis :bril: Cela faisait longtemps que la demoiselle et moi ne nous étions pas croisés sur un rpg ! Bienvenue jolie miss et courage pour survivre chez les toqués !
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t77-jillian-hale-the-future-you-had-hoped-for-is-now-burning https://insanekids.forumactif.org/t100-jillian-real-yes-bitch-is-not-a-dream
Ginny Buckley
Ginny Buckley

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 200
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2429
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : candies-world
✢ AVATAR : alexis bledel
✢ CREDITS : avatar: whiskey lullaby ; gifs: tumblr ; signature: petulia ; chanson: Nightwish - Storytime.
✢ AGE DU PERSONNAGE : trente ans à peine
✢ JE SUIS : semblable à un petit être effrayé qui court après le temps
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : maîtresse d'école pour une classe de primaire, et auteure d'album jeunesse à ses heures perdues. également maman à plein temps.
✢ LOCALISATION : dans la vallée des larmes, seul refuge réconfortant dans ce monde inconnu et étrange
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_munxn8giuu...jyo9_250-466ef0c
Ring around the rosy
Pocket full of posies
Ashes, ashes,
We all fall down
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5j9fjeuhg...qwo1_400-466ef38
✢ JE EST UN AUTRE : grace samuels, son côté obscur de la force
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyJeu 26 Juin - 10:47

Merci beaucoup belle demoiselle :bril:
Je disais que ton avatar est magnifique, mais je ne me souvenais plus de ta signature qui dépote un max ! :bril:
T'inquiète pas, je pense que je suis tout aussi tarée qu'eux alors ça devrait bien se passer la cohabitation :chica:
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t91-ginny-welcolme-to-this-carnival-of-rust https://insanekids.forumactif.org/t211-ginny-some-of-them-want-to-use-you-some-of-them-want-to-get-used-by-you
Edwige Ghiles
Edwige Ghiles

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 224
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2362
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : Klorayn.
✢ AVATAR : Emma Stone
✢ CREDITS : Lux Aeterna;Tumblr;Alaska
✢ AGE DU PERSONNAGE : 25 ans
✢ JE SUIS : Chapelier Fifou ♥
✢ DANS TES POCHES : Quelques cailloux qu'Edwige trouvait jolis. Elle se dit qu'ils lui porteront peut-être chance, déjà qu'ils lui tiennent compagnie.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Standardiste.
✢ LOCALISATION : Ici ou là, partout, nulle part. Qui sait ?
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust 665773tumblrmpxjtpn4Mf1rcpb4wo1400
✢ JE EST UN AUTRE : Je est seule.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyJeu 26 Juin - 11:43

Ow moi aussi j'ai pensé à Ginny Weasley ! Mais ce prénom est trop choupinou et colle super bien à la bouille d'Alexis !!

Bienvenue chez les fifous :joie:
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t101-edwige-ghiles-where-did-your-dreams-go https://insanekids.forumactif.org/t216-edwige-ghiles-gotta-catch-em-all http://butterfliesnhurricanes.tumblr.com/
Ginny Buckley
Ginny Buckley

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 200
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2429
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : candies-world
✢ AVATAR : alexis bledel
✢ CREDITS : avatar: whiskey lullaby ; gifs: tumblr ; signature: petulia ; chanson: Nightwish - Storytime.
✢ AGE DU PERSONNAGE : trente ans à peine
✢ JE SUIS : semblable à un petit être effrayé qui court après le temps
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : maîtresse d'école pour une classe de primaire, et auteure d'album jeunesse à ses heures perdues. également maman à plein temps.
✢ LOCALISATION : dans la vallée des larmes, seul refuge réconfortant dans ce monde inconnu et étrange
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_munxn8giuu...jyo9_250-466ef0c
Ring around the rosy
Pocket full of posies
Ashes, ashes,
We all fall down
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5j9fjeuhg...qwo1_400-466ef38
✢ JE EST UN AUTRE : grace samuels, son côté obscur de la force
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyJeu 26 Juin - 11:58

Merci beaucoup :bril:
Bah moi j'ai aussi pensé direct à Hedwige en voyant ton pseudo :bril: Nous étions fait pour nous rencontrer :superman: Et puis Emma Stone quoi :bril:
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t91-ginny-welcolme-to-this-carnival-of-rust https://insanekids.forumactif.org/t211-ginny-some-of-them-want-to-use-you-some-of-them-want-to-get-used-by-you
Danny Weaver
Danny Weaver

❝ la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter ❞

✢ DENTS PERDUES : 1174
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2219
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 06/05/2014
✢ PSEUDO : radioactive fish
✢ AVATAR : heath ledger
✢ CREDITS : sugar slaughter, wild hunger
✢ AGE DU PERSONNAGE : vingt huit ans, vingt-huit, joli nombre s'il s'en faut, vie trop courte s'il en est
✢ JE SUIS : une chenille avec une chicha, paye les conseils et fumée gratos
✢ DANS TES POCHES : couverture en plumes de jubjubs, lanterne lucioles (encore 15), potions répare-tout (6), somnicakes (6), et un fragment d'une dent du morse dont les propriétés lui sont encore inconnues -elle a au moins le mérite d'être un peu classe-
✢ TA VIE : 54/100
✢ ANCIEN METIER : barman, l'ironie de l'alcoolisme
✢ LOCALISATION : crypte de la chenille, tant qu'à faire, à ruminer dans un coin, ou pourquoi pas à la rivière sanglot, c'est selon l'humeur
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n3gxdxt6QA1syulnzo1_500
If heaven has any plagues beyond what I can drum up, let it wait until your sins are piled high and then hurl them down on you, you destroyer of a whole world of peace ! May conscience eat away at your soul constantly. May you suspect your true friends of being traitors and take the worst traitors as your closest friends. May you never sleep a wink except to dream of a hell full of ugly devils.
NOUVEAUTÉS ICI:
 

✢ JE EST UN AUTRE : l'allemand chelou
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyJeu 26 Juin - 11:59

Bienvenuuue ! I love you :love: :nyu:

Je plussoie mes comparses, Alexis, c'est un choix terrible. :guh: Oh et puis le métier que tu lui as collé lui va teeellement bien. :maw:
J'ai vraiment hâte de voir ce que Ginny va donner, et puis, bon courage pour ta fichette !  :superman:  :joie: 

_________________
until the ribbon breaks
your heavy curse ✻  We spend more time seeking out the fleeting glories of this temporary world than looking to the permanent grace of God ! Anyone who builds his hopes on air lives like a drunken sailor hanging on a mast, ready with every dizzy nod of his head to tumble to the bottom of the sea. The things we worry about, like good looks and possessions, aren’t lasting, and they don’t matter.

ginny ☩ welcolme to this carnival of rust 367434BAN1
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t26-lost-myself-and-i-am-nowhere-to-be-found-dan https://insanekids.forumactif.org/t137-journey-dan
Izia St-John
Izia St-John

❝ nous sommes tous fous ❞

✢ DENTS PERDUES : 306
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2429
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : re-l
✢ AVATAR : Nastassia Lindes ♥
✢ CREDITS : glass skins
✢ AGE DU PERSONNAGE : 23 ans.
✢ JE SUIS : Alice
✢ DANS TES POCHES : rien, ou juste pas assez pour survivre. De ce monde, elle n'a rien qui l'aide, vide, elles sont. peut-être une ou deux baies de la reine, trouver à terre, mais rien de plus.
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : Ca n'a rien eu d'un métier. Voleuse. Rien de bien, mais elle n'a su faire que ça, ainsi que de se perdre dans les bras de Manoah, c'est avec lui qu'elle a volé, haut dans le ciel, avant de sombrer. Mais avant que la mort vienne déposer un baiser sur les lèvres, elle volait, de tout de rien. Il faut bien vivre.
✢ LOCALISATION : Elle n'a pas pris le temps de s'attacher aux lieux, aux choses. En mouvement, tout le temps, sans cesse, elle n'oublie pas qu'il y a un autre monde, et là, il y a ces lieux qu'elle chérit tant, avec une tendresse infinie.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_mm0rts7nNN1ruvqz1o10_250
« Cinq minutes d'éternité avec toi. »
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_m2og9v77yo1r9gwxjo3_250
✢ JE EST UN AUTRE : Je est un autre jeu ->
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyJeu 26 Juin - 13:15

ton prénom m'a fait pensé à ce moment Arrow

Spoiler:
 

Mais bledel + ginny + son emploi  :aah: 

Hâte de voir ce que tu vas nous faire avec elle  :nice: 
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Buckley
Ginny Buckley

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 200
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2429
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : candies-world
✢ AVATAR : alexis bledel
✢ CREDITS : avatar: whiskey lullaby ; gifs: tumblr ; signature: petulia ; chanson: Nightwish - Storytime.
✢ AGE DU PERSONNAGE : trente ans à peine
✢ JE SUIS : semblable à un petit être effrayé qui court après le temps
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : maîtresse d'école pour une classe de primaire, et auteure d'album jeunesse à ses heures perdues. également maman à plein temps.
✢ LOCALISATION : dans la vallée des larmes, seul refuge réconfortant dans ce monde inconnu et étrange
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_munxn8giuu...jyo9_250-466ef0c
Ring around the rosy
Pocket full of posies
Ashes, ashes,
We all fall down
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5j9fjeuhg...qwo1_400-466ef38
✢ JE EST UN AUTRE : grace samuels, son côté obscur de la force
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyJeu 26 Juin - 19:54

Danny ☩ Merci beaucoup :bril: Si jamais j'ai un soucis je n'hésiterai pas à vous harceler ! Même si connaissant assez bien l'univers d'AMR ça devrait le faire :mdl:

Izia ☩ Merci beaucoup :bril:
Je ne connaissais pas la personne sur ton avatar, mais elle gère ! Et puis ton perso a l'air de gérer aussi :he: 
Cette scène, c'est la scène que j'attendais avec impatience la première fois que j'ai vu le film :mdl: NOT MY DAUGHTER YOU BITCH :fire: :fire: :fire: 
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t91-ginny-welcolme-to-this-carnival-of-rust https://insanekids.forumactif.org/t211-ginny-some-of-them-want-to-use-you-some-of-them-want-to-get-used-by-you
Victoria Hale
Victoria Hale

❝ on peut changer en bien ou en mal ❞

✢ DENTS PERDUES : 105
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2287
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : CHOCO.CHANEL
✢ AVATAR : scarlett johansson.
✢ CREDITS : glass skin pour l'avatar et tumblr pour la signature.
✢ AGE DU PERSONNAGE : vingt-neuf ans.
✢ JE SUIS : une chatte !
✢ DANS TES POCHES : ce qu'elle avait au moment de son décès, soit, rien de très utile au pays des merveilles ... sauf si un miroir de poche peut réussir à assommer un lapin ?
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : ancienne étudiante en chirurgie pédiatrique.
✢ LOCALISATION : si j'ai besoin de toi, tu sauras où me trouver.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_m7zw2fL58t1rcclhqo1_500

ancienne londonienne issue d'un milieu bourgeois ▬ étudiante en chirurgie pédiatrique, elle terminait ses études ▬ anciennement fiancée à un avocat de londres ▬ morte lors de la soirée du nouvel an 2014 ▬ violée puis laissée pour morte ▬ elle tient sa soeur comme responsable de son trépas ▬ au pays des merveilles, sa principale activité est de survivre. c'est son but ultime. sa principale aspiration ▬ autrefois joyeuse, amoureuse de la vie et jeune femme brillante, lumineuse et charismatique ▬ elle s'est forgée un caractère plus sombre, froid, manipulateur et égoïste à son arrivée ici. soyez sur que si elle doit sacrifier votre vie pour sauver la sienne, elle le fera sans broncher.

ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_m8psehWEds1qdg1yho4_r1_250
✢ JE EST UN AUTRE : non.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptySam 28 Juin - 10:58

Trop mimi  :aw: Prénom+Avatar, t'as juste envie de la prendre dans tes bras *w*
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t76-better-you-die-than-i https://insanekids.forumactif.org/t140-you-re-like-me-now-maybe-worth http://with-fire-and-blood.forumactif.fr/
Ginny Buckley
Ginny Buckley

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 200
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2429
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : candies-world
✢ AVATAR : alexis bledel
✢ CREDITS : avatar: whiskey lullaby ; gifs: tumblr ; signature: petulia ; chanson: Nightwish - Storytime.
✢ AGE DU PERSONNAGE : trente ans à peine
✢ JE SUIS : semblable à un petit être effrayé qui court après le temps
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : maîtresse d'école pour une classe de primaire, et auteure d'album jeunesse à ses heures perdues. également maman à plein temps.
✢ LOCALISATION : dans la vallée des larmes, seul refuge réconfortant dans ce monde inconnu et étrange
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_munxn8giuu...jyo9_250-466ef0c
Ring around the rosy
Pocket full of posies
Ashes, ashes,
We all fall down
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5j9fjeuhg...qwo1_400-466ef38
✢ JE EST UN AUTRE : grace samuels, son côté obscur de la force
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyDim 29 Juin - 10:17

Merci Victoria :bril:
Que dire de toi avec Scarlett... Elle est tellement belle :bave:
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t91-ginny-welcolme-to-this-carnival-of-rust https://insanekids.forumactif.org/t211-ginny-some-of-them-want-to-use-you-some-of-them-want-to-get-used-by-you
Lew Weaver
Lew Weaver

❝ la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter ❞

✢ DENTS PERDUES : 1031
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2657
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 06/05/2014
✢ PSEUDO : RUTLEDGE ASYLUM.
✢ AVATAR : aaronjohnson.
✢ CREDITS : heyjude.
✢ AGE DU PERSONNAGE : il avait 25 ans, et pour toujours, il aura 25 ans.
✢ JE SUIS : alice, la gosse.
✢ DANS TES POCHES : ☩ (x4) bombes lapin-fumées ☩ (x1) corde ☩ (x2) potions miniatures ☩ (x1) filet électrique
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : il venait de sortir de la fac, voulait faire sa propre boîte. L'a pas eu le temps, le karma a pas joué en sa faveur.
✢ LOCALISATION : sûrement... sûrement, pft, qu'est-ce qu'il en sait au final. En compagnie de Marley, ça c'est sûr, où exactement telle est la question.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_mznznooalS1souo92o1_500

BANG. BANG.

Save myself? From death? is that it? Is that why I've come here? I'm not afraid to die. Times I've welcomed death!


ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_lst38ydk2A1qg39ewo1_500


✢ JE EST UN AUTRE : nopenope.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyDim 29 Juin - 10:57

AAAH LA COMPTINE QUE TU AS DANS TON PROFIL. :was: Je t'aime encore plus compatriote. :chica: :ivil: :mad:
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t22-lew-vous-avez-pietre-allure-monsieur-le-chat-mais-votre-sourire-apporte-du-reconfort https://insanekids.forumactif.org/t74-lew-i-know-what-s-real
Ginny Buckley
Ginny Buckley

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 200
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2429
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : candies-world
✢ AVATAR : alexis bledel
✢ CREDITS : avatar: whiskey lullaby ; gifs: tumblr ; signature: petulia ; chanson: Nightwish - Storytime.
✢ AGE DU PERSONNAGE : trente ans à peine
✢ JE SUIS : semblable à un petit être effrayé qui court après le temps
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : maîtresse d'école pour une classe de primaire, et auteure d'album jeunesse à ses heures perdues. également maman à plein temps.
✢ LOCALISATION : dans la vallée des larmes, seul refuge réconfortant dans ce monde inconnu et étrange
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_munxn8giuu...jyo9_250-466ef0c
Ring around the rosy
Pocket full of posies
Ashes, ashes,
We all fall down
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5j9fjeuhg...qwo1_400-466ef38
✢ JE EST UN AUTRE : grace samuels, son côté obscur de la force
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyDim 29 Juin - 11:19

J’ÉTAIS JUSTE OBLIGÉE DE LA METTRE ICI :ivil: Je la trouvais plutôt classe et creepy pour la situation :chica: Mais ce que t'as mis dans ton profil c'est aussi méga classe compatriote :bril:
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t91-ginny-welcolme-to-this-carnival-of-rust https://insanekids.forumactif.org/t211-ginny-some-of-them-want-to-use-you-some-of-them-want-to-get-used-by-you
Zoe Walker
Zoe Walker

❝ la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter ❞

✢ DENTS PERDUES : 1973
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2552
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 07/05/2014
✢ PSEUDO : sola gratia.
✢ AVATAR : felicity jones.
✢ CREDITS : angel dust.
✢ AGE DU PERSONNAGE : vingt-sept
✢ JE SUIS : un certain lapin blanc.
✢ DANS TES POCHES : rien qui vaille la peine de la tuer ou de la menacer, croyez-moi. sauf si vous êtes friands de poussière, d'une fleur sèche et d'un morceau de champignon gâté.
✢ TA VIE : 96/100
✢ ANCIEN METIER : risk manager, pas très édifiant ou poétique, mais ça payait bien le loyer.
✢ LOCALISATION : ailleurs, au loin, ici.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5zdvq3has1s5syojo1_500
this is where the evening splits in half, Henry, love or death. Grab an end, pull hard, and make a wish.

pale shadows.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust 440462amrrrrr
wowowow:
 

✢ JE EST UN AUTRE : fawny.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyMer 2 Juil - 11:53



Ouh, ça va faire mal
pas tout de suite, mais bientôt

Q
ue nous sommes vilains tu dois te dire ! Pourtant, ce petit message n'est qu'à titre d'information - histoire de te prévenir. Parce que oui mon petit lapin, ça va faire une semaine que tu as lancé ta fiche, celle-ci n'étant pas finie, il te reste encore une semaine pour le faire.  :frfr:  :aw: Attention à toi malgré tout, parce que si tu dépasses ton premier délai, tu n'auras pas droit à un deuxième - et oui, parce que deux semaines, c'est largement suffisant, m'après si t'as une raison en béton genre pc mort, soucis irl on comprendra et on pourra t'offrir des jours en plus.  :proud: ALLEZ. TU VAINCRAS.  :mex: Sinon on t'envoie du thé bouillant dans la face.  :hatter:  :ivil: 



_________________


∇ MONSTERS ARE ALWAYS HUNGRY, DARLING.



please feel free to piss in the garden:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t23-zoe-sorry-for-the-blood-in-your-mouth-i-wish-it-was-mine https://insanekids.forumactif.org/t75-zoe-alternate-world
Ginny Buckley
Ginny Buckley

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 200
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2429
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : candies-world
✢ AVATAR : alexis bledel
✢ CREDITS : avatar: whiskey lullaby ; gifs: tumblr ; signature: petulia ; chanson: Nightwish - Storytime.
✢ AGE DU PERSONNAGE : trente ans à peine
✢ JE SUIS : semblable à un petit être effrayé qui court après le temps
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : maîtresse d'école pour une classe de primaire, et auteure d'album jeunesse à ses heures perdues. également maman à plein temps.
✢ LOCALISATION : dans la vallée des larmes, seul refuge réconfortant dans ce monde inconnu et étrange
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_munxn8giuu...jyo9_250-466ef0c
Ring around the rosy
Pocket full of posies
Ashes, ashes,
We all fall down
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5j9fjeuhg...qwo1_400-466ef38
✢ JE EST UN AUTRE : grace samuels, son côté obscur de la force
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyMer 2 Juil - 12:30

Vous inquiétez pas, j'ai bientôt fini, il me reste plus que deux parties à écrire :fox: Vous ne vous débarrasserai pas de moi si facilement :ivil:
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t91-ginny-welcolme-to-this-carnival-of-rust https://insanekids.forumactif.org/t211-ginny-some-of-them-want-to-use-you-some-of-them-want-to-get-used-by-you
Lew Weaver
Lew Weaver

❝ la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter ❞

✢ DENTS PERDUES : 1031
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2657
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 06/05/2014
✢ PSEUDO : RUTLEDGE ASYLUM.
✢ AVATAR : aaronjohnson.
✢ CREDITS : heyjude.
✢ AGE DU PERSONNAGE : il avait 25 ans, et pour toujours, il aura 25 ans.
✢ JE SUIS : alice, la gosse.
✢ DANS TES POCHES : ☩ (x4) bombes lapin-fumées ☩ (x1) corde ☩ (x2) potions miniatures ☩ (x1) filet électrique
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : il venait de sortir de la fac, voulait faire sa propre boîte. L'a pas eu le temps, le karma a pas joué en sa faveur.
✢ LOCALISATION : sûrement... sûrement, pft, qu'est-ce qu'il en sait au final. En compagnie de Marley, ça c'est sûr, où exactement telle est la question.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_mznznooalS1souo92o1_500

BANG. BANG.

Save myself? From death? is that it? Is that why I've come here? I'm not afraid to die. Times I've welcomed death!


ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_lst38ydk2A1qg39ewo1_500


✢ JE EST UN AUTRE : nopenope.
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyVen 4 Juil - 18:06

HANWOUI. :was: Sinon avec qui je parle choucroute moi ? :kyu: - et j'exige un lien de folie après ta validation. :chica:
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t22-lew-vous-avez-pietre-allure-monsieur-le-chat-mais-votre-sourire-apporte-du-reconfort https://insanekids.forumactif.org/t74-lew-i-know-what-s-real
Ginny Buckley
Ginny Buckley

❝ êtes-vous pion ou reine ? ❞

✢ DENTS PERDUES : 200
☩ CERVELLES GAGNÉES : 2429
✢ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2014
✢ PSEUDO : candies-world
✢ AVATAR : alexis bledel
✢ CREDITS : avatar: whiskey lullaby ; gifs: tumblr ; signature: petulia ; chanson: Nightwish - Storytime.
✢ AGE DU PERSONNAGE : trente ans à peine
✢ JE SUIS : semblable à un petit être effrayé qui court après le temps
✢ TA VIE : 100/100
✢ ANCIEN METIER : maîtresse d'école pour une classe de primaire, et auteure d'album jeunesse à ses heures perdues. également maman à plein temps.
✢ LOCALISATION : dans la vallée des larmes, seul refuge réconfortant dans ce monde inconnu et étrange
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_munxn8giuu...jyo9_250-466ef0c
Ring around the rosy
Pocket full of posies
Ashes, ashes,
We all fall down
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Tumblr_n5j9fjeuhg...qwo1_400-466ef38
✢ JE EST UN AUTRE : grace samuels, son côté obscur de la force
ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust EmptyVen 4 Juil - 20:22

Ne t'inquiètes pas ma chère compatriote, on continuera à parler choucroute :haan: 
Et pour le lien, mais comment pourrais-je refuse hein ? :bril:
Revenir en haut Aller en bas
https://insanekids.forumactif.org/t91-ginny-welcolme-to-this-carnival-of-rust https://insanekids.forumactif.org/t211-ginny-some-of-them-want-to-use-you-some-of-them-want-to-get-used-by-you
Contenu sponsorisé


ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty
MessageSujet: Re: ginny ☩ welcolme to this carnival of rust   ginny ☩ welcolme to this carnival of rust Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

ginny ☩ welcolme to this carnival of rust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☩ WHAT HAVE YOU DONE ALICE ?  ::  :: Registre du pays des merveilles :: Tiens donc, viens boire une tasse de thé !-